En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Systèmes de caloduc pulsé sans mèche

Publication: 26 juin

Partagez sur
 
Le système de caloduc pulsé REXUS, conçu par le Centre de conception italien Aavid Thermalloy, en collaboration avec l’Agence spatiale européenne, a été lancé depuis le Centre spatial d’Esrange, à Kiruna dans le nord de la Suède...
 

C’est l’un des deux prototypes fabriqués pour le Projet INWIP (Innovative Wickless Heat Pipe Systems, Systèmes novateurs de caloduc sans mèches), dans le but d’étudier le comportement d’un système de caloduc pulsé dans des conditions de micro-gravité.

Le système REXUS est composé d’un tube courbé en aluminium, entouré de mousse métallique et inséré dans un coffre en métal rempli de cire de paraffine. La chaleur, portée par des particules de vapeur, se répand dans la mousse métallique, ce qui fait fondre la cire paraffine. Les tests ont été effectués en installant l’appareil sur la fusée REXUS 22 qui a suivi une trajectoire parabolique jusqu’à 90 km d’altitude.

Le deuxième prototype conçu et fabriqué par AAVID pour le projet INWIP est l’ISS, un système de caloduc pulsé connecté à 8 cellules à effet Peltier. La chaleur transportée par les particules de vapeur se répand dans le tube en aluminium, réchauffant une face des cellules à effet Peltier tandis qu’une plaque liquide froide refroidi par eau refroidit l’autre face. Le système de refroidissement sera installé sur un vol en impensanteur, durant lequel la fusée suivra 32 paraboles. Au sommet de chaque parabole, la force de gravité sera équilibrée par la traction verticale, ce qui créera un état transitoire de micro-gravité pendant 22 secondes. Le comportement du caloduc pulsé sera observé pendant ce laps de temps.

L’autre objectif de cette étude est la préparation de l’expérimentation systématique sur la Plateforme thermique1 (TP1) à bord de la Station spatiale internationale, pour étudier les performances des systèmes de refroidissement avec des fluides novateurs et traditionnels.

http://www.aavid.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: