En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Agnès Arcier élue présidente de la Fédération Femmes Administrateurs

Publication: 13 avril

Partagez sur
 
Association pour la parité créée en 2012 à l’initiative d’Agnès Bricard...
 

La Fédération des Femmes Administrateurs (FFA) a élu le 3 mars sa 3ème présidente depuis sa création : Agnès Arcier, fondatrice et présidente d’honneur de l’association des femmes haut fonctionnaires « Administration Moderne ». Sous son mandat, la Fédération ambitionne de faire reconnaître davantage le lien existant entre la performance des organisations et la mixité à tous les niveaux, notamment dans les instances de gouvernance.

Le Parcours d’Agnès Arcier

Depuis 2015, Agnès Arcier est administratrice générale des finances publiques au sein du Ministère de l’Economie et des Finances français et est actuellement à la tête d’une direction nationale spécialisée.

De 2009 à 2015, elle a été présidente-directrice générale d’Adetef (Assistance au Développement des Echanges en Technologies Economiques et Financières), l’agence de coopération technique internationale, chargée de promouvoir et échanger les savoir-faire publics avec les administrations étrangères.

Diplômée de l’ESSEC et ancienne élève de l’ENA, elle intègre le ministère français de l’Economie et des Finances en 1986 et y mène différentes missions dans le domaine des relations économiques extérieures, en France et au Japon, puis assure des responsabilités dans le domaine des politiques industrielles. Elle a été à de très nombreuses reprises administrateur Etat d’établissements publics.

Elle est présidente d’honneur-fondatrice de « Administration Moderne, association interministérielle de femmes haut fonctionnaires » qui milite pour une approche managériale de la réforme de l’Etat. Elle a été co-fondatrice du réseau ESSEC au féminin, de la commission femmes des anciens de l’ENA, et du Groupement des Ecoles au Féminin (GEF).

En 2014, avec Mohamed Chafikhi, un collègue directeur au ministère des finances du Maroc aujourd’hui ambassadeur, elle lance le réseau régional Mixité et Gouvernance en Méditerranée, réseau de femmes hauts fonctionnaires dans différents pays de la Méditerranée, qui bénéficie de l’appui du ministère des affaires étrangères français et du secrétariat général de l’UPM (Union Pour la Méditerranée).

Elle est aussi l’auteur d’un livre sur le lien entre valeurs féminines et performance en organisation, Le Quotient féminin de l’Entreprise.

Elle a reçu l’ordre national du Mérite (2000, 2012), la Légion d’honneur (2008) et a également été élue locale de Fontenay-sous-Bois.

« Je souhaite que la FFA poursuive son action de sensibilisation auprès des organisations, publiques ou privées, et que ces dernières comprennent leur intérêt économique à intégrer la mixité dans leur développement », déclare Agnès Arcier.

La Fédération Femmes Administrateurs

La FFA, créée le 3 juillet 2012 sur l’initiative d’Agnès Bricard, est le regroupement de plusieurs réseaux professionnels de femmes incluant les professions des experts-comptables, des avocats, des juristes, des huissiers de justice et des hauts fonctionnaires.

La présidence est assurée à tour de rôle par les réseaux fondateurs. Après avoir été exercée par Agnès Bricard, pour les femmes experts-comptables, et Brigitte Longuet, pour les femmes avocates, la présidence est désormais assurée par Agnès Arcier (fondatrice en 1998 et présidente d’honneur de « l’Administration Moderne », l’association de femmes hauts fonctionnaires).

Brigitte Longuet, au moment de passer la présidence, rappelle qu’en 5 ans le quota des 40% imposé par la loi Copé-Zimmermann est presque atteint voire dépassé : «  Aujourd’hui les femmes comptent pour 40,1 % de la composition des conseils d’administration du CAC 40 et 38,4 % pour le SBF 120 au 30 janvier 2017, selon les derniers chiffres d’Ethics and Boards, mais c’est encore loin d’être le cas pour les ETI. »

Les axes de développement de la Fédération demeurent ancrés sur les objectifs initiaux visant à la fois, à accompagner toujours plus de Femmes Administrateurs pour répondre aux profils attendus dans les conseils d’administration et, à lever les barrières entre les secteurs privés et publics pour augmenter le potentiel et la richesse des profils dans les deux secteurs.

http://www.federation-femmes-admini...

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: