En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Cetim, Symop et CEA List, publient un point d’étape du programme « ROBOT Start PME »

Publication: 14 mars

Partagez sur
 
Les tendances constatées de la primo-robotisation en PME...
 

Hausse du CA, amélioration des conditions de travail, création d’emplois, le programme ROBOT Start PME, qui accompagne les PME dans l’acquisition de leur premier robot, génère de nouvelles dynamiques qui renforcent leur positionnement stratégique.

Lancé fin 2013 dans le cadre du plan Robotique, ROBOT Start PME (dispositif d’accompagnement à la primo-robotisation couplé d’une aide à l’investissement) est dans sa dernière année d’activité, dédiée à la finalisation des projets actuellement en cours d’accompagnement. Avec déjà plus de 1 M€ d’aide à l’investissement versée aujourd’hui aux PME qui ont intégré avec succès leur première cellule robotisée, ce dispositif national d’assistance à la primo-robotisation constitue un véritable observatoire du développement en PME. Retour sur les clés de la réussite, les impacts et perspectives induites grâce à une étude réalisée auprès de PME nationales fraîchement robotisées.

Réalisé fin 2016 auprès des 80 premières PME, ce point d’étape confirme les premières tendances constatées à fin 2015

Un impact majeur sur développement

Premier impact constaté, la robotisation a permis d’augmenter la productivité de 84% des entreprises et la rentabilité de 74% d’entre-elles ; avec, comme bénéfice majeur, une croissance moyenne de 15,8 % de leur chiffre d’affaires et de 27,5 % de leur résultat net en 2 ans. Quant à l’activité de l’entreprise à l’international, il ressort que pour 26% des PME répondantes, cela leur a permis de partir à la conquête de nouveaux marchés soit une diversification de leur activité, et que pour 16 % des PME répondantes, celles-ci ont constaté une augmentation de leur compétitivité sur les marchés internationaux.

L’amélioration des conditions de travail

Concernant les conditions de travail, 89% des dirigeants interrogés estiment que l’intégration de ce premier robot au sein de leur entreprise, a amélioré les conditions de travail de leurs employés, majoritairement par une baisse de la pénibilité physique et une montée en compétences par la formation, notamment vers des rôles de supervision ou d’autocontrôle

Bénéfice pour l’emploi : la création de nouveaux postes

L’emploi n’est pas en reste, puisque 63% des entreprises interrogées ont embauché entre 1 et 5 salariés depuis l’intégration de leur nouvel équipement robotique. Les postes créés ont porté majoritairement sur la production et sur les méthodes. 84% des entreprises interrogées comptent embaucher entre 1 et 10 salariés suite à l’intégration de la cellule robotique. Au-delà, de nouveaux emplois pourraient également émerger pour répondre aux besoins liés aux nouvelles technologies et à la numérisation ; et c’est par une politique soutenue d’encouragement à l’investissement que les PME pourraient développer leur activité, être plus compétitive, et embaucher.

Un renforcement du positionnement stratégique

Par ailleurs, les entreprises interrogées constatent un impact sur leur stratégie commerciale et sur l’innovation. Les éléments les plus fréquemment cités concernent la réévaluation des objectifs des commerciaux, la mise en place d’actions commerciales spécifiques, des investissements dans un nouveau procédé de production et des efforts de développement en R&D .Enfin, l’installation de la cellule robotique a renforcé l’image de marque et la relation de confiance entre l’entreprise et ses clients.

96% des entreprises prêtes à recommander ce type d’action

S’il n’est désormais plus possible de s’inscrire à ROBOT Start PME, différents programmes d’accompagnement sont actuellement dispensés dans le cadre de AMI (appels à manifestation d’intérêt) régionaux. Par ailleurs, concernant les investissements, rappelons que le dispositif de suramortissement est valide jusqu’au 14 avril 2017.

http://www.robotstartpme.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: