En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Première éolienne en mer en France : les avancées du chantier

Publication: 12 janvier

Partagez sur
 
Ideol, Centrale Nantes et Bouygues Travaux Publics présentent le chantier de construction de la première éolienne en mer en France...
 

À ce jour, aucune éolienne en mer, ni fixe, ni flottante, n’est installée en France. Le projet porté par Ideol, Centrale Nantes et Bouygues Travaux Publics et baptisé FLOATGEN, nom donné à une éolienne flottante de 2MW, sera la première éolienne en mer en France. Les travaux de construction de la fondation flottante battent aujourd’hui leur plein sur le port de Saint-Nazaire et mèneront à l’installation de l’éolienne au large du Croisic sur le site d’expérimentation en mer SEM-REV avant la fin 2017.

L’innovation à tous les niveaux

Qu’il s’agisse du concept même de fondation flottante en forme d’anneau carré, du site d’essai en mer, du type de béton utilisé pour la construction ou encore du matériau qui équipera les lignes d’ancrage, l’innovation est au cœur de ce projet.

La fondation en béton qui équipe FLOATGEN est issue du concept développé par la start-up française Ideol : un système de fondation flottante en anneau, ouverte en son centre, permettant une stabilité optimisée à moindre coût. FLOATGEN sera la première unité installée en mer de cette technologie, avant l’installation à l’été 2018 d’une unité supplémentaire dans les eaux japonaises.

L’usage du béton comme matériau principal de construction de la fondation flottante Ideol est en soi remarquable et la distingue de solutions flottantes concurrentes, majoritairement en acier. Bouygues Travaux Publics, filiale de Bouygues Construction en charge de la construction de la fondation, a ainsi développé une formulation spécifique de béton léger et auto-plaçant pour construire la fondation ainsi que des méthodes de construction innovantes sur trois barges solidarisées.

La plateforme d’essais en mer de Centrale Nantes SEM-REV sur laquelle sera installée l’éolienne est un outil de recherche de dimension internationale qui permet de mettre au point, en conditions réelles et à l’échelle 1, des pilotes ou prototypes de récupération de l’énergie en mer (vent, vagues). Les chercheurs et industriels disposent ainsi des moyens nécessaires aux essais de prototypes avant leur exploitation industrielle.

Enfin, le système d’ancrage innovant composé de 3 lignes doublées d’ancrage ne recoure pas à l’acier mais à une fibre synthétique, le nylon, qui présente d’excellentes qualités de résistance et n’est pas sujette à la corrosion.

Un projet ancré dans le territoire Ligérien

70 emplois directs mobilisés en pointe à Saint-Nazaire pour la construction de la fondation flottante : le béton utilisé par la fondation Ideol permet une construction au plus près des sites d’installation. Les techniques de construction développées et mises en place par Bouygues Travaux Publics permettent de s’intégrer dans le paysage économique local et de s’adapter facilement aux contraintes des ports d’accueil.

LeBéon Manufacturing mène le consortium pour la fourniture des lignes d’ancrage en nylon. Une part importante des pièces forgées a donc été manufacturée à l’usine de Plouay (Morbihan). Les partenaires de FLOATGEN ont fait le choix de confier la plupart des commandes de composants ou d’activités logistiques à des fournisseurs installés dans l’aire nazairienne, une orientation qui a été même appliquée à l’ensemble des achats liés au projet, qu’il s’agisse de communication ou encore d’assurance..

FLOATGEN, point de départ d’un déploiement en série

Le projet FLOATGEN, première éolienne en mer en France et premier démonstrateur de la technologie de fondation flottante Ideol, fournit déjà et va continuer de fournir un retour d’expérience unique aux partenaires du consortium, notamment en matière de méthodes de construction, d’installation et d’exploitation du système flottant, et servira de vitrine commerciale à l’export.

Le gouvernement français a sélectionné le 13 juillet dernier un consortium porté par Quadran et réunissant la solution de fondation flottante Ideol et le savoir-faire de Bouygues Travaux Publics, pour la réalisation d’une 1ère ferme éolienne en Méditerranée (4 unités installées au large de Gruissan, l’un des meilleurs gisements en vent d’Europe : le projet EOLMED).

De nombreux pays se sont engagés sur le marché de l’éolien flottant, au premier rang desquels le Japon, pays en pleine redéfinition de son mix énergétique. Le Ministère de l’Environnement Japonais prévoit en effet entre 2,7 GW et 5,6 GW d’éolien en mer flottant d’ici 2030 et installera mi-2018 un démonstrateur d’éolien flottant utilisant la solution Ideol.

http://www.ideol-offshore.com/

http://www.ec-nantes.fr/

http://www.bouygues-tp.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: