En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le groupe Trayton entre dans l’ère numérique grâce à Lectra

Publication: 15 mai

Partagez sur
 
L’approche adoptée par le fabricant de meubles chinois, qui est passé d’une découpe manuelle à une découpe automatisée et numérique, lui a permis de réduire ses coûts opérationnels, d’augmenter sa flexibilité et de proposer une qualité constante...
 

Le défi : Trayton souhaitait adopter un processus de production plus rentable et plus souple tout en maintenant un niveau de qualité élevé, un objectif difficile à atteindre au vu de ses méthodes de production traditionnelles.

La réponse de Lectra : Lectra lui a suggéré d’utiliser Versalis pour la découpe automatisée du cuir, Vector, pour la découpe du tissu et le logiciel Diamino pour le patronage. Lectra a également participé aux activités d’amélioration continue mises en place par Trayton afin d’optimiser l’ensemble de ses processus.

Résultats : Une automatisation accrue a permis à Trayton de réduire sa consommation de matière de 3 %, de compenser la pénurie d’opérateurs qualifiés et de parvenir à une qualité de découpe constante.

Les solutions de Lectra : Diamino® Furniture, Vector® Furniture, Versalis® Furniture

Le défi

Depuis ses débuts il y a 20 ans en tant que petit atelier de fabrication de canapés, Trayton n’a cessé de se développer pour devenir aujourd’hui une entreprise comptant trois usines, employant 2 000 personnes et fabriquant des meubles rembourrés en tissu et en cuir pour certaines des marques les plus célèbres du monde, notamment Ikea et BoConcept. L’objectif affiché en 2005 par Simon Lichtenberg, fondateur de la société, consistant à fabriquer des meubles en cuir bien conçus, d’excellente qualité et accessible à tous est devenu une réalité lorsque Trayton a lancé Simon Li, sa propre marque de meubles.

La découpe du tissu et du cuir de la société dépendait en grande partie des compétences des opérateurs pour assurer une précision et une qualité parfaites. Cette méthode limitait également la flexibilité du fabricant en matière de production. La difficulté à trouver des opérateurs qualifiés et l’augmentation des coûts de main-d’œuvre en Chine, de même que la pression accrue s’exerçant sur les prix et les délais de livraison ont contribué à rendre cette méthode de production totalement irréaliste.

Obtenir des réponses grâce à une analyse approfondie

Clients de Lectra depuis 2012, les dirigeants de Trayton n’ont pas eu besoin de chercher bien loin pour trouver le partenaire compétent et de confiance qui serait capable d’accompagner l’entreprise dans la transition de processus manuels vers des processus automatisés.

« Nous avons étudié l’ensemble du secteur et en particulier l’expérience de Lectra en matière de recherche dans ce domaine et la manière dont ces aspects bien précis se reflètent dans les équipements que propose le groupe », explique Thunder Chen, directeur général en charge de l’exploitation du groupe Trayton.

« Mais, les équipements ne sont qu’un aspect de l’automatisation. La vraie question réside dans le processus dans son ensemble (du développement produit à la vente, en passant par la production) et dans la manière de faire le lien entre les différentes étapes du processus », ajoute M. Chen.

Après une première analyse sur site de l’usine, du rythme de production et des indicateurs de performance de certaines activités, Lectra a suggéré à la société d’utiliser Vector pour la découpe du tissu et Versalis pour celle du cuir. « Ce travail et cette analyse préparatoires nous permettent de comprendre de manière rapide et précise les domaines qui sont à l’origine des problèmes rencontrés par le client. Nous sommes alors en mesure de lui proposer un plan commercial et d’amélioration véritablement optimal », explique Pan Chunjian, ingénieur commercial chez Lectra. Les équipes de Lectra et de Trayton ont ensuite travaillé ensemble pour repenser les méthodes de travail de la société en se basant sur les meilleures pratiques du secteur puis mettre en œuvre les solutions choisies afin que Trayton puisse rapidement bénéficier de tous leurs avantages.

Une transition fLuide de La tradition à La technologie

Baisse des coûts opérationnels, qualité constante et accélération de la production, tels sont les principaux avantages dont Trayton a bénéficié grâce à la numérisation. En automatisant son processus de découpe, la société a éliminé les gaspillages de matière et a pu garantir une qualité stable des pièces découpées. « Depuis que nous avons commencé à utiliser cet équipement, plus aucune erreur n’a été commise. Notre taux de consommation matière s’est ainsi amélioré de 2 à 3 points », indique M. Chen.

L’adoption de Versalis et Vector a également permis à Trayton de faciliter son processus de recrutement. « Nos exigences en matière de compétences pour la découpe de cuir sont nettement moins élevées. Les opérateurs doivent simplement posséder des compétences de base en informatique et il est nettement plus facile de trouver de la main d’œuvre présentant ce type de compétences », explique M. Chen. Grâce à Vector, deux opérateurs suffisent pour effectuer un travail qui nécessitait huit opérateurs pour un processus de découpe manuel.

Le fait d’avoir adopté des méthodes de production plus souples permet aujourd’hui à la société de bénéficier d’un plus grand nombre d’opportunités commerciales. « Autrefois, la production de petites séries nous semblait trop complexe. Ce n’est plus le cas aujourd’hui car ces commandes peuvent être désormais effectuées par les machines, nous sommes donc ravis de les accepter », poursuit M. Chen.

La poursuite de La collaboration permet des améliorations permanentes La coopération entre les deux entreprises s’étend au-delà de la simple mise en œuvre des solutions et couvre également différentes activités d’amélioration continue.

Ainsi, lors d’une visite de suivi effectuée sur le site, l’équipe d’assistance de Lectra a réalisé que l’efficience de la découpe du cuir pouvait encore être significativement améliorée. En travaillant de manière conjointe, les équipes de Trayton et de Lectra ont procédé à une optimisation approfondie de certains paramètres de Versalis. « En termes d’améliorations apportées aux patrons et d’ajustement standard de nos techniques, nous avons, en l’espace de deux mois, pu augmenter de 2 points l’efficience globale de la découpe », ajoute M. Chen.

« Lectra a été un excellent partenaire. De la mise en œuvre des solutions à la formation de nos salariés, en passant par l’amélioration des taux d’utilisation de la matière et de la précision de la découpe : tout a été formidable », conclut Simon Lichtenberg, fondateur et PDG du groupe Trayton.

http://www.lectra.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: