En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les entreprises gagnent en croissance grâce à une politique technologique agressive

Publication: 27 mars

Partagez sur
 
Epicor révèle que les investissements dans les technologies dopent les entreprises « avides de croissance » dans les pays aux économies émergentes...
 

Une nouvelle étude montre qu’à la différence de l’Europe (et de la France), les entreprises des économies émergentes gagnent sur le terrain de la croissance grâce à une politique technologique agressive, notamment.

Au Mexique, en Chine et en Inde, les entreprises sont toujours plus nombreuses à recourir aux technologies pour doper leur croissance. Tel est le résultat d’une nouvelle étude internationale d’Epicor Software Corporation, fournisseur mondial de solutions logicielles pour les entreprises, consacrée à la croissance des entreprises. Celles-ci déclarent aux trois tiers environ en Chine et en Inde (74 % et 73 % respectivement) et à 63 % au Mexique, qu’il est important d’investir dans les technologies de l’information, contre 54 % tous pays confondus.

En France, Les entreprises françaises semblent être plus "opportunistes" : 20% des entreprises en France disent que leur croissance a été le fruit d’opportunités plus que de planification dans les 12 derniers mois (contre 6% en Allemagne, 22% au UK 13% en Suède and 16% en Europe en global). Globalement, les chiffres de l’étude montrent que la plupart des entreprises dans le monde, en particulier dans les économies avancées, ne vont pas « chercher la croissance » de manière aussi dynamique que leurs homologues des pays émergents et prennent ainsi le risque d’être dépassées par ces acteurs « plus avides » de croissance. Ces derniers font en effet preuve d’une grande motivation à investir pour se donner les moyens de réussir. Signe que les lignes bougent toutefois, 18 % des entreprises françaises sont plus à même à investir dans un ERP dans les 12 mois à venir (vs 15% en moyenne).

On notera que les entreprises européennes sont moins susceptibles d’être confrontées aux pressions que les économies émergentes : 62% au Royaume-Unis, 66% en Allemagne, 67% France, 77% Suède contre 84% en China et 89% au Mexique.

Les entreprises qui se développent le mieux sont celles qui tirent parti de facteurs macro-économiques tels qu’une main d’œuvre qualifiée à bas coût et un PIB solide. Elles se servent de la technologie pour gagner rapidement de nouveaux marchés et territoires, sans devoir investir lourdement dans la main d’œuvre. En outre, elles disposent déjà sur place les procédés nécessaires pour adapter leurs lignes de produits à la demande des consommateurs.

Les entreprises mexicaines, indiennes et chinoises sont les mieux placées pour se développer géographiquement et commercialement en dehors de leurs frontières. Au premier rang figurent les entreprises indiennes qui sont 75 % à déclarer prospérer à l’étranger (63 % pour les entreprises mexicaines et chinoises), contre 53 % des entreprises françaises qui indiquent un arrêt, voir un déclin, de leur croissance extérieure.

Par ailleurs, les entreprises qui ont le plus développé leurs lignes de produits au cours de l’année écoulée se trouvent au Mexique et en Inde ??? où elles sont plus des deux tiers à avoir enregistré une croissance de leur activité (82 % et 76 % respectivement) ???, contre une moyenne mondiale de 61 %. À l’autre extrémité, les entreprises de Hong Kong et Singapour sont parmi celles qui développent le moins leurs offres de produits (elles sont seulement 45 à 46 % à le faire).

Si l’on considère la progression des profits, l’Inde se classe de nouveau en tête avec un taux de 80 % d’entreprises en croissance, contre seulement 34 % à Singapour.

Malgré une hausse générale des ventes et du chiffre d’affaires des entreprises dans le monde entier (pour 65 % d’entre elles au cours des douze derniers mois), elles sont seulement la moitié environ (48 %) à obtenir cette hausse en ayant augmenté leur masse salariale.

En facilitant la communication plus que jamais auparavant, les technologies ouvrent des perspectives de développement rapide dans de nouvelles régions du globe et sur de nouveaux marchés. L’étude montre toutefois que les entreprises à forte croissance sont les seules à développer leurs activités à l’étranger de manière significative.. Ainsi, 65 % des entreprises interrogées qui enregistrent une très forte croissance bénéficient également d’une croissance extérieure soutenue (contre une moyenne générale de 14 %).

« Partout dans le monde, les dirigeants peuvent s’inspirer de ces entreprises « avides de croissance » qui se développent mieux dans des économies émergentes comme l’Inde et le Mexique. Ces dernières ont investi dans des technologies qui valorisent leur main d’œuvre, renforcent leur efficacité, augmentent leur agilité et dopent leurs marges bénéficiaires. Grâce à ces technologies, elles s’adaptent rapidement au changement et à la demande, ce qui les met en position de se développer sur de nouveaux marchés et de définir les procédés d’adaptation de leurs lignes de produits en fonction des attentes des consommateurs », commente Kathy Crusco, Directrice générale adjointe et Directrice financière d’Epicor Software.

Kathy Crusco ajoute : « Si les facteurs macro-économiques ne peuvent généralement pas être contournés, on peut éviter l’inertie des systèmes du passé. Cette étude prouve qu’investir dans les systèmes informatiques permet aux entreprises de croître et de mieux affronter les défis économiques et politiques qu’elles rencontrent. C’est une problématique qui nous passionne depuis longtemps et accompagne notre expérience dans les progiciels de gestion intégrés (ERP). Avec des solutions intelligentes et de nouvelle génération, il devient possible pour les entreprises de mener à bien leur stratégie de croissance ».

Pour les besoins de cette étude commanditée par Epicor Software, le cabinet Morar Consulting a interrogé 2450 décideurs et collaborateurs d’entreprises établies dans douze pays à travers le monde, au sujet de leurs performances en termes de croissance au cours des douze mois précédents.

http://www.epicor.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: