En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Pirelli 2017 : Présentation du Grand Prix d’Australie

Publication: 22 mars

Partagez sur
 
Nous sommes à l’aube d’une nouvelle saison qui apporte son lot de nouveautés, et notamment les règles sans doute les plus révolutionnaires de ces dernières années...
 

Si l’on y ajoute une augmentation de 25% de la largeur des pneumatiques, et le constat déjà avéré d’une hausse de performance de l’ordre de cinq secondes au tour (par rapport à 2015), une nouvelle philosophie se dessine pour 2017 : une dégradation ainsi que des pics de températures moindres, qui permettront aux pilotes de Formule 1 d’attaquer durant l’intégralité de leurs relais.

Les trois mélanges nominés :

- P Zero Violet ultra-tendre

- P Zero Rouge super-tendre

- P Zero Jaune tendre

Le circuit du point de vue des pneumatiques :

- S’agissant d’un tracé semi-permanent, le revêtement est toujours « vert » et poussiéreux au début du week-end.

- Des accélérations importantes et des freinages appuyés : les forces longitudinales sont par conséquent supérieures aux latérales.

- De nombreux virages lents : grip mécanique et forts appuis prévalent.

- Le pneumatique arrière-gauche est le plus sollicité.

- La météo est toujours une grande inconnue, car le ciel peut varier entre grand soleils et pluies torrentielles.

- L’asphalte étant assez lisse, l’usure et la dégradation sont raisonnablement limitées.

Mario Isola, Racing Manager de Pirelli : « Les teams ont bouclé un total de 7427 tours à Barcelone, durant l’intersaison, en utilisant la totalité des mélanges mis à leur disposition, mais en se concentrant sur les gommes « medium » et « tendres » qui conviennent tout particulièrement à la piste de Montmelo. A Melbourne, il sera intéressant de récolter davantage de données autour des « ultra-tendres » et « super-tendres », dont les informations aujourd’hui à notre disposition sont plus réduites. ».

Quoi de neuf ?

- Pirelli propose pour la première fois le mélange « ultra-tendre » en Australie.

- De nouvelles règles régissent désormais le départ des Grands Prix (pendant lesquels le pilote jouera un rôle majeur dans l’actionnement de l’embrayage), ainsi que les restarts après Safety Car en cas de pluie (il se fera alors depuis la grille).

- De l’Australie à l’Espagne, les teams se verront allouer le même nombre de trains de pneus. Sept du mélange le plus tendre proposé, sept du moyen, et deux du plus dur. En Australie, il s’agira, dans l’ordre, des ultra-tendres, super-tendres et tendres. Retour à la normale, en revanche, à partir de Monaco, où les équipes sélectionneront 10 trains parmi les 13 disponibles. Pirelli communiquera chaque sélection le mardi, 10 jours avant la course.

http://www.pirelli.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: