En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Industrie : les câbles deviennent intelligents pour réduire les couts

Publication: 2 mai

Partagez sur
 
Lorsqu’on parle d’industrie 4.0, il est rare de faire référence aux câbles, plutôt considérés comme des éléments purement utilitaires...
 

Pourtant, à l’heure de l’Internet des Objets et dans le contexte actuel où l’optimisation des coûts d’exploitation est un enjeu majeur pour les installations industrielles, leur impact est loin d’être négligeable.

Dans les installations actuelles, le câblage est souvent réalisé de manière conventionnelle et complexe. Les tâches d’automatisation sont réalisées par un ou plusieurs automates programmables et l’installation de l’ensemble des composants se fait la plupart du temps par le biais de systèmes de bus de terrain ou d’un câblage de commande point par point, complexe, coûteux, et énergivore.

Pour concevoir une installation rentable, le constructeur et l’exploitant de l’installation devraient par conséquent examiner les coûts générés pendant le cycle de vie dans leur ensemble.

En ce sens, le câblage intelligent constitue un avantage concurrentiel non négligeable, permettant de répondre à un certain nombre de défis :

- Une installation plus simple et plus rapide : au lieu de tirer des câblages de circuits de commande depuis des armoires de commandes centrales ou décentralisées vers des capteurs, le capteur est relié directement sur place au système de communication. Même de vastes installations comptant des centaines de capteurs peuvent être câblées rapidement. La réduction des frais de câblage, de test et de mise en service peut atteindre 85 %.

- Des dépenses de maintenance réduites et des temps d’arrêt limités : la collecte régulière et l’analyse des données concernant l’état de l’installation (la consommation énergétique, l’état des machines, les températures et les temps de commutation, entre autres) fournissent une vue d’ensemble de l’installation et permettent d’anticiper les pannes. En planifiant les travaux de maintenance avant qu’une défaillance ne se produise, les temps d’arrêt sont ainsi limités.

- Une plus grande flexibilité : au cours de la longue période d’exploitation d’une installation, les besoins évoluent et des adaptations et extensions sont nécessaires. Le câblage intelligent permet de réaliser les mesures de modernisation, par exemple le remplacement d’anciens mécanismes d’entraînement et de commande, de façon très simple, presque en mode « plug and play », et avec des temps d’arrêt réduits.

- Les bases de l’industrie 4.0 : avec un système de liaison et de communication intelligent, les composants simples tels que les appareils de commutation et les unités de commande des installations se muent en dispositifs adaptés à la communication. Par le biais de l’Internet des objets, ils sont en mesure de fournir les données requises en temps réel à des services cloud, comme la gestion de l’énergie ou la surveillance de l’état. Si ces composants disposent par ailleurs d’une intelligence propre, ces dispositifs peuvent même prendre en charge des tâches de façon autonome et décentralisée, ce qui constitue la base pour entrer dans l’industrie 4.0.

Un système de câblage intelligent résulte ainsi en une valeur ajoutée sensible pendant la totalité du cycle de vie de l’installation.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: