En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Kennametal, KM4X : une nouvelle variante d’un vieil

Publication: 9 février

Partagez sur
 
L’outillage modulaire à changement rapide est un moyen évident d’accroître la productivité, de raccourcir le temps de préparation et, d’une manière générale, d’améliorer la rentabilité aussi bien des ateliers à façon que des grands fabricants...
 

Le système KMTM de Kennametal Corp., basé à Latrobe (Pennsylvanie) constitue une référence en ce domaine depuis plus de trois décennies et est renommé dans l’industrie pour sa force de serrage élevée et sa précision constante dans les applications à la fois à montage sur broche et à outillage statique.

Le moment de flexion du KM4X est sensiblement plus élevé que n’importe quelle interface d’outillage du marché, supérieur même à la propre conception KM de Kennametal.

Ainsi, lorsque le géant de l’aéronautique Boeing s’est adressé à Kennametal pour une demande de connexion de broche ultra-robuste capable de dépasser en performances les adaptateurs classiques de types CAT et BT, les ingénieurs outillage se sont tournés vers cette plate-forme solide et bien établie comme point de départ. Résultat : une connexion de broche de 100 mm avec quatre chemins de roulement au lieu de deux et une force de serrage jusqu’à 40% supérieure à celle des outils KM de taille comparable.

C’était il y a 15 ans. KM continue de prospérer et a été adopté en 2008 par l’Organisation internationale de normalisation (ISO) suivant la norme ISO 26622. La conception initiale inspirée par Boeing a été également rebaptisée et commercialisée depuis plusieurs années sous la dénomination KM4X100TM, une plate-forme de broche prisée des fabricants de machines comme Fives Group, Mitsui Seiki, Stama et d’autres, ainsi que des ateliers de mécanique à la recherche d’une rigidité supérieure dans des conditions d’usinage difficiles.

Cette popularité est appelée à augmenter. Kennametal a annoncé que la famille d’outillage KM4X avait accueilli un nouveau membre de 63 mm, destiné à une plate-forme de machine-outil plus vaste et offrant par conséquent une meilleure disponibilité à la communauté de l’usinage.

« Tout comme nous l’avons fait avec Boeing, nous nous sommes mis au défi de faire progresser encore cette excellente solution », explique Bill Redman, Responsable Produit global Systèmes d’outillage de Kennametal. « La force de serrage, la rigidité en flexion et les vitesses de rotation du KM4X63TM sont nettement supérieures à pratiquement toutes les autres connexions du marché ».

Bill Redman et d’autres membres de l’équipe de gestion des produits et de l’ingénierie n’en ont pas fini. Ils ont récemment pris contact avec un certain nombre de fabricants de machines pour leur demander leur avis sur la gamme initiale de produits KM4X. En fonction des commentaires, Kennametal continue de développer son portefeuille : la gamme KM4X comporte maintenant des porte-outils à ajustement fretté, des mandrins hydrauliques HydroForceTM, des mandrins à pinces TG et ER ainsi que tout un ensemble de dispositifs de serrage et de bridage, d’unités de serrage, d’adaptateurs modulaires ; et d’autres sont en préparation.

« D’ici fin 2016, nous allons ajouter environ 30 nouveaux articles, dont la plupart seront des extensions dans la gamme 80 - 200 mm, et des outils de tournage à axe central pour soutenir les applications de fraisage-tournage », confie Bill Redman. « Nous nous sommes aperçu qu’il était possible, en raison de l’extrême rigidité du KM4X, d’augmenter grandement les longueurs de référence. Autrement dit, nos clients peuvent aller plus en profondeur sans devoir acheter un outil spécial, un point tout particulièrement important en matière d’usinage 5 axes : ils peuvent pratiquement ajouter n’importe quelle longueur d’extension nécessaire et ça marche, aussi bien avec les outils statiques que rotatifs. Nous sommes très enthousiastes à cet égard ».

La longueur de référence 674 mm en est un exemple ; la barre d’alésage KM4X qui sera présentée sur une Integrex i-400 au prochain salon IMTS sur le stand Mazak. « Le KM4X63 est doté d’un moment de flexion maximal de 2100 Nm et, suivant la machine, d’une force de serrage de 36 à 58 Kn », précise-t-il. « C’est la connexion la plus résistante du moment dans cette gamme de dimensions ».

Elle est aussi plus rapide. Selon Bill Redman, « la KM4X63 est capable, « en sortant de la boîte », d’atteindre 38 000 tr/min, vitesse de rotation plus élevée qu’avec le HSK-A, et très supérieure à celle des dispositifs de serrage et de bridage des marques concurrentes. »

Pour les ateliers dubitatifs quant aux dispositifs de serrage et de bridage et au changement rapide, Bill Redman donne le conseil suivant. « Il n’y a rien de pire que d’aller dans un atelier qui vient d’acheter un tour ou un centre d’usinage à 500 000 € et découvre ensuite qu’il aurait dû choisir une plate-forme d’outillage différente. En tant que fournisseur d’outillage, nous avons l’obligation d’éduquer les clients et de les amener à considérer ce qu’ils cherchent à faire, s’ils ont besoin de vitesses de broche élevées pour une application aluminium ou moule et matrice, ou d’un couple plus important à bas régime pour l’usinage du titane et des HRSA. La majorité des systèmes d’outillage du marché peut supporter l’un ou l’autre, mais pas les deux. Nous estimons que le KM4X procure un avantage concurrentiel quelque soit le travail de coupe ».

Les KM et KM4X fonctionnent aussi sur les applications stationnaires comme ici, sur ce porte-outil de tournage à axe central pour machines multi-tâches et tours d’usinage et fraisage.

En raison de sa conception intrinsèquement équilibrée, la KM4X63 atteint « en sortant de la boîte » des vitesses de broche 30% plus élevées que celles du HSK, et près de deux fois supérieures à celles des porte-outils type polygone de taille comparable.

http://www.kennametal.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: