En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Grâce à l’impression 3d de stratasys, siemens mobility évite les obstacles

Publication: 26 avril

Partagez sur
 
L’impression 3D FDM de Stratasys permet de réduire les délais de fabrication des pièces de production finales personnalisées de plusieurs semaines à quelques jours et d’éliminer les coûts associés aux opérations d’usinage...
 

La possibilité d’imprimer en 3D des pièces uniques pour le prestataire de services de transport allemand SWU Verkehr GmbH permet à Siemens Mobility de fournir des pièces de rechange de tramway personnalisées à la demande, ce qui élimine les coûts du stockage, désormais devenu inutileVidéo : Découvrez comment Siemens Mobility évite les obstacles liés aux délais et aux coûts de la production traditionnelle en faible volume grâce à l’impression 3D de Stratasys

Stratasys Ltd., le fournisseur de solutions d’impression 3D et de fabrication additive, a annoncé que la division Mobility du leader mondial des solutions d’ingénierie et de technologie Siemens est la première à utiliser la technologie d’impression 3D FDM de Stratasys pour réaliser des pièces de production finales personnalisées à l’attention du prestataire de services de transport allemand Stadtwerke Ulm/Neu Ulm (SWU) Verkehr GmbH.

À l’aide d’une imprimante 3D de production Stratasys Fortus 900mc, Siemens Mobility est capable d’éviter les obstacles de la production en faible volume par les méthodes traditionnelles en imprimant en 3D des pièces finales de tramway en seulement quelques jours au lieu de plusieurs semaines, et en éliminant les coûteuses opérations d’usinages.

La technologie développée par Siemens Mobility à Erlangen, Krefeld, Berlin et Munich, en Allemagne, est destinée aux véhicules et aux infrastructures de transport. Avant l’utilisation de l’impression 3D, le défi qui se posait à Siemens Mobility était de répondre à la demande croissante, par ses clients, de pièces uniques et personnalisées. Dans le secteur ferroviaire, lorsqu’une pièce de rechange n’était pas en stock, Siemens devait investir dans les machines ou les outils nécessaires à sa fabrication. Il s’agissait-là non seulement d’un processus lent, mais également très coûteux. Siemens était ainsi contraint de ne prendre en compte que des commandes de plus de 10 pièces, les volumes inférieurs ne justifiant plus les coûts de production.

« Nos services de production de pièces d’utilisation finale sont devenus beaucoup plus flexibles et répondent mieux aux besoins de nos clients depuis que nous avons introduit l’imprimante 3D de production Stratasys Fortus 900mc dans notre processus de fabrication », explique Tina Eufinger, responsable du développement commercial de la division Mobility de Siemens. « Avant d’intégrer l’impression 3D dans la production, nous étions obligés de fabriquer un plus grand nombre de pièces pour que le projet puisse être rentable d’un point de vue économique. Quand il y avait des commandes en faibles volumes, nous devions stocker les pièces en excès jusqu’à ce qu’elles soient utilisées, éliminées ou deviennent obsolètes. Avec la Fortus 900mc, nous pouvons désormais créer une conception 100 % personnalisée à partir de contraintes spécifiques et l’optimiser plusieurs fois avant son impression en 3D. Cela nous permet de réduire nos délais de production, qui étaient de plusieurs semaines, à seulement quelques jours. D’autre part, le processus est devenu suffisamment rentable pour nous permettre d’élargir notre offre à la production de pièces uniques pour les clients. »

L’optimisation des performances par la fabrication avancée

Les pièces fournies par Siemens à SWU Verkehr GmbH, entreprise qui offre ses services de transport à travers 10 réseaux ferroviaires dans le centre-ville d’Ulm, sont l’exemple parfait de la rentabilité de cette fabrication en faible volume. Parmi les pièces imprimées en 3D se trouvent des accoudoirs personnalisés pour le siège du conducteur et des couvercles protecteurs pour les attelages de tramway. Afin de respecter les critères du secteur ferroviaire allemand pour les pièces de production, Siemens utilise un matériau thermoplastique synthétique d’impression 3D de Stratasys qui est conforme aux exigences en matière de protection contre l’incendie. Cela lui permet d’employer les pièces imprimées en 3D, qui sont à la fois durables et légères, directement sur les tramways d’Ulm.

Andreas Düvel, représentant commercial du service clientèle de la division Mobility de Siemens, explique : «  Pour des clients comme SWU Verkehr GmbH, la disponibilité est un facteur critique : les tramways et services ont besoin d’être disponibles et de fonctionner tout au long de la journée pour garantir la rentabilité de la compagnie de transport. Chez Siemens, c’est un challenge auquel nous devons régulièrement faire face, mais la capacité à imprimer en 3D rapidement, et de façon rentable, des pièces répondant précisément aux exigences des clients, permet à des entreprises comme SWU Verkehr GmbH de collaborer étroitement à la conception et à la production de leurs propres pièces. »

« Grâce à une fabrication additive personnalisée, nous assurons la plus grande satisfaction des clients, dans la mesure où ceux-ci participent activement à la création et à l’optimisation de leurs pièces. Ce qui serait tout simplement impossible dans le cadre d’un processus de production en série », ajoute-t-il.

La transformation des modèles commerciaux par l’impression 3D

Au-delà de l’offre de pièces de production imprimées en 3D pour les clients du secteur des transports, la division Mobility de Siemens a élargi son activité en ligne, les clients étant désormais capables de commander des pièces personnalisées imprimées en 3D. Les clients ayant besoin d’une pièce de rechange ou souhaitant apporter des modifications à leur conception peuvent passer leur commande en ligne. La pièce est ensuite imprimée en 3D et leur est livrée. Il s’agit donc d’un modèle commercial de production à la demande, dans lequel les clients peuvent obtenir des pièces qui répondent à leurs exigences, exactement de la façon et au moment où ils en ont besoin.

« Siemens est un exemple parfait de la façon dont l’impression 3D permet de rentabiliser la production personnalisée en faible volume : pas seulement pour le fabricant, mais également pour le client final, dans ce cas le secteur ferroviaire », explique Andy Middleton, président de Stratasys EMEA. « Avec la capacité à contrôler localement la fabrication et l’impression en 3D à la demande, il est désormais possible de restructurer l’ensemble des chaînes d’approvisionnement, dans la mesure où les grands stocks de pièces obsolètes ne sont plus nécessaires. Dans le secteur ferroviaire, les entreprises comme SWU Verkehr GmbH peuvent désormais travailler en étroite collaboration avec les fabricants pour concevoir et optimiser des pièces imprimées en 3D au moment où ils en ont besoin, ce qui leur garantit des tramways toujours opérationnels et une interruption minimale des services publics. »

http://www.stratasys.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: