En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Qu’est devenu le projet gagnant du challenge Imagine the Future 2016 d’AUSY ?

Publication: 27 avril

Partagez sur
 
En juin 2016, le projet Roll’n’Reload, initié par des étudiants de l’ESILV, gagnait le challenge « Imagine the Future » 2016 organisé par AUSY, Groupe international de conseil en Hautes Technologies, dans le cadre de sa démarche de Responsabilité Sociale des Entreprises...
 

Des étudiants de la France entière avaient été invités à proposer un projet innovant et répondant à un enjeu de développement durable.

Le nouveau concept des étudiants de l’ESILV : concevoir un fauteuil roulant capable de produire et de stocker de l’électricité. L’énergie est produite grâce à la rotation des roues du fauteuil et stockée via une batterie fixée au fauteuil. Cette invention permettrait donc de faciliter l’accès à l’énergie aux personnes en situation de handicap. Elles pourraient par exemple recharger leur téléphone portable lorsqu’elles le souhaiteraient.

AUSY dévoile les avancées du projet, qui prend aujourd’hui un nouveau tournant…

Neuf mois après son lancement, le projet Roll’n’Reload a bien avancé. Les cinq étudiants de l’ESILV sont parvenus à surmonter la difficulté majeure de leur projet : produire et convertir suffisamment d’énergie pour alimenter une prise USB. Dans le cadre des divers tests réalisés pour résoudre cette problématique, ils ont notamment fait plusieurs essais avec un module Peltier (petite plaque permettant de créer un courant électrique). Cette première solution n’ayant pas abouti du fait d’un support trop coûteux par rapport à la quantité d’énergie qu’il produisait, le groupe d’étudiants s’est alors tourné vers une autre option, en investissant dans une roue avec dynamo intégrée. De cette façon, la roue du fauteuil pourrait créer un courant à partir de l’effet électromagnétique. « Nous avons créé un montage électrique divisé en deux parties distinctes. D’une part, il y a la gestion de la tension électrique et d’une autre part, le stockage puis l’utilisation de l’énergie produite. En reliant tous les éléments de ce montage, de la roue jusqu’au téléphone, nous avons réussi à alimenter un téléphone portable » nous explique Victor de l’équipe Roll’n’Reload.

Pourtant, l’énergie produite, à ce stade, n’est efficace qu’instantanément. En effet, les étudiants ont noté que l’électricité stockée ne permettait pas de recharger pleinement le téléphone. La prochaine étape sera donc d’effectuer de nouveaux tests pour identifier la raison de ce dysfonctionnement et de pouvoir le résoudre.

Par ailleurs, en février 2017, le partenariat entre AUSY et les étudiants de l’ESILV a également pris un nouveau tournant quand trois étudiants de l’EDHEC Lille se sont joints au groupe pour apporter une nouvelle dimension au projet.

Les étudiants lillois, qui avaient également un projet fil rouge à effectuer tout au long de leur année scolaire, s’orientaient vers un projet à dimension RSE portant sur un fauteuil roulant. Au cours de leurs diverses recherches, ils découvrent le concept Roll’n’Reload et décident de tout faire pour s’y rattacher. Les étudiants de l’EDHEC prennent alors contact avec ceux de l’ESILV pour leur proposer de promouvoir leur projet à travers une communication éco-responsable.

Ce nouvel élan a séduit AUSY qui a donc proposé aux étudiants un partenariat tripartite. Le Groupe leur offre un accompagnement personnalisé sur l’année à venir. En contrepartie, les étudiants doivent mener à bien leurs missions. Ce nouveau partenariat promet de belles avancées…

http://www.ausy.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: