En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

360 medical lève 1 million d’euros pour accélérer le déploiement de ses services

Publication: 6 juin

Partagez sur
 
À l’occasion de sa participation à Doctors 2.0 & You et forte de sa communauté de plus de 110 000 professionnels de santé, la start-up 360 medical annonce avoir finalisé son tour de table avec Kreaxi, le Crédit Agricole et des business angels...
 

Un tour de table d’un million d’euros pour une start-up au pas de course : À l’occasion de cette levée de fonds, Kreaxi, Crédit Agricole Création et des business angels rejoignent les trois co-fondateurs au capital. Ce financement est complété par un prêt d’amorçage (PAI) souscrit auprès de la BPI et par des prêts bancaires.

Ces réussites marquent le commencement d’une nouvelle phase de croissance pour 360 medical : doubler sa communauté (qui compte 40 % de médecins), accélérer la monétisation de l’application et structurer l’équipe sont désormais au programme des prochains mois.

« Nous voulons accompagner la transformation des pratiques de la médecine et devenir, à terme, la plateforme leader de la communauté médicale française, européenne puis mondiale », indique Grégoire Pigné, Président de 360 medical.

Cette nouvelle levée de fonds vient compléter d’autres succès emportés précédemment par la jeune pousse : celle-ci a déjà gagné crescendo différents prix et subventions destinés aux start-up. Parmi eux, le prix du numérique de Campus Création, le soutien de la Fondation Université de Lyon et d’Initiative France, puis de la Banque Populaire Loire et Lyonnais. 360 medical a également été lauréate de 101 projets, et donc été accompagnée par la BPI, ou encore remporté le financement Rhône Alpes Développement. “Nous nous démarquons parce que nous proposons une solution innovante et utile aux médecins : 360 medics”, analyse Grégoire Pigné.

De plus, cette levée de fonds marque une nouvelle fois le dynamisme de la e-santé française. Ainsi, en France, 100 millions d’euros ont été investis dans le secteur de l’e-santé et du bien-être en 2016, selon l’indicateur FrenchWeb Invest, en faisant l’un des 10 secteurs les plus attractifs de l’année passée. De plus, sur les 4 premiers mois de 2017, plus de 48 millions d’€ ont été investis dans ce domaine (53% de plus qu’à la même période en 2016).

360 medics : Google, Facebook et Whatsapp pour les médecins La plateforme, multi-supports, réunit l’équivalent de Google, Whatsapp et Facebook pour les professionnels de santé. Son objectif : améliorer la santé des patients en faisant travailler les médecins de manière collaborative. Médecin en Oncologie-Radiothérapie, Grégoire Pigné pose le diagnostic : « Pour améliorer les prises en charge des patients, les médecins doivent travailler en équipe. Les connaissances médicales explosent et la médecine évolue vers la personnalisation des soins et la médecine de précision. Les médecins s’adaptent, s’hyperspécialisent. Ce sont des équipes de médecins qui prennent désormais en charge le patient. Nous devons leur permettre de travailler ensemble afin de bénéficier de l’expérience et l’expertise de chacun ».

Entièrement gratuits, trois services simplifient la collaboration autour de contenus fiables et identifiés :

La base médicamenteuse offre un accès simplifié et rapide, via un sommaire dynamique, aux Résumés des Caractéristiques des Produits (RCP) de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM). Multisources, cette base documentaire propose également des contenus additionnels, vérifiés et identifiés, tels que des avis de la Commission de transparence (Haute Autorité de Santé) ou des fiches d’information patient, rédigées par des laboratoires et validées par l’ANSM. Le médecin peut donc procéder à ses recherches sur un outil plus fiable et ergonomique que Google, car spécialement à sa destination. Chacun des contenus peut être partagé avec d’autres confrères ou envoyé directement aux patients pour améliorer la compréhension de leur prise en charge.

Pour rester à la pointe, les professionnels de santé accèdent également à un fil d’actualité personnaliseì et hyperspécialisé, qui regroupe l’ensemble des derniers articles scientifiques publiés, affichés en fonction du profil et du comportement de l’utilisateur. Avec plus de 3 000 journaux référencés, c’est donc toute la veille médicale mondiale actualisée en temps réel, qui est rassemblée dans la poche du médecin. Comme sur Facebook, les contenus les plus lus ou aimés par la communauté remontent dans le fil.

InTouch, le WhatsApp sécurisé des professionnels de santé, simplifie l’échange entre confrères partout en France, aÌ travers l’envoi de messages courts et instantanés. En 3 clics, il est possible d’entrer en contact avec n’importe quel professionnel de santé de la communauté, qui reçoit alors une notification.

360 medics, un business model qui a fait ses preuves Dans un contexte où l’industrie pharmaceutique digitalise de plus en plus sa communication, 360 medics se veut également un média innovant qui permet à ses clients de communiquer de manière qualitative et évaluable auprès de profils précis :

« Nous avons créé notre propre format de publicité pour permettre à nos clients d’apporter de la valeur à nos utilisateurs avec des contenus de grande qualité », explique Grégoire Pigné.. « Nous tenions absolument à proposer une expérience publicitaire qualitative, transparente et non intrusive ».

Via des campagnes digitales clairement identifiées, les annonceurs informent les professionnels de santé de leurs initiatives et les accompagnent au bon usage de leurs produits de santé. En conformité avec la législation, tous les éléments de promotion du médicament sont validés en amont par l’ANSM. Une vingtaine de laboratoires pharmaceutiques utilisent déjà ce média ; parmi eux, J&J, Roche, Celgene, Merck…

C’est ce business model validé qui permet à la start-up d’obtenir la confiance des investisseurs : « Contrairement à beaucoup d’autres applications, 360 medical a déjà validé un modèle économique en générant ses premiers revenus et fidélisant ses clients », confirme Gwenaæl Hamon, directeur de participations chez Kreaxi.

Une offre ancrée dans les nouvelles pratiques des médecins

Les médecins sont de plus en plus connectés : 76 % des médecins généralistes utilisent quotidiennement Internet dans le cadre de leur activité professionnelle (vs 71 % en 2015) ; 50 % ont utilisé au moins une application au cours des 30 derniers jours sur smartphone ou tablette ; 55 % utilisent Internet au moins occasionnellement comme outil de formation médicale (vs 51 % en 2015). Le phénomène s’accentue avec les jeunes médecins : 94 % d’entre eux utilisent leur smartphone ou leur tablette dans le cadre de leur exercice, et près de 3 sur 4 le font plusieurs fois par jour.

360 medics s’inscrit donc profondément dans la tendance pour répondre parfaitement aux pratiques nouvelles, mais besoins anciens, de ses utilisateurs.

« L’application a été imaginée et conçue par un médecin qui exerce, ce qui a permis de développer une solution parfaitement adaptée à nos habitudes de travail et indépendante », valide le docteur Yann Molin, oncologue médical.

http://360medical.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: