En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Global Bioenergies, Clariant et INEOS reçoivent un important financement européen

Publication: 10 mai

Partagez sur
 
Démontrer la production de dérivés d’isobutène à partir de paille...
 

Financement européen d’un montant global de 9,8 M€, dont 4,4 M€ pour Global Bioenergies. Global Bioenergies coordinateur du projet qui réunit Clariant, INEOS, IPSB, TechnipFMC et l’Université de Linz. Objectif de transformation de résidus agricoles (paille de blé) en dérivés d’isobutène utilisés dans de nombreuses applications

Global Bioenergies annonce aujourd’hui la signature d’un accord portant sur la démonstration industrielle d’une nouvelle chaîne de valeur articulant autour de son procédé Isobutène les technologies de Clariant et d’INEOS, deux des plus grands groupes de chimie en Europe. Il s’agit de convertir la paille de blé résiduelle, mal valorisée aujourd’hui, en isobutène renouvelable de seconde génération, lequel sera ensuite converti en oligomères utilisables dans les lubrifiants, les caoutchoucs, les solvants, les plastiques, ou encore les carburants. La coopération R&D débute au 1er Juin 2017 pour une durée de 48 mois.

L’accord récemment signé entre le Bio-Based Industries Joint Undertaking (BBI-JU) et les partenaires du projet prévoit la démonstration d’une nouvelle chaîne de valeur basée sur la combinaison des technologies et savoir-faire des participants issus de quatre Etats-Membres de l’Union :

- Transformation de la paille en hydrolysats riches en glucose et en xylose par Clariant grâce à la technologie Sunliquid® (Allemagne),

- Fermentation des hydrolysats de paille en isobutène par Global Bioenergies (France et Allemagne),

- Conversion de l’isobutène en oligomères par INEOS (un leader mondial basé en Belgique et France),

- Ingénierie préliminaire d’une future usine convertissant les hydrolysats en isobutène et intégration globale avec une usine convertissant la paille en hydrolysats par TECHNIP et IPSB (France),

- Evaluation de la durabilité et du respect de l’environnement par l’Université de Linz (Autriche).

Le BBI-JU, Partenariat Public-Privé entre l’Union Européenne et le Consortium des Bio-Industries (BIC), a pour objet de promouvoir les technologies innovantes qui permettront de convertir les résidus et les déchets en produits industriels. Cette approche globale se matérialisera par la construction et la mise en opérations de « bio-raffineries », amenées à devenir le cœur de la bio-économie.

Le BBI-JU a sélectionné ce projet, sous le nom OPTISOCHEM (N°744330), dans le cadre du programme européen HORIZON 2020 de soutien à la recherche et l’innovation, suivant une procédure concurrentielle très sélective menée par des experts indépendants.

Le programme, d’un coût total de 16,4 M€, est soutenu à hauteur de 9,8 M€ par le BBI-JU, le complément restant à la charge des participants. Global Bioenergies recevra 4,4 M€ pour des opérations à mener sur son site de R&D d’Evry et son pilote de Pomacle (tous deux en France), ainsi que sur son démonstrateur industriel de Leuna (Allemagne).

Markus RARBACH, Directeur Biocarburants et Dérivés de Clariant déclare : « Ce projet va démontrer une chaine de valeur clé au sein de la bio-économie : les bio-raffineries avancées basées sur les résidus agricoles. Depuis notre site de Straubing (Allemagne), nous allons livrer des sucres de seconde génération aux différents sites de Global Bioenergies, pour qu’ils y soient transformés en isobutène, après avoir déjà démontré en 2016 l’adéquation parfaite de notre plateforme Sunliquid® avec le procédé Isobutène de Global Bioenergies. Cette démonstration à plus grande échelle va maintenant prouver la faisabilité technique et économique pour une future production commerciale. »

Jan VERMEERSCH, Directeur Commercial Oligomères-Europe de INEOS, déclare : « INEOS dispose de plus de cinquante ans d’expérience dans les produits dé »rivés de l’isobutène par oligomérisation tels que les lubrifiants, les caoutchoucs, les cosmétiques, les plastiques, les solvants ou encore les carburants. Comme chimiste de niveau global, INEOS est un des leaders mondiaux sur cette famille de composés et nous sommes très heureux de pouvoir tester cette innovation qui permettrait aux produits renouvelables d’accroître leur place dans ces différents marchés. Elle pourrait également permettre à INEOS de diversifier ses sources d’approvisionnement et d’approvisionner ses clients avec des produits bio-sourcés. »

Marc DELCOURT, Directeur Général de Global Bioenergies, conclut : « L’obtention de cet important soutien du BBI-JU consacre à la fois notre ancrage européen et notre stratégie de diversification au regard des ressources : Notre procédé Isobutène fonctionne aujourd’hui dans le démonstrateur de Leuna avec des sucres de 1ère génération. Dans le cadre de cet accord, des sucres de 2ème génération, tels que les hydrolysats de paille résiduelle, pourront y être testés, avec l’objectif à terme d’un déploiement à grande échelle de cette nouvelle filière. »

Disclaimer : ce communiqué de presse reflète seulement l’opinion de son auteur et le BBI-JU n’est pas responsable d’aucun usage qui peut être fait de l’information qu’il contient.

http://www.global-bioenergies.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: