En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

THIRD RAIL : Les systemes Rehau pour l’alimentation électrique de chemin de fer

Publication: 28 juin

Partagez sur
 
La mobilité moderne dans les plus grandes agglomérations mondiales ne se conçoit pas sans électricité...
 

Le lancement en 2011 du projet « Third Rail » de REHAU a permis à l’expert en polymères de contribuer à l’alimentation électrique en continu d’infrastructures au Caire, à Berlin, à Helsinki ou Munich.

La consommation énergétique des trains est gargantuesque. En coulisse, REHAU fait en sorte que les usagers ne pâtissent jamais d’un manque d’électricité.

En 1965 déjà, la société a mis sur le marché les couvertures de rails qui devaient assurer la sécurité nécessaire au fonctionnement des trains. En effet, le courant passant à travers les rails peut atteindre jusqu’à 4 500 ampères. Si une personne les touchait, elle mourrait instantanément. Quelques années plus tard, les experts de REHAU ont développé la suspension pour les rails en matière synthétique, renforcée plus tard par la fibre de verre. Mais jusqu’à présent, la société ne s’est pas vraiment concentrée sur le métal, car son slogan publicitaire promet à ses clients « des solutions illimitées en polymères ».

Toutefois comme l’explique Janne Saarinen, chef du projet « Third Rail » de REHAU depuis 2011" Vous ne pouvez réaliser quelque chose que si vous prenez un risque calculé " explique, faisant également allusion aux nouveaux matériaux. « C’était un grand défi », ajoute l’ingénieur qui venait à l’origine de la branche du traitement des métaux. « Pour moi, c’était plutôt nouveau de travailler avec les plastiques », explique-t-il. Il n’était pas facile de combiner les différents matériaux. Selon sa déclaration, la société a également pris des risques, car après tout, REHAU possédait une solide base de clients sur le marché des couvertures de rails. « La décision a été prise en 2011 pour devenir un fournisseur de systèmes complets », explique Janne Saarinen. Au lieu de fournir exclusivement des pièces individuelles, la société REHAU a commencé à produire des lignes de chemin de fer entières. « Nous avons acheté le savoir-faire requis et les brevets pour les rails conducteurs ».. Le travail des développeurs REHAU était alors d’améliorer le système, explique Yvonne Schaller, responsable marketing du groupe.

La construction du rail est initialement simple : alors que la partie principale est composée d’aluminium, la partie par laquelle est acheminée l’électricité est faite d’acier inoxydable. L’enjeu pour les ingénieurs était alors de réussir à combiner les deux matériaux en associant concepts établis et nouvelles technologies. « Le système comprend une vingtaine de composants, dont 15 qui ont été conçus spécifiquement pour le produit », explique à nouveau Janne Saarinen. Pendant le développement de leur système, les ingénieurs de REHAU ont dû faire en sorte que le produit final soit entièrement compatible avec les rails existants, et peu gourmand en énergie.

Il a été cependant plus compliqué de vendre le « Third Rail » aux clients. « Il était très difficile de convaincre les anciens chemins de fer », dit Saarinen en souriant. Mais seulement un an après la création du projet, REHAU a obtenu le premier appel d’offres, qui comprenait un système complet pour quinze kilomètres du réseau ferroviaire du métro du Caire.

Cinq personnes sont en charge du projet « Third Rail » et quinze autres gèrent la partie vente et service client à l’échelle mondiale. REHAU s’engage dans de nombreux projets dans les pays en développement, notamment dans les agglomérations en plein essor d’Asie du Sud-Est, d’Inde, d’Amérique ou encore de Russie. « Notre croissance atteint des niveaux que nous n’avons jamais vus auparavant ». D’immenses opportunités se profilent également en Malaisie, en Indonésie et même en Russie.

http://www.rehau.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: