En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Pirelli : Rallye Asphalte Lyon : Charbonnières 2017 : Salanon en roi du Charbo !

Publication: 26 avril

Partagez sur
 
Ce week-end s’est déroulé le second rallye du championnat de France asphalte. Les routes du vignoble du Beaujolais accueillaient la soixante neuvième édition de ce rallye dont la réputation n’est plus à faire...
 

Le profil du tracé est très rapide, avec du dénivelé et des enchaînements de virages où les vitesses atteintes sont le plus souvent au-delà des 120 kilomètres/heure.

Parmi les équipages engagés, David Salanon, s’élance avec le numéro 1. Il est associé à bord de la Ford Fiesta WRC à Laurent Magat.

Laurent Salanon, triple tenant du titre en 2007, 2014 et 2016 fait légitimement figure de favori et l’assume pleinement !

Sur un asphalte totalement sec et un beau soleil, Yoann Bonato décroche le premier scratch devant les WRC de David Salanon et Franck Lions. Derrière ce trio regroupé en seulement trois secondes, on retrouve les autres R5 du plateau avec dans l’ordre Quentin Giordano (leader du trophée Michelin), Fabiano Lo Fiego et Yohan Rossel.

"Il va y avoir du sport, mais on s’y attendait. 2e (pour deux dixièmes de seconde !) derrière "Maxi Bonato" (ES1), le ton est donné !" explique David Salanon.

Sur l’ES2, Salanon hausse le ton et prend avec autorité la tête du rallye, il signe son 1er Scratch : "J’ai attaqué davantage, la météo est bonne, j’ai les bons pneumatiques".

Anthony Perrin perd tragiquement la vie sur l’ES3, son co-pilote Vincent Rigaud est blessé mais son pronostic vital n’est pas engagé. Le Charbo 2017 est endeuillé.

Sur l’ES4, David rencontre un problème d’ordre mécanique : "J’ai roulé les 3/4 de la spéciale avec un problème de volant, il bouge énormément." mais parvient à s’imposer et reste en leader.

Après les problèmes rencontrés, Salanon confirme sur l’ES5 et rentre en leader !

ES7, nouveau temps scratch pour la Ford N°1, devant la Citroën WRC de Franck Lions, à 7s1. David et Laurent sont sur un bon rythme depuis ce matin. De plus, ils profitent de la crevaison de leur plus proche adversaire, Yoann Bonato. Ainsi, l’équipage JOA consolide son leadership, il compte 44s8 d’avance sur son nouveau dauphin, Yohan Rossel.

David signe un nouveau temps scratch sur l’ES8, qui pourtant dit avoir assuré un peu sur une spéciale qu’il ne connaissait pas (dans ce sens). Le pilote JOA conforte donc son avance au classement général.

Reste une boucle avec quatre spéciales. David et Laurent ont conservé un rythme soutenu mais "intelligent". Ils repartent de Villefranche-sur-Saône avec 1.04.0 d’avance sur leur premier poursuivant, Yohan Rossel. David et Laurent conservent intelligemment un rythme soutenu sur les 4 autres spéciales puis baissent de régime sur les ES12 et 13 afin d’assurer une 4ème victoire pleine d’autorité !

Yoann Bonato, adversaire direct de Salanon signe une troisième place : ”On aura tout donné sur ce Charbo du premier au dernier mètre ! Une crevaison nous prive de la 2ème place au général et de la victoire en R5 mais qu’est-ce que c’était bon d’attaquer comme des fous depuis hier".

David Salanon s’impose logiquement pour la 4ème fois ici (2007, 2014,2016 et 2017) : ”On avait mal débuté notre saison et cette victoire fait plaisir. J’ai une pensée pour Anthony Perrin forcément, je lui dédie ma victoire”.

IVALTO était présent sur ce rallye afin d’apporter une aide matérielle aux pilotes : montage, démontage, pressions des pneumatiques mais également afin d’assurer un suivi technique en conseillant chaque pilote pour exploiter au maximum les qualités des pneumatiques Pirelli.

http://www.pirelli.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: