En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Keen Eye met à disposition des chercheurs le 1er atlas d’images d’embryons humains

Publication: 31 mars

Partagez sur
 
Plus d’1,5 million de coupes 3D de différents organes d’embryons et fœtus humains sont désormais accessibles à la communauté scientifique du monde entier...
 

Keen Eye, société qui conçoit, développe et commercialise des solutions innovantes de gestion, de visualisation et d’analyse d’images pour la recherche et le secteur médical, annonce avoir contribué à la mise à disposition des chercheurs du monde entier, le premier atlas d’images d’embryons humains. La quantité de données scientifiques issues de ces observations est colossale : plus d’1,5 million de coupes 3D de différents organes d’embryons et fœtus humains ont été générés au cours de ce projet.

Grâce à la technologie et aux performances uniques de sa plate-forme collaborative, Keen Eye a pu rendre possible ce projet mené en partenariat avec les équipes d’Alain Chédotal, Directeur de recherche Inserm, Institut de la Vision (Inserm/UPMC/CNRS) et de Paolo Giacobini PhD, neuroscientifique au Centre de Recherche Jean-Pierre Aubert (Inserm/Université de Lille). L’objectif était de réaliser une série d’observations inédites de l’anatomie d’embryons et fœtus humains âgés de 6 à 14 semaines. Cette prouesse technique, première mondiale, a été réalisée grâce à la combinaison de techniques récentes d’immuno-marquage, de microscopie en 3D et une technique permettant de rendre les tissus transparents.

Pour le Dr Alain Chédotal, "la plateforme Keen Eye permet de valoriser notre banque d’images 3D à l’aide de fonctionnalités uniques de visualisation interactive et de recherche multicritères, organe par organe. A terme, nous aimerions que d’autres laboratoires puissent compléter cette banque avec leurs propres données. L’aspect collaboratif de la plateforme et le partage des données sont des enjeux majeurs pour la communauté scientifique."

Pour Sylvain Berlemont, président fondateur de Keen Eye, "la mise en ligne de façon sécurisée et collaborative d’une telle quantité d’images a représenté un véritable défi technologique. Nous sommes très heureux d’avoir pu contribuer à ce projet qui pourra dans un avenir proche, être enrichi de modules d’analyse automatique pour aider les chercheurs à explorer de façon quantitative et qualitative cette masse phénoménale de données scientifiques."

http://www.keeneye.tech/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: