En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Décoffreur Leborgne, les professionnels témoignent

Publication: 25 janvier

Partagez sur
 
Au fil des années, Leborgne a démontré ses capacités d’adaptation aux nouveaux modes de construction en produisant des outils innovants pour les professionnels du secteur...
 

Dans ce contexte, le nouveau décoffreur longue portée Leborgne nanovib facilite la tâche des compagnons sur les chantiers, diminue la pénibilité et renforce la sécurité.

Le projet décoffreur découle des observations de Leborgne sur la phase de décoffrage des dalles sur un chantier nécessitant un marteau, une PIR, un pied de biche et un porte-plaque pour faire descendre la plaque. L’idée est venue d’un compagnon qui n’avait pas de plate-forme à proximité et qui s’était confectionné un outil avec un tube d’échafaudage, plié et écrasé pour travailler au sol. Le concept était là, et Leborgne l’a retravaillé pour améliorer son efficacité, lui apporter d’autres fonctionnalités et le rendre industrialisable.

Pour couler une dalle entre deux étages lors de la rénovation ou de la construction d’un bâtiment neuf, on réalise un coffrage avec des panneaux étanchéifiés, disposés sur une structure soutenue par des étais. Après avoir coulé le béton et une fois la prise terminée, il faut démonter la structure sous la dalle. C’est là qu’intervient le nouveau décoffreur Leborgne nanovib, dont le long manche permet de travailler directement au sol, sans avoir recours à une PIR (Plate-forme Individuelle Roulante). Avec la surface de frappe, on desserre d’abord les écrous des étais sous les panneaux afin de retirer la structure porteuse. Ensuite, les plaques de coffrage fixées au plafond sont décollées avec la panne de l’outil. La finesse du décoffreur Leborgne nanovib lui permet de se glisser entre le plafond et la plaque de coffrage, son galbe de faire levier afin de la décoller et sa longueur de se tenir éloigné de la zone de chute, limitant ainsi les risques d’accident.

Avant la mise sur le marché du décoffreur Leborgne nanovib®, les testeurs lui ont rapidement trouvé d’autres fonctions : la compacité de la largeur de la panne aide à dégager les joints de dilatation et la longueur du manche facilite l’accessibilité pour extraire les cônes d’attentes grâce à la surface de frappe.

Le projet décoffreur découle des observations de Leborgne® sur la phase de décoffrage des dalles sur un chantier nécessitant un marteau, une PIR, un pied de biche et un porte-plaque pour faire descendre la plaque. L’idée est venue d’un compagnon qui n’avait pas de plate-forme à proximité et qui s’était confectionné un outil avec un tube d’échafaudage, plié et écrasé pour travailler au sol. Le concept était là, et Leborgne® l’a retravaillé pour améliorer son efficacité, lui apporter d’autres fonctionnalités et le rendre industrialisable.

Plusieurs prototypes ont été réalisés afin de trouver le bon compromis entre l’angulation de la panne et la surface de frappe. Les tests terrain ont aussi permis de trouver d’autres applications à ce produit. L’intégration du design au sein de la R&D, dès la genèse du projet, garantit une meilleure continuité, depuis le pré-projet jusqu’à la production. En effet, les discussions avec le service forge de Leborgne® sur la grande complexité de cette pièce ont été nombreuses. L’identité de l’outil, en tant que produit Leborgne®, devait être évidente : lignes tendues pour les parties travaillantes, lignes plus souples pour les autres parties et des zones identifiables pour chaque usage. Le produit issu de l’expertise Leborgne® peut ainsi intervenir à chaque étape, du démontage de la structure, avec le desserrage des écrous par la surface de frappe, au décollage des plaques.

L’innovation, un axe prioritaire pour améliorer les conditions de travail

La production de l’outillage à main Leborgne® est étroitement liée à sa politique d’innovation. Le nouveau décoffreur longue portée nanovib® diminue la pénibilité et limite le risque de chute de l’opérateur. La forme de la panne permet de travailler sans être sous la plaque à décoffrer. La longueur du manche offre une bonne position de travail, car les bras ne dépassent pas la coiffe du rotateur de l’épaule en utilisation et l’angle ouvert de cette panne évite de trop avoir à lever la tête, réduisant ainsi la contrainte sur la nuque. La réaction des testeurs au sein de grandes majors du BTP laisse prévoir une généralisation de cet outil sur les chantiers de construction. Sur un plan technique, la principale difficulté réside dans la finesse du produit, sa qualité étant fonction de son poids et de sa résistance.

La tête du décoffreur est composée de 2 parties :

- La pièce principale, forgée sur le site Leborgne®, dont les épaisseurs ont été optimisées dans le but de l’alléger tout en conservant une grande résistance notamment grâce au profil en T de la panne ;

- Le manche en aluminium haute résistance avec un profil renforcé et une section ovale pour une bonne prise en main. Le résultat de ces optimisations donne un produit léger, maniable et résistant.

Décoffreur Leborgne nanovib®

En adéquation avec les nouveaux modes de construction, le décoffreur longue portée Leborgne nanovib® diminue la pénibilité au travail puisqu’il permet, notamment, de travailler directement au sol (sans plate-forme), et dans une posture confortable (dos droit) pour démonter les panneaux de coffrage. L’opération étant plus aisée et rapide qu’avec un outil traditionnel, il en résulte un gain de productivité.

Un seul outil pour deux fonctions :

- La surface de frappe permet de desserrer les écrous sous les panneaux de coffrage et de retirer la structure porteuse.

- La finesse de la panne lui permet de se glisser entre le plafond et la plaque de coffrage, et son galbe fait levier afin de décoller celle-ci sans se placer dessous, ce qui limite les risques.

Prévention des risques de mauvaises postures :

- Doté d’un manche de 1,85 m de long, le nouveau décoffreur longue portée Leborgne nanovib® permet de travailler au sol jusqu’à 3,35 m de haut sans avoir à tenir le manche de l’outil au-dessus de la coiffe du rotateur (principale cause de TMS de l’épaule).

- Contrairement à la méthode traditionnelle (utilisation d’une pince à décoffrer ou d’un marteau directement sous la dalle), le décoffreur longue portée Leborgne® n’impose pas à l’opérateur des positions de travail dos vouté pour décoller les plaques de coffrage.

Prévention des risques d’accidents :

- Le long manche du décoffreur Leborgne nanovib® permet une intervention directe au sol sans avoir recours à une plate-forme individuelle roulante. Il prévient ainsi tout risque de chute de l’opérateur.

- La panne désaxée par rapport au manche permet à l’utilisateur de ne pas être sous la plaque à décoffrer lorsqu’elle va tomber.

Plusieurs facteurs valorisent ce produit : un design ergonomique, des lignes souples pour les zones de raccordements et des lignes tendues pour les parties travaillantes, avec des zones visibles pour chaque usage.

- Longueur du manche : 1,85 m

- Poids : 2,3 kg

- Prix de vente : 95 euros HT

- Points de vente : Négoces, Fournitures Industrielles,

- Quincailleries du bâtiment, Loueurs

http://www.primavera.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: