En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Wildix annonce l’intégration prochaine de la réalité virtuelle

Publication: 21 juillet

Partagez sur
 
Le centre R&D de Wildix effectue en ce moment même les premiers tests de gestion d’appels en réalité virtuelle...
 

Deux constats : l’exercice est ludique mais également très productif, jusqu’à deux fois plus d’appels traités grâce à la combinaison du Casque 3D et du système collaboratif de Wildix.

Amélioration des conditions de travail, augmentation de la productivité, fluidité des communications en entreprise sont les objectifs qui alimentent le moteur de Wildix dans sa recherche et son expérimentation pour des conditions plus saines et plus mobiles des travailleurs de ce XXIème siècle. Aujourd’hui une nouvelle étape vers ses objectifs est franchie.

Wildix surfe sur l’accessibilité nouvelle des équipements casques 3D, un support de communication qui inonde le marché et qui n’est pas limité aux « gamers » mais pourrait bien avoir sa place en entreprise.

« La technologie est en train de changer radicalement la façon dont nous travaillons et la réalité virtuelle est plus proche que nous le pensons, celle-ci n’est pas réservée au divertissement mais à vocation à se diversifier en entreprise.

Cette technologie peut par exemple, remédier à l’immobilité physique des opérateurs cantonnés à leur bureau à cause d’un écran d’ordinateur statique. Imaginez un espace de travail en trois dimensions, dans lequel l’opérateur effectue des actions aérobic dans son travail, en position debout ou assise », explique Stefano Osler, PDG Wildix.

Opérateurs de centres d’appels, secrétaires ou encore gestionnaires sont autant d’emplois qui exigent d’être en position assise pendant des heures. Effectivement, ils sont contraints à garder les yeux rivés sur l’écran et la main collée à la souris, engagés dans des appels entrants ou sortant en continu ce qui est dans de nombreux cas à l’origine de problèmes de santé physique mais aussi mentale.

De ces observations, Wildix a eu l’idée révolutionnaire de connecter le casque de réalité virtuelle 3D à son logiciel Collaboration. Une idée qu’elle a pu rendre réelle grâce à la bibliothèque graphique 3D : WebGL, qui fournit une API pour les navigateurs web. Une aubaine pour Wildix qui a fait le pari il y a quelques années de développer son système de communication unifiée entièrement accessible depuis un navigateur web.

Grâce au port du casque, l’utilisateur « entre » littéralement dans le système de communication et peut gérer les appels entrants et les transferts avec de simples mouvements de bras.

Dimitri Osler, CTO de Wildix nous explique : « Nous avons des tâches courantes, et y associer des mouvements réguliers peut être bénéfique pour les articulations et le squelette. L’objectif est de combiner, dans une sorte de Tai Chi simplifié, la productivité de travail et la formation des muscles. Par exemple, si un appel arrive (apparition d’une sphère), l’opérateur allonge le bras devant lui et l’amène vers la poitrine, afin de décrocher l’appel. Il peut ensuite effectuer un transfert supervisé grâce à des mouvements de bras et de mains, il peut ainsi faire défiler la liste des collègues et transférer l’appel au collaborateur qu’il aura sélectionné . "

L’expérience est totalement immersive

Les icônes indiquant l’état de présence des collègues se transforment en véritables objets en trois dimensions avec lesquels vous pouvez interagir de différentes façons. Les notifications défilent, les messages texte seront écrits grâce à un clavier virtuel entièrement personnalisable.

Pour éviter une exposition excessive de l’opérateur à la réalité virtuelle, l’appareil imposera des pauses. Les employés peuvent, ainsi, utiliser le bureau virtuel 3D en alternance pour réaliser une activité physique quotidienne.

Un autre résultat mesurable est le facteur de vitesse. Il réduit de moitié le temps nécessaire pour chaque transaction, car le geste est interprété simultanément par le système, et donc soustrait d’intermédiaires physiques qui ralentissent la transmission de la commande (souris, clavier).

Le centre de recherche et développement Wildix Odessa étudie également l’insertion d’une composante ludique (en option) à l’Interface Collaboration 3D.

« Ainsi, les performances de l’opérateur, de part sa vitesse ou son nombre d’appels seront matérialisés par un score qu’il pourra visualiser sur son interface 3D. Une manière de rendre moins « aliénant » le travail d’un opérateur de centre d’appels, en y administrant une touche légère et ludique. » , déclare Dimitri Osler :

« Connaissez-vous le film Minority Report ? Si vous l’avez vu, vous vous souvenez forcément de cette scène mythique dans laquelle on voit le capitaine de police John Anderton, interprété par Tom Cruise, qui enfile un gant spécial et analyse ses fichiers en les déplaçant d’un simple geste de la main, en projection sur un écran virtuel. L’intégration de l’UC au casque 3D est la première version d’une dématérialisation complète du bureau de travail. Et le tout sans gant. » conclut Stefano Osler.

http://www.wildix.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: