En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

BtoBim : Tout pour rendre le digital plus facile aux acteurs du BTP

Publication: 29 juin

Partagez sur
 
Applications, plateformes interconnectées, réalité virtuelle, mesures par drones… Comme d’autres secteurs, le BTP n’échappe pas à la transition numérique...
 

Cette digitalisation génère des nouveaux métiers et des innovations qui facilitent la vie des entreprises du BTP. Tous ces métiers seront présentés au salon BtoBIM, fruit de la collaboration entre NOVABUILD et BDI, le 5 juillet prochain à l’Institut Catholique d’Arts et Métiers (ICAM) de Nantes.

Pour gérer leur projet, les acteurs de la construction (architecte, entreprise, artisan, bureau d’ingénierie, etc.) utilisent les outils digitaux à leur disposition. Ces applications simplifient la partie administrative de la construction de l’ouvrage (rapports dématérialisés, envoi de la facture, gestion du matériel, tableaux de bord, SAV/ dépannage). Le cloud permet de gérer les échanges et flux d’informations. Et des plateformes interconnectées proposent aux loueurs de commander des engins de chantiers en quelques clics.

La réalité virtuelle entre aussi de plain-pied dans la profession : pour se déplacer, interagir, se voir vivre à l’échelle 1 dans le futur bâtiment mais aussi pour faciliter les prises de décisions et accélérer les ventes. Pour les professions immobilières, par exemple, la réalité virtuelle permet de préparer le plan en 3D avec le client de façon immersive (visites virtuelles 360°). Les entreprises de construction, elles, vont l’utiliser pour réaliser un calepinage un peu délicat et s’entrainer « à blanc » avant la pose définitive.

En matière de mesures, les technologies deviennent de plus en plus avancées également avec l’utilisation de plateformes numériques d’échange ou de drones (mesures GPS/GNSS, stations totales, imagerie spatiale et scanners 3D, cartographie 3D géo-référencé, photogrammétrie aérienne, terrestre et aquatique, simulation d’ingénierie, reconnaissance d’écriture, de gestes et de symboles…).

La modélisation des données du bâtiment (BIM) comme symbole des mutations numériques du BTP

Grâce aux nouvelles technologies, la maquette 3D, partagée en réseau, s’apprête à suppléer le papier.. Jusque-là, chaque intervenant sur un chantier travaillait sur son propre plan en 2 dimensions. Avec la maquette numérique, que l‘on appelle aussi BIM (Building Information Modeling), tout le monde peut travailler en réseau en 3D sur un plan partagé. Le bâtiment est reconstitué avec des points très précis. En 3D, tout est scrupuleusement positionné. La maquette numérique permet de collecter et conserver toutes les informations sur un ouvrage. Cela offre de multiples avantages. Il devient plus facile de visualiser, de coordonner, d’anticiper, de valider la cohérence, de prendre une décision et d’optimiser les coûts. La connexion des données est une source d’efficacité et d’économie.

Plus qu’un nouvel outil, le BIM emporte avec lui une nouvelle façon de travailler, plus collaborative. L’aspect humain est essentiel dans son déploiement.

Retrouvez toutes ces innovations au salon BtoBIM

Parmi les entreprises exposantes lors du salon BtoBIM, à Nantes, nombre d’entre elles présenteront des solutions innovantes aux professionnels du BTP.

On pourra découvrir notamment Biméo, une entreprise récemment créée par Éric Lerognon, le dirigeant du bureau d’études Fluditec (Ploërmel, 56).. Cette jeune pousse, implantée à Rennes, a développé une plateforme collaborative qui permet à chaque corps de métier intervenant sur un chantier de visualiser, d’exploiter et de partager la maquette numérique du bâtiment. L’architecte, les bureaux d’études, les artisans et le constructeur peuvent ainsi se déplacer dans le bâtiment, identifier des problèmes, échanger avec les autres professionnels, etc.

Sur BtoBIM, on pourra également croiser BEAM³ (prononcer BEAM CUBE). Cette start-up, installée à Péaule (56), transpose au marché de la construction les meilleurs usages de l’industrie en matière d’exploitation des outils numériques de gestion de projet et de conception (BIM). Avant de s’intéresser au bâtiment, l’équipe d’Olivier Maury a développé son expertise dans des métiers exigeants comme l’automobile, la navale ou l’industrie nautique… Fort de son expérience, BEAM3 propose maintenant d’accompagner et de former les acteurs du secteur de l’architecture, du bâtiment et de la gestion de territoire à ces outils performants, avec l’appui de Dassault Systèmes, leader mondial de l’outil 3DEXPERIENCE.

Dans les Pays de la Loire, à Orvault (44), Geomensura est concepteur et éditeur de logiciels depuis 35 ans pour tous les métiers de l’infrastructure. Avec 12 350 utilisateurs dans le monde, l’idée centrale de leur logiciel reste l’ergonomie. Geomensura, sponsor de BtoBIM, propose une chaîne de production qui débute avec le traitement de la Topographie de terrain en passant la conception 3D du projet, la production de plans jusqu’à la maquette numérique 3D BIM.

Inod, implanté à Laval (53), fait visiter un bâtiment avant même la pose de la première pierre. Avec la Réalité Virtuelle, Inod permet de se déplacer, interagir, se voir vivre à l’échelle 1 dans le futur bâtiment. Inod offre la possibilité de diffuser des visites virtuelles 360°, des vidéos et des perspectives sur les sites web et les réseaux sociaux.

http://btobim.tech/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: