En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Pirelli 2017 : Essais F1 de Barcelone

Publication: 6 mars

Partagez sur
 
La première séance de quatre jours d’essais 2017 de Formule 1 s’est conclue aujourd’hui sur le circuit de Montmelò, en Espagne...
 

Un total de 3185 tours a été couvert durant cette session, soit l’équivalent de 14826 kilomètres parcourus par les différents protagonistes.

De lundi à mercredi, les pilotes ont été en mesure de tester pour la première fois les nouveaux pneumatiques slicks 2017, plus larges. Jeudi, ils se sont par ailleurs vu offrir l’opportunité d’essayer les gommes rainurées, intermédiaires et « maxi-pluie », sur une piste artificiellement arrosée.

Mario Isola, Racing Manager de Pirelli : «  Nous sommes très satisfaits des résultats enregistrés durant ces quatre jours d’essais. De ce que nous avons pu observer jusqu’à présent, les nouveaux pneumatiques semblent répondre à toutes nos attentes. Pour cette saison 2017, les instances dirigeantes nous ont demandé de développer une enveloppe qui se caractérise par une faible dégradation, l’objectif étant de permettre au pilote d’attaquer en permanence et sans retenue. Nous avons pu en témoigner pendant cette séance, et nous en aurons un nouvel aperçu durant les quatre prochains jours de tests organisés la semaine prochaine. »

«  A l’occasion de cette première session, nous avons pu vérifier que les chronos s’étaient abaissés de manière considérable, de l’ordre de cinq secondes par rapport aux références établies en 2015. Hier, Valtteri Bottas a signé un temps en 1m19.705s avec les pneumatiques ultra-tendres. Considérant que la pole à Barcelone, en 2015, avait été fixée en 1m24.681s, nous pouvons dire que nous avons atteint nos objectifs. »

«  Aujourd’hui fut par ailleurs l’occasion de voir apparaître les pneumatiques pluie, chaussés pour la première fois en 2017 sur les nouvelles monoplaces. Grâce aux nouvelles dimensions et à la nouvelle bande de roulement, la capacité d’évacuation d’eau des Cinturato Bleu « maxi-pluie » a bondi de 65 à 85 litres par seconde, et par enveloppe, à 300 km/h. Le Cinturato Vert intermédiaire n’est pas en reste, libérant pour sa part entre 25 et 30 litres d’eau par seconde. »

« Le travail en piste achevé, nos ingénieurs vont maintenant s’atteler à décortiquer toutes les données afin de les analyser avant la prochaine séance d’essais qui se tiendra du 7 au 10 mars, toujours à Barcelone ».

http://www.pirelli.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: