En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

PROTO LABS : Quatre conseils pour une vérification de conceptionefficace

Publication: 30 juillet

Partagez sur
 
La vérification de la conception est une étape critique dans le développement d’un nouveau produit. Elle nécessite par conséquent un examen minutieux de la part de l’équipe projet...
 

Cette étape est le stade intermédiaire entre l’approbation des composants et la validation de la conception, et elle est souvent soumise à une pression considérable en termes de délai. Stephen Dyson, responsable de l’industrie 4.0 Proto Labs, examine comment une planification et une préparation approfondies peuvent alléger la pression et réduire le risque de retard de la validation.

Comme chaque personne concernée par la vérification de la conception le sait, cette étape d’un projet peut constituer un tournant décisif dans le processus du développement de produit. C’est à ce stade que les « éléments de sortie » de la conception (les fonctions et caractéristiques du produit) peuvent être confirmés comme répondant aux « éléments d’entrée » de la conception (la spécification sur les exigences liées au produit). En d’autres termes, la vérification du design permet de veiller à ce que le produit que vous concevez réponde au cahier des charges, et soit bel et bien le produit recherché.

La vérification de la conception permet par ailleurs d’évaluer le risque résiduel. À ce stade, des mesures sont prises afin d’identifier et d’éliminer les risques se rapportant au produit et la vérification de la conception permettra de d’identifier tout point noir restant, que vous devrez qualifier par rapport à des critères d’acceptation convenus préalablement.

L‘objectif principal de cette étapeest de voir clairement si un produit constitue ou non une proposition viable. Une vérification de la conception concluante est le passage obligé avant que sa validation puisse commencer.

Important et urgent

Il est aisé de voir pour quelles raisons toute personne participant au développement d’un produit souhaite que l’étape de la vérification de la conception se passe sans heurts. Si elle met en lumière des exigences non satisfaites ou des risques inacceptables, la réalisation du produit peut être retardée, voire abandonnée, et dans l’un de ces scénarios comme dans l’autre, les implications peuvent être sérieuses en termes de coût.

Malgré son importance, la vérification de la conception doit être effectuée rapidement. Elle ne doit pas retarder l’étape de validation souvent immuable et souvent coûteuse lorsque le produit est finalement testé avant son lancement.

Réussir rapidement, cela suppose une planification et une préparation minutieuses. Voici quatre façons de maintenir la vérification de la conception sur la bonne voie.

1. Développer un raisonnement clair pour toutes vos exigences de produit : Voilà qui peut sembler aller de soi, mais les exigences servant de base pour la vérification de la conception doivent être comprises et acceptées par toutes les parties prenantes. Essentielles dans la définition de l’objectif du produit, elles sont généralement acceptées très tôt dans le processus de développement. Mais il convient de ne pas les tenir pour acquises : il doit y avoir une bonne raison d’exiger chaque spécification. De même, la clarté de la méthode de vérification de chaque exigence, et une attribution des responsabilités bien définie, contribueront à créer un programme de vérification structuré et efficace.

2. Essayer d’anticiper tout problème susceptible de survenir durant la vérification de la conception : Il arrivera souvent qu’il s’agisse de la première vérification du produit en quantité et dans certaines conditions. Il est donc judicieux de bien réfléchir à l’avance à tous les aspects du programme de vérification de la conception et à la façon dont ils peuvent avoir une incidence sur le produit. Anticiper tout problème susceptible de se produire peut permettre d’économiser un temps précieux.

3. Être conscient du risque que la vérification de la conception puisse souffrir de lacunes dues à l’infrastructure d’une entreprise : Les activités de vérification peuvent parfois être réparties entre plusieurs départements, entreprises ou bureaux différents. Dans ce cas, il peut y avoir un risque de mauvaise communication susceptible de donner lieu à des retards. Des délais de planification supplémentaires pour veiller à ce que chacun connaisse clairement ses responsabilités respectives peuvent économiser beaucoup de temps durant la vérification de la conception.

4. Disposer de ressources disponibles à la demande pour ce qui est des prototypes : Si votre programme de vérification de la conception implique des prototypes ou une production en petites séries et que vous ne disposez pas d’installations en interne, un service spécialisé réactif vous aidera à respecter les délais critiques. Votre préparation doit donc inclure l’établissement de relations avec un prestataire de services de fabricationcapable de vous assister en cas de besoin, et de réagir rapidement chaque fois que de nouveaux prototypes sont nécessaires, quelle que soit la quantité

La prochaine fois que vous planifiez votre vérification de conception, tenez compte de ces quatre suggestions. Même si toutes ces étapes ne sont pas applicables à votre projet spécifique, l’anticipation des problèmes accélére toujoursle processus de développement de votre produit.

http://www.protolabs.co.uk/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: