En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

« Juste conduire » relève du passé : l’avenir est aux assistants personnels

Publication: 9 mai

Partagez sur
 
Au travers de son nouveau concept car, Bosch montre avec quelle rapidité l’avenir de la conduite automobile devient réalité...
 

Interconnectée, automatisée et personnalisée : Bosch repense la mobilité et transforme la voiture en un troisième espace de vie.

De nouveaux concepts d’utilisation offrent un gain de sécurité et de confort et diminuent les risques de perte d’attention du conducteur.

La voiture se transforme en assistant personnel sur quatre roues.

Ma maison, mon poste de travail, ma voiture : l’interconnexion transforme la voiture en un troisième espace de vie, après le domicile et le bureau. A l’aide de son nouveau concept car, Bosch montre ce que cela signifie précisément, et à quoi ressemblera la conduite automobile du futur. D’une utilisation intuitive, la voiture est connectée en permanence, interconnectée avec son environnement et circule sans conducteur. « L’interconnexion de la voiture avec son environnement et Internet sera l’un des enjeux majeurs de la mobilité du futur », indique Dirk Hoheisel, membre du Directoire de Robert Bosch GmbH. Les fonctions automatisées et connectées à bord des voitures rendent non seulement les trajets plus sûrs et plus confortables, mais transforment aussi les voitures en de véritables assistants personnels. « Nous faisons ainsi de l’interconnexion une expérience individuelle et permettons aux occupants de disposer de davantage de temps durant les trajets pour vivre pleinement leur vie », précise Dirk Hoheisel.

Des concepts d’affichage et d’utilisation intelligents

Une individualité accrue et une grande simplicité d’utilisation sont les éléments visibles dès que l’on monte dans le concept car. La Driver Monitor Camera identifie le conducteur et règle le volant, les rétroviseurs et la température de l’habitacle en conséquence. De plus, comme par magie, la voiture règle le choix des couleurs de l’affichage et charge automatiquement les prochains rendez-vous, la musique préférée, les derniers podcasts et la navigation que le conducteur a programmés alors qu’il se trouvait encore dans sa cuisine. La caméra demeure d’une grande vigilance pendant tout le trajet, surtout lorsque les paupières du conducteur se font lourdes. Elle détecte la fatigue et le micro-sommeil au volant, qui sont tous deux fréquemment à l’origine de graves accidents de la route. Il est bien souvent possible d’en détecter les premiers signes assez tôt aux mouvements des paupières, à partir desquels le système détermine la capacité de concentration ou le degré de fatigue du conducteur, et l’alerte le cas échéant. Cela contribue à renforcer la sécurité au volant. La détection du degré de fatigue du conducteur analyse par ailleurs les mouvements qu’il imprime au volant afin de pouvoir intervenir directement en cas de mouvements soudains.

Avec l’interface homme machine (IHM), la voiture se transforme en assistant personnel sur quatre roues. L’interface entre l’homme et le véhicule fournit les informations importantes au conducteur au bon moment et l’accompagne avec vigilance en toutes les situations. Grâce à la communication personnalisée, l’utilisation de fonctions automatisées et connectées pourra à l’avenir être intuitive, sûre et confortable, et s’adapter parfaitement aux besoins individuels du conducteur dans toutes circonstances : embouteillage, trajet en ville ou encore voyage en famille. Pour ce faire, le concept car est doté par exemple d’une commande gestuelle à retour haptique. Celle-ci fait appel à des capteurs à ultrasons qui produisent une résistance perceptible lorsque le conducteur effectue un geste dans la zone surveillée par la caméra. La commande gestuelle est ainsi d’une utilisation encore plus aisée et les risques de perte d’attention du conducteur sont réduits dès lors qu’il peut modifier l’affichage à l’écran, prendre des appels ou accéder à une nouvelle playlist sans toucher l’écran. Un écran tactile d’un tout nouveau genre à bord du concept car offre par ailleurs un gain de confort et de sécurité. A chaque contact entre le doigt du conducteur et l’écran, ce dernier lui donne un retour haptique en vibrant. Sur une surface en réalité plane, le conducteur ressent différentes structures qu’il perçoit comme de véritables boutons. Sans avoir à détourner le regard de la route, il trouve ainsi aisément la fonction recherchée à l’écran, afin d’ajuster par exemple le niveau sonore.

La mobilité connectée intelligemment : la voiture se transforme en un troisième espace de vie

Le concept car montre également que la voiture peut se transformer en un troisième espace de vie grâce à l’automatisation et à l’interconnexion. Selon l’étude Bosch « Connected Car Effect 2025 », les personnes qui parcourent de nombreux kilomètres chaque année pourraient grâce à la conduite automatisée disposer d’une centaine d’heures de trajet qu’elles pourraient mettre à profit pour d’autres activités. Dès que la voiture détecte que la conduite automatisée est possible et si le conducteur accepte de lui transférer la responsabilité, la voiture prend les commandes, en douceur et en toute sécurité. Le concept car étant également un élément actif de l’Internet des objets, le conducteur peut mener sa vie numérique à bord du véhicule : envoyer des e-mails au bureau ou chatter en vidéo avec des amis par exemple. Tout cela est rendu possible grâce au temps ainsi gagné. Les avantages des concepts d’affichage flexibles se révèlent ici pleinement. D’un simple geste, le conducteur peut passer comme par magie d’un affichage à l’autre : e-mails, chats, vidéos ou encore commande des fonctions automatisées et connectées.

Connexion avec la maison intelligente, l’atelier et le monde entier

Que diriez-vous de planifier votre dîner depuis votre voiture ? Tout passe à nouveau par l’interconnexion, cette fois avec la maison intelligente. Mykie, l’assistant culinaire de Bosch, peut vous suggérer des recettes en ligne. Depuis votre voiture, il vous suffira alors de regarder dans le réfrigérateur connecté pour vérifier si vous disposez des ingrédients nécessaires. L’interconnexion de la voiture avec la maison intelligente débute même dès le matin, avant le départ : lorsque le conducteur prend place au volant, l’état de son domicile s’affiche à l’écran. Une fenêtre est-elle restée ouverte ? La porte est-elle bien verrouillée ? Il suffit d’un geste ou d’une simple pression du doigt sur l’écran du véhicule pour que le domicile se verrouille automatiquement et que la surveillance se déclenche. La voiture connectée est par ailleurs reliée à l’atelier. Elle informe le conducteur de la prochaine visite à planifier et, sur demande, prend rendez-vous avec l’atelier, garantissant ainsi la présence des pièces de rechange requises à la date du rendez-vous. Ce niveau de confort s’applique également à la recherche d’une place de stationnement : avec le service de stationnement Bosch basé sur la communauté, les voitures signalent elles-mêmes les emplacements libres le long de la route grâce aux capteurs de l’assistant de stationnement. Les informations sont ensuite transférées dans une carte numérique des emplacements de stationnement via le cloud, et mises à la disposition des autres véhicules.

http://www.bosch.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: