En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

NIELSEN : La confiance des consommateurs reste stable en Europe au 4e trimestre 2016

Publication: 15 mars

Partagez sur
 
Les consommateurs français restent relativement pessimistes comparés à leurs voisins européens...
 

Si les préoccupations autour du terrorisme ont baissé depuis un an en Europe, elles restent tout de même très importantes, notamment en Turquie, en France et en Allemagne.

L’année 2016 s’est terminée sur une note globalement positive avec une progression de l’indice de confiance des consommateurs : au 4e trimestre, la moyenne mondiale a progressé de +2 points par rapport au trimestre précédent pour atteindre le score de 101.

Créé en 2005, l’indice de confiance des consommateurs Nielsen est mis à jour trimestriellement dans 63 pays pour mesurer la perception des perspectives d’emploi et de la situation économique, les finances personnelles et les intentions de dépenses immédiates des consommateurs du monde entier. Un indice au-dessus ou en-dessous de la base 100 indique respectivement un degré d’optimisme ou de pessimisme.

En Europe, l’indice moyen est resté stable au 4e trimestre, se maintenant au score de 81. La confiance s’est améliorée dans 3 des 5 principales économies de la région : +9 points en Espagne (score de 86, le plus haut niveau pour le pays depuis 2007), +1 point en Allemagne (score de 101, dépassant pour la première fois le niveau d’optimisme moyen) et +1 point également en Italie. Malgré une baisse de -4 points ce trimestre, le Royaume-Uni (102) reste l’un des pays les plus optimistes de la région. En France, l’indice de 66 a chuté de -3 points par rapport au trimestre précédent.

Les préoccupations majeures des Européens au 4e trimestre restent le terrorisme et l’économie, cités en première ou seconde position par 21% des interrogés. Toutefois, la peur du terrorisme tend à s’estomper. Elle est une préoccupation majeure pour 55% des consommateurs en Turquie (-4 points), 38% en France (-10 points) et 34% en Allemagne (-10 points). L’économie, la sécurité de l’emploi et la santé sont également des préoccupations majeures, citées respectivement par 21%, 19% et 18% des Européens interrogés. En France, les préoccupations autour de la sécurité de l’emploi et du terrorisme se sont accrues à court terme. L’emploi est aujourd’hui cité par 25% des Français (+4 points) et l’immigration par 21% (+7 points).

http://www.nielsen.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: