En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Dräger présente l’éthylotest Interlock®7000

Publication: 30 juin

Partagez sur
 
Empêche le démarrage d’un véhicule en cas de test positif à l’alcoolémie...
 

Depuis un arrêté du 30 octobre 2016, les usagers de la route qui se sont vu retirer leur permis suite à un contrôle d’alcoolémie positif pourront, sur avis médical et décision du préfet, conduire de nouveau, à condition que leur véhicule soit équipé, durant une période probatoire, d’un éhylotest anti-démarrage (EAD).

Dräger, acteur majeur de la technologie médicale et de sécurité, propose l’Interlock® 7000, un éthylotest fiable et précis, doté d’un dispositif de blocage du démarrage, qui empêche de conduire sous l’effet de l’alcool.

Une nouvelle façon de lutter contre l’ébriété au volant

Depuis le 1er décembre dernier1, des dispositifs EAD sont à l’épreuve dans les départements de la Drôme (26), de la Marne (51) et du Nord (59). Le but de cette expérience est de promouvoir la lutte contre la récidive de conduite sous l’emprise de l’alcool, tout en permettant à certains automobilistes déjà condamnés (et notamment ceux qui ont besoin d’un véhicule pour leur activité professionnelle ou leur réinsertion sociale), de conserver l’usage de leur permis sous condition1, ou de bénéficier d’un certificat pour l’autorisation de conduire. Si l’expérience est un succès, elle sera reconduite à l’échelle nationale au 1er janvier 2019.

Les conducteurs désireux de retrouver le volant doivent donc accepter un suivi médico-psychologique, et surtout, faire installer dans leur véhicule un EAD, qui empêche le démarrage du moteur si le taux d’alcool dépasse 0,25 mg par litre d’air expiré (ou 0,1 mg pour les permis probatoires).

L’Interlock® 7000 est un éthylotest anti-démarrage électronique homologué par le Ministère de l’Intérieur. Il comporte deux modules connectés : le combiné mesure la concentration d’alcool dans l’air expiré et la centrale active ou bloque le démarrage du véhicule selon le résultat du test.

Comment fonctionne l’éthylotest Interlock® 7000 ?

À ce jour, 148 ateliers qualifiés EAD sont en mesure d’installer le dispositif en France. Ce dernier permet de dissocier l’alcool en bouche et l’alcool dans l’air expiré. Ainsi, l’alcool résiduel qui reste en bouche (après absorption d’aliments ou boisson contenant de l’alcool) ne peut pas avoir la moindre incidence sur le résultat, qui demeure donc extrêmement précis.

Après avoir mis le contact, le conducteur est donc invité à souffler dans l’éthylotest. Si l’alcoolémie est inférieure au taux autorisé, l’Interlock® 7000 diffuse un message « Test OK », accompagné d’une LED verte, et permet le démarrage du moteur. Dans le cas contraire, si le dispositif détecte un taux supérieur à la limite autorisée, l’Interlock® 7000 affiche « Test non OK », accompagné d’une LED rouge, et bloque le démarrage du moteur pendant une durée prédéfinie (un compte à rebours spécifie le temps restant).

De manière tout à fait aléatoire, 5 à 30 minutes après le premier test, si ce dernier est concluant, l’Interlock® 7000 invite le conducteur à se soumettre à un second test pendant le trajet. Ce dernier a ensuite 20 minutes pour arrêter le véhicule en toute sécurité et effectuer à nouveau le test. En cas de refus ou si le conducteur n’est pas en mesure de s’arrêter dans le temps imparti, le combiné le sollicite de nouveau 20 minutes après la première demande. Si le test est de nouveau refusé par le conducteur, ou après une éventuelle tentative de manipulation ou détérioration du dispositif, l’Interlock® 7000 bloquera définitivement le véhicule.

La centrale de l’Interlock® 7000 enregistre tous les tests et les éventuelles tentatives de manipulation sont enregistrées et pourront être transmises aux instances ou autorités compétentes en cas de demande.

http://www.draeger.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: