En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les serres photovoltaïques de Sainte-Livrade enregistrent un haut rendement agricole

Publication: 10 août

Partagez sur
 
REDEN Solar, un des leaders du photovoltaïque en France, et le lycée agricole de Sainte-Livrade-sur-Lot, ont annoncé d’excellents résultats agronomes et énergétiques pour leurs serres photovoltaïques....
 

Ces serres solaires de 1 MWc couvrent 1 hectare d’exploitation dans cet établissement de Lot-et-Garonne. Conçu en 2013 comme un ambitieux projet pilote alliant semences bio et panneaux photovoltaïques, les serres de Sainte-Livrade représentent aujourd’hui un pari réussi pour l’agriculture durable et innovante.

Après des premières saisons qui ont permis de tester un certain nombre de variétés, l’année 2017 est une réussite agronomique, énergétique, mais aussi pédagogique pour les serres solaires de Sainte-Livrade. Elles affichent notamment de très bons résultats pour la culture de concombres et de tomates.

« Les rendements obtenus cette année pour le concombre et la tomate bio démontrent le réel intérêt de la serre photovoltaïque, combinée à un équipement performant », commente Mr. Chanfreau, directeur des lycées agricoles du 47.

Au niveau électrique, la production réelle est légèrement supérieure aux prévisions. La serre solaire est constituée de 4596 modules de 230Wc, pour une puissance totale installée de 1058kWc, soit l’équivalent de la consommation annuelle de près de 400 foyers. Elles sont équipées d’ouvrants mécaniques en toiture et en façade.

Les espèces les plus adaptées à la culture sous serre photovoltaïque sont les tomates, concombres, aubergines, poivrons, pommes de terre, mâche, courgette, asperges, framboises, fraises en pleine terre ou suspendues, kiwi et plantes aromatiques. Cependant, si à l’origine le maraichage était l’utilisation la plus naturelle des serres photovoltaïques, une certaine diversification des cultures, comme l’arboriculture et l’horticulture, s’effectuent avec succès sur d’autres projets.

« A l’instar des serres traditionnelles, les cultures sous serre photovoltaïques doivent être adaptées. De plus, les bandeaux de lumière et d’ombres qui balayent en permanence la surface au sol d’une serre permettent au contraire une réelle homogénéité des cultures et la non-nécessité de blanchir les serres », explique M. Bernardin, agriculteur et conseiller spécial.

Un projet de serre agricole photovoltaïque efficace s’obtient par un solide partenariat. Pour Sainte-Livrade, la prise en charge par REDEN Solar de la serre et de son installation a permis d’investir dans des équipements de qualité. Le risque pour le producteur est donc limité, bien plus que dans le cas d’un investissement de l’agriculteur seul pour une serre classique.

Les producteurs ont de plus en plus confiance en cette technologie. Depuis 2013, époque de l’appel d’offres CRE2, REDEN Solar a remporté plus de 40 autres projets de serres photovoltaïques pour près de 100 hectares de culture supplémentaires, confortant ainsi sa place de leader sur le marché français.

« Un projet de serre PV ne peut être viable que dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant avec un agriculteur. Notre savoir-faire et notre expérience inégalée dans ce domaine sur le territoire français nous confèrent une véritable légitimité », conclut Thierry Carcel, Président de REDEN Solar.

http://reden.solar/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: