En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Coupe de l’America : Emirates Team New Zealand s’envole vers la ligne d’arrivée

Publication: 10 juillet

Partagez sur
 
L’équipe a utilisé les outils de simulation pour remplacer la voile traditionnelle par une aile et concevoir ainsi un bateau plus rapide et plus performant...
 

C’est à l’aide des technologies de simulation numérique d’ANSYS (NASDAQ : ANSS) que l’Emirates Team New Zealand a conçu et optimisé le bateau qui vient de gagner la 35ème Coupe de l’America. L’équipe néozélandaise s’est imposée face au tenant du titre, Oracle Team USA, par 7-1.

Sur l’eau, la vitesse est primordiale et des changements minimes peuvent faire la différence entre une première et une dernière place…

Grâce aux solutions de simulation de structures et de fluides d’ANSYS, Emirates Team New Zealand a développé et testé plusieurs prototypes virtuels de son catamaran, réduisant ainsi le recours aux prototypes physiques coûteux et longs à réaliser. L’équipe a évalué des milliers de situations différentes pour analyser les performances du bateau et améliorer sa conception, avant même de le mettre à l’eau.

Les catamarans de course actuels sont équipés d’ailes rigides qui remplacent la voile traditionnelle et propulsent le bateau vers l’avant. Pour optimiser la géométrie et la structure de ces ailes et assurer une vitesse optimale du catamaran en utilisant le moins d’énergie possible, Emirates Team New Zealand a utilisé un processus de développement entièrement basé sur la simulation numérique.

« Grâce aux solutions d’ANSYS, nous avons changé les règles du jeu de la voile traditionnelle et nous avons ainsi une longueur d’avance sur nos concurrents », déclare Nick Hutchins, ingénieur CFD, chez Emirates Team New Zealand. « Nous avons remplacé les voiles par des ailes et mis en place un système de circulation de fluides innovant pour générer une impulsion hydrodynamique et aérodynamique maximale. Chaque aspect du bateau a été testé numériquement. Pierre angulaire de notre processus de conception, la suite de logiciels de simulation numérique d’ANSYS, nous a permis de réaliser des gains précieux de productivité et de concevoir un bateau plus rapide et plus compétitif. »

Avec les outils multiphysiques d’ANSYS, comprenant les fluides, les structures et les matériaux composites, Emirates Team New Zealand a su créer un bateau innovant, précis et rapide tout en respectant les objectifs de poids. Le travail de l’équipe en matière de simulation et d’optimisation a été couronné de succès, puisque le bateau a littéralement survolé les flots et réalisé des temps remarquables.

« Emirates Team New Zealand est à la pointe de l’innovation » , souligne Richard Mitchell, Lead Product Manager chez ANSYS. « L’équipe a su tirer parti des outils de simulation les plus avancés du marché pour concevoir le bateau qui a gagné la course. Chez ANSYS, nous saluons l’esprit visionnaire de l’équipe et nous sommes extrêmement fiers d’avoir joué un rôle dans cette victoire bien méritée. »

http://www.ansys.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: