En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le Cetim, un référent technologique pour développer la fabrication additive

Publication: 28 juin

Partagez sur
 
Le Cetim (institut technologique de mécanique labellisé Carnot) figure parmi les acteurs phares contribuant au développement de la fabrication additive métallique...
 

Avec plus de 10 ans de recherche dans le développement de la fabrication additive, le Cetim et ses centres associés, ont développé un environnement unique afin que les entreprises puissent tester, valider et s’approprier cette nouvelle technologie. Cela passe par de l’aide à la décision et du transfert, et aussi par un rôle de veille afin d’informer sur ce qui se fait de mieux.

La mutualisation des moyens avec des plateformes partagées

Le Cetim propose la mutualisation de ses moyens avec, à ce jour, des plateformes partagées à Bourges pour l’aéronautique et à Saint-Etienne pour le médical. Cette « incubation » offre à chaque entreprise la possibilité d’explorer la typologie des pièces réalisables, les marchés envisageables, pour s’approprier réellement la technologie. Les PME bénéficient de tout l’environnement Cetim pour les accompagner sur toute la chaîne de valeur. Au-delà des technologies existantes, le Cetim continue par ailleurs, à explorer de nouvelles voix. À ce titre, le centre s’est équipé de la première machine d’impression 3D métallique en France. Cette nouvelle technologie doit, à terme, permettre d’emmener la fabrication additive métallique vers une production en série.

Une présence clé dans l’écosystème de la fabrication additive

En tant que membre fondateur de l’Alliance Industrie du Futur, le Cetim est également très actifs sur « l’initiative fabrication additive », notamment dans les groupes de travail pour faire remonter les besoins des mécaniciens et alimenter les réflexions. Sur le volet recherche industrielle, l’Institut Carnot Cetim est à l’initiative de la première cartographie des moyens et compétences R&D, dans le cadre de la filière Manufacturing. Sur le terrain, le Cetim a initié des actions collectives régionales. Il est également porteur du programme pilote national 3D Start PME qui propose un pack méthodologique complet devant permettre, à terme, d’obtenir un outil efficace d’aide à la décision qui pourra être déployé en région : audit-diagnostic, étude de faisabilité et preuve de concept.

L’offre de formation continue la plus complète en France !

Concernant la formation, l’offre du Cetim comporte désormais des modules qualifiés sur toute la chaîne de valeurs : conception, « matériau / procédé », « fabrication additive, comment l’intégrer dans la production ». Des modules « post-traitement » et « contrôle-vérification » seront lancés en 2018. Disponible en inter ou intra entreprises, cette offre de formation continue est la plus complète en France. Le Cetim travaille également à alimenter aussi les efforts des UIMM locales sur le montage de Certificats de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM).

Un grand projet interne doté de 5 M€

Le Centre travaille sur les enjeux majeurs de la fabrication additive sur toute la chaîne de la valeur des procédés (conception, productivité, post-traitements, caractérisation, durabilité pièces, etc.) et la normalisation (matériaux, HSE, DESP, etc.) au sein de la commission UNM 920 et des comités techniques internationaux à l’ISO. En 2016 un grand projet interne de R&D doté de 5 M€ a été initié. Il adresse différents verrous bloquant encore le déploiement à grande échelle : surveillance et monitoring du procédé, contrôle de la santé matière, métrologie des formes creuses, caractérisation des pièces en durabilité.

Une plateforme d’envergure internationale

Le Cetim est porteur d’une ambition : créer à Saclay une plateforme d’envergure internationale de recherche au service du développement de l’industrie par la Fabrication Additive, « Additive Factory Hub ». Objectif : mutualiser les expertises et les moyens les plus performants pour relever les défis de cette technologie et augmenter son impact dans l’industrie.. En cohérence avec les initiatives nationales, elle constitue la vitrine internationale du savoir-faire de la région Île-de-France au service de son écosystème. Ce projet de 40 millions d’euros sur 5 ans rassemble des grands acteurs industriels et académiques : Cetim, Safran, CEA List, Arts et Métiers, Onera, SystemX, Air Liquide, Polyshape, EDF, Addup…

http://www.cetim.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: