En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Tour de Corse Hyundai Motorsport en conquête

Publication: 5 avril

Partagez sur
 
Le Championnat du Monde des Rallyes (WRC) retrouve les routes de Corse pour la seconde fois en six mois. L’Île de Beauté accueille la quatrième manche de la saison 2017...
 

Après un podium sur la terre mexicaine, Hyundai Motorsport arrive en Corse pour la première épreuve 100 % asphalte du calendrier. L’équipe avait décroché la deuxième place du Tour de Corse l’an passé. L’objectif est de faire aussi bien avec la Hyundai i20 Coupé WRC, en évoluant aux avant-postes.

Après avoir conquis son premier podium de la saison au Mexique, Hyundai Motorsport prépare la première manche sur asphalte du calendrier, le Tour de Corse (du 6 au 9 avril), quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes 2017. La Hyundai i20 Coupé WRC a déjà montré sa capacité à briller sur de nombreux types de terrains depuis le début de la saison. L’équipe cumule 20 meilleurs temps et 16 points en Power Stage, en seulement trois rallyes.

La Corse va permettre à Hyundai Motorsport de profiter d’une opportunité pour poursuivre sur la lancée de son premier podium, là où l’équipe avait signé une deuxième place il y a tout juste six mois.

Le trio Hyundai Shell Mobis World Rally Team, composé de Hayden Paddon / John Kennard, Thierry Neuville / Nicolas Gilsoul et Dani Sordo / Marc Martí, tentera de faire aussi bien, voire mieux, cette semaine.

Un parcours et des routes sinueuses

Le Tour de Corse est célèbre pour ses très nombreux virages qui contribuent encore à le surnommer le « Rallye aux 10 000 Virages ». Dans un paysage parmi les plus spectaculaires du calendrier, le parcours emmène les équipages dans une large variété de panoramas, passant de profonds ravins à une mer bleu azur autour de villages pittoresques.

Ce ne sera pourtant que la troisième édition du Tour de Corse depuis son retour au calendrier mondial en 2015. L’itinéraire demeure familier, même si plusieurs spéciales ont été raccourcies pour réduire le kilométrage chronométré de 390,92 à 316,80 km.

Les équipages ont profité des derniers jours pour se concentrer sur le passage de la terre mexicaine à l’asphalte corse. Ils ont participé à une séance de cinq jours d’essais en Corse. Hayden Paddon a également pris le départ du Rallye Sanremo avec la Hyundai i20 Nouvelle Génération R5 pour s’habituer au pilotage sur asphalte.

Michel Nandan, Team Principal : « Nous ne pouvons être pleinement satisfaits des résultats des trois premiers rallyes du championnat, mais nous avons montré notre potentiel. Nous souhaitons que le podium conquis au Mexique nous aide à aller encore plus loin avec la Hyundai i20 Coupé WRC et nos équipages dès le Tour de Corse. La saison est particulièrement disputée avec trois constructeurs différents vainqueurs des trois premières manches du calendrier. Nous espérons que notre tour arrive ! La Corse propose ses propres défis. Il va falloir rester pleinement concentrés sur notre travail et garder confiance en nos capacités. »

Les notes des équipages : Paddon / Kennard (Hyundai i20 Coupé WRC n°4)

Après un début d’année 2017 compliqué, Hayden Paddon et John Kennard viseront un bon résultat en Corse. Pour préparer au mieux l’épreuve, ils ont disputé le Rallye Sanremo la semaine précédente pour se mettre dans le rythme de la compétition sur asphalte.

Hayden Paddon : « Mon objectif est de faire de ce Tour de Corse le point de départ de ma saison 2017. Je me sens en confiance et j’ai beaucoup travaillé avant cette première manche sur cette surface. En participant au Rallye Sanremo, j’ai pu ajuster mon pilotage et mes notes. Le Tour de Corse est toujours une épreuve difficile, la plus compliquée des manches sur asphalte du calendrier, mais je suis impatient d’y être. Nous sommes prêts pour signer une belle performance. »

Les notes des équipages : Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 Coupé WRC n°5)

Les Belges Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul ont pris la deuxième place du Tour de Corse la saison dernière en s’affichant comme redoutables concurrents pour la victoire. Après un premier podium en 2017 lors du Rallye du Mexique, ils espèrent rester aux avant-postes pour le retour du WRC sur asphalte.

Thierry Neuville : « Le Tour de Corse est un rallye ancré dans l’héritage de notre discipline. C’est aussi une épreuve que j’ai gagnée avec Nicolas lorsqu’elle était inscrite à l’IRC en 2011. J’ai de très bons souvenirs de l’île et de la façon de faire pour être compétitif. Nous avons été performants l’an passé avec une deuxième place. Les spéciales sont magnifiques et je suis impatient d’y être. Le Mexique nous a permis de signer un résultat important après deux premiers rallyes frustrants. Il faut continuer après ce podium et le Tour de Corse arrive à point nommé. »

Les notes des équipages : Sordo / Martí (Hyundai i20 Coupé WRC n°6)

Dani Sordo et Marc Martí mènent l’équipe Hyundai Motorsport au classement du Championnat du Monde avec un départ solide dans cette campagne 2017. Avec des meilleurs temps sur chaque manche, ils arrivent en Corse en confiance. Dani Sordo s’est déjà imposé en Corse en 2012 dans le cadre de l’IRC.

Dani Sordo : « Le Tour de Corse sera notre premier vrai rallye asphalte de la saison. Je suis donc impatient d’avoir une chance de montrer ce dont nous sommes capables avec cette voiture. Le parcours nous emmène à travers les montagnes et les forêts. C’est vraiment une belle course pour les pilotes. Nos performances ont été plutôt régulières en ce début d’année, mais il est temps de passer au niveau supérieur et de nous rapprocher de la première place. »

Le Tour de Corse 2017 en bref

Avec dix spéciales et 316,80 kilomètres chronométrés, le Tour de Corse est la première vraie manche asphalte de la saison 2017 du WRC. Le parc d’assistance reste installé sur l’aéroport de Bastia. L’endurance sera l’une des clés pour la première étape, disputée le vendredi. Il n’y aura pas d’assistance à mi-journée, seulement deux changements de pneumatiques autorisés à Porticcio.

Samedi, seules quatre spéciales sont au programme, mais elles représentent la plus longue distance du week-end avec 131,96 km.

L’ultime étape programmée dimanche propose la plus longue spéciale de tout le rallye. L’ES9 entre Antisanti et Poggio di Nazza s’allonge sur 53,78 kilomètres. Et il n’y aura aucun repos pour les concurrents avant la Power Stage entre Porto Vecchio et Palombaggia.

La Chaine L’Équipe (canal 21 de la TNT) diffusera plusieurs émissions dédiées au Tour de Corse. Dès jeudi, 8h30, un premier magazine présentera l’épreuve, avant la diffusion d’une spéciale en direct samedi à 16h00 (ES7) et de la Power Stage dimanche à 12h00. Des résumés seront à retrouver chaque jour sur Motorssport TV.

Les équipages Hyundai Motorsport

http://www.hyundaipress.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: