En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Batistyl IBA remporte le Prix Finagaz de la Combativité

Publication: 25 juillet

Partagez sur
 
Le jury, composé de Loic Le Bras, Jean-Marie Liot, Pascal Sidoine, Frédéric Pelatan et de Michel Desjoyeaux, ambassadeur du Prix Finagaz de la Combativité a désigné l’équipage Batistyl IBA comme le plus combatif du sixième acte du Tour de France à la Voile...
 

Après une longue transhumance vers l’Espagne et un jour de repos bien mérité, la flotte des 29 Diam 24 du Tour de France à la Voile a repris la compétition hier à Roses avec un raid côtier qui s’est déroulé sous un beau soleil et des conditions de vent très capricieuses.

Ce parcours de 38 milles dans les eaux de la Costa Brava a donné lieu à de nombreux rebondissements : démâtage de SFS, contre-performance du leader Trésors de Tahiti et suspense sans précédent pour la victoire.

Acteur de ce final haletant, le Team Batystil IBA a créé une jolie surprise en terminant 3ème du raid côtier espagnol à une poignée de secondes du vainqueur. Une très belle performance pour l’équipage skippé par Cyrille LEGLOAHEC qui jusqu’à présent avait toujours terminé au-delà de la 10ème place que ce soit sur un raid côtier ou sur une journée de stade nautique.

Et si l’Atlantique n’a jamais souri à cet équipage et lui a même parfois réservé des moments impactant moralement, la Méditerranée semble davantage lui réussir. Pour preuve, l’équipage termine aujourd’hui 10ème de la journée de stades nautiques, loupant de peu la Finale. Impressionné par l’épopée côtière des hommes en gris et vert hier, le jury du Prix Finagaz de la Combativité a choisi de saluer sa performance et son esprit combatif en le récompensant à Roses.

Cyrille LEGLOAHEC, skipper de Batystil IBA : « Nous sommes très heureux d’avoir ce prix Finagaz de la Combativité.. C’est une belle récompense pour nous car nous avons connu des moments difficiles en atlantique. La Méditerranée démarre mieux pourvu que cela dure. Ce prix et nos beaux résultats à Roses nous donnent envie de poursuivre sur cette lancée ».

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: