En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

ABB acquiert B&R

Publication: 10 avril

Partagez sur
 
Pour renforcer son leadership dans l’automatisation industrielle...
 

L’acquisition de B&R (Bernecker + Rainer Industrie-Elektronik GmbH) contribuera à combler les lacunes historiques d’ABB dans le secteur de l’automatisation des machines et des usines

Elle permettra au Groupe de bénéficier d’un portefeuille complet et inégalé dans le secteur de l’automatisation pour ses clients du monde entier

B&R est un véritable leader dans les automates programmables (PLC), les PC industriels (IPC) et l’automatisation des machines et des usines par servomoteurs.

B&R a enregistré un taux de croissance annuel composé de son chiffre d’affaires de 11 % au cours des deux dernières décennies et des ventes annuelles supérieures à 600 millions de dollars US[1] sur le segment porteur de l’automatisation des machines et des usines estimé à quelque 20 milliards de dollars US.

Les solutions logicielles et IoT (Internet des objets) de B&R renforceront encore l’offre digitale d’ABB, ABB Ability™.

Engagement clair envers la stratégie de croissance de B&R, objectif de ventes à moyen de terme dépassant 1 milliard de dollars US.

Continuité de la direction de B&R, les fondateurs officieront en qualité de conseillers pendant la phase d’intégration.

Le siège de B&R à Eggelsberg en Autriche deviendra la plate-forme internationale d’ABB pour l’automatisation des machines et des usines.

ABB financera la transaction au moyen de ses liquidités, la transaction aura un effet relutif sur le bénéfice d’exploitation par action dès la première année et devrait être conclue à l’été 2017.

Le prix de la transaction ne sera pas dévoilé mais il est conforme aux valorisations du secteur.

ABB a annoncé aujourd’hui l’acquisition de B&R, le plus grand fournisseur indépendant de solutions à architecture ouverte reposant sur des produits et logiciels pour l’automatisation des machines et des usines dans le monde entier. Fondé en 1979 par Erwin Bernecker et Josef Rainera, B&R a établi son siège social à Eggelsberg en Autriche, emploie plus de 3 000 personnes, dont environ 1000 ingénieurs de R&D et d’application. Il opère dans 70 pays et enregistre un chiffre d’affaires de plus de 600 millions de dollars US (2015/2016) sur le segment de l’automatisation des machines et des usines estimé à 20 milliards de dollars US. L’association des deux sociétés aboutira à une offre complète et inégalée pour les clients du secteur de l’automatisation industrielle, en combinant les produits, solutions et logiciels innovants de B&R pour l’automatisation des machines et des usines avec l’offre d’ABB dans les domaines de la robotique, de l’automatisation des process, de la digitalisation et de l’électrification.

Par cette acquisition, ABB renforcera son leadership dans l’automatisation industrielle et sera idéalement positionné pour saisir les opportunités de croissance résultant de la Quatrième révolution industrielle. En outre, ABB franchira une étape clé dans l’extension de son offre digitale exclusive en combinant son portefeuille de solutions digitales, ABB Ability, avec les solides plates-formes d’application et de logiciel, la vaste base installée, les solutions d’accès client et d’automatisation personnalisée de B&R.

« B&R est un véritable joyau dans le monde de l’automatisation des machines et des usines et cette association est une opportunité unique. Cette transaction représente un véritable tournant pour ABB car B&R contribuera à combler les lacunes historiques dans le portefeuille automation d’ABB. C’est une alliance parfaite, qui nous permettra de nous inscrire comme le seul fournisseur de solutions d’automatisation industrielle offrant aux clients une gamme complète de solutions technologiques et logicielles dans les domaines de la mesure, du contrôle, de la commande, de la robotique, de la digitalisation et de l’électrification », a déclaré Ulrich Spiesshofer, CEO d’ABB. « Cette acquisition s’inscrit dans la droite ligne de notre stratégie « Next Level ». Forts de notre offre digitale exclusive et de notre base installée de plus de 70 millions d’appareils connectés, de 70 000 systèmes de contrôle, de plus de 3 millions de machines automatisées et de 27 000 installations d’usine dans le monde, nous permettons à nos bases de clientèle mondiales de saisir les énormes opportunités qu’offre la Quatrième révolution industrielle. »

« Cette association offre de fantastiques opportunités pour B&R, ses clients et ses employés. Nous sommes convaincus qu’ABB constitue la meilleure plate-forme pour le prochain chapitre de l’histoire de notre évolution. Le rayonnement international, l’offre digitale et le portefeuille d’ABB, parfaitement complémentaire avec le nôtre, nous permettront d’accélérer le rythme, tant en termes d&’innovation que de croissance », a déclaré Josef Rainer, co-fondateur de B&R.

« C’est un signal fort pour nos employés car nos activités à Eggelsberg deviendront la plate-forme internationale d’ABB pour l’automatisation des machines et des usines », a expliqué Erwin Bernecker, co-fondateur de B&R. « Le plus important pour moi est que les deux entreprises et leurs collaborateurs soient en totale harmonie et que notre siège joue un rôle clé. »

Points forts complémentaires

Avec cette acquisition, ABB étendra son offre dans l’automatisation industrielle en intégrant les produits innovants de B&R dans le domaine des automates programmables (PLC), des PC industriels et des servomoteurs ainsi que sa suite de solutions et de logiciels. ABB proposera à ses clients un portefeuille à architecture ouverte complet et exclusif.

B&R a fortement progressé avec un taux de croissance annuel composé de son chiffre d’affaires de 11 % au cours des deux dernières décennies. Son chiffre d’affaires a plus que quintuplé depuis 2000 pour atteindre les 600 millions de dollars US (2015/2016). L’entreprise dispose d'une base de clientèle mondiale en constante évolution, constituée de plus de 4 000 fabricants de machines, d’une riche expérience dans les logiciels et solutions d’automatisation et d'une expertise inégalée dans les applications au service des clients du secteur de l’automatisation des machines et des usines.

Les deux entreprises ont des portefeuilles complémentaires. ABB est l’un des plus grands fournisseurs de solutions destinées aux clients dans l'industrie, le transport, les infrastructures et les utilités. B&R est un fournisseur de renom dans le domaine de l’automatisation des machines et des usines au service d’industries telles que la plasturgie, le conditionnement et l’agroalimentaire. Cet engagement commun vis-à- vis de l’architecture ouverte étend la flexibilité et le choix pour les clients, facilitant la connectivité dans des industries de plus en plus digitalisées.

D’énormes investissements en matière d’nnovation

L’innovation est le maître-mot pour nos deux entreprises. B&R investit plus de 10 % de son chiffre d’affaires dans la R&D et emploie plus de 1 000 ingénieurs de R&D et d’application. ABB dépense 1,5 milliard de dollars chaque année en R&D et emploie quelque 30 000 spécialistes en ingénierie et technologies. À l’avenir, ABB et B&R continueront d'investir massivement dans la R&D.

L’automatisation des machines et des usines est une composante clé de la Quatrième révolution industrielle et de l’Internet des objets (IoT). ABB continuera d’appliquer le solide business model de B&R, fondé sur les solutions, et exploitera sa profonde expertise des domaines pour développer de nouveaux services et solutions basés sur logiciels pour la digitalisation de bout-en-bout. L'offre digitale exclusive d’ABB, ABB Ability, capitalisera désormais sur la vaste base installée, le savoir-faire dans les applications et les solutions, l’expertise dans les logiciels de simulation et les outils d’ingénierie avancée de B&R.

Une approche d’intégration éprouvée

À la conclusion de la transaction, B&R sera intégrée à la division Industrial Automation d’ABB et formera une nouvelle business unit Machine & Factory Automation dirigée par l’actuel directeur général, Hans Wimmer. Les deux sociétés considèrent la direction et les collaborateurs de B&R comme des composantes clés de la croissance future et de l’intégration commerciale avec leurs homologues d’ABB. Les co-fondateurs de B&R, Erwin Bernecker et Josef Rainer, officieront en qualité de conseillers lors de la phase d'intégration pour garantir la continuité.

L’intégration sera axée sur la croissance et fondée sur le principe du « meilleur des deux mondes », ABB associant ses propres activités dans les domaines des automates programmables et des servomoteurs à l’offre de la nouvelle business unit, dans le cadre d'une approche progressive. ABB affirme sa volonté de poursuivre l’évolution de B&R en tablant sur un chiffre d’affaires à moyen terme dépassant 1 milliard de dollars US.

ABB s’engage à investir dans l’expansion des activités de B&R et à exploiter le succès de son business model et de sa marque. Le siège de B&R à Eggelsberg en Autriche deviendra la plate-forme internationale d’ABB pour l’automatisation des machines et des usines.

L’Autriche, véritable plate-forme technologique et commerciale

Avec cette acquisition, ABB deviendra le plus grand acteur du secteur de l’automatisation industrielle en Autriche. ABB opère en Autriche depuis plus de 100 ans. L’Autriche, et notamment la Haute-Autriche, bénéficiera du futur rôle clé que joueront B&R et son siège dans le cadre de leur intégration à ABB. L’expansion prévisionnelle des activités de R&D et de production à Eggelsberg et à Gilgenberg renforceront le paysage industriel high tech autrichien.

Données financières de la transaction

Le montant de la transaction est conforme aux valorisations du secteur. Les parties ont néanmoins convenu de ne pas le dévoiler. ABB financera l’acquisition par ses liquidités. La transaction devrait avoir un effet relutif sur le bénéfice d’exploitation par action dès la première année, et générer des synergies d’environ 8 % du chiffre d’affaires de B&R dans quatre ans. Cette transaction, soumise aux autorisations légales habituelles, devrait être finalisée à l’état 2017.

http://www.abb.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: