En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

BUT fait le choix de la transformation numérique par l’automatisation

Publication: Décembre 2016

Partagez sur
 
L’enseigne a choisi la solution Automic Release Automation (ARA) pour accélérer et fiabiliser ses mises en production...
 

BUT, le spécialiste de l’ameublement, a choisi la solution Automic Release Automation pour supporter sa transformation numérique. Cette préoccupation est au centre de la stratégie de nombreuses enseignes qui sont confrontées à la digitalisation et au changement des habitudes de consommation.

Face à la montée en puissance du e-commerce et du click&collect, BUT a entamé il y a 3 ans, une refonte de son système informatique pour mener la transformation de leurs points de vente physiques. L’objectif, adopter une approche « omnicanale », pour identifier le client et ses points d’entrée (quel que soit son emplacement) et ainsi répondre à ses exigences. Pour l’entreprise, la route vers le cross-canal est en marche.

Pour cela, BUT a choisi la solution Automic Release Automation (ARA) qui permet d’automatiser les déploiements applicatifs sur tous les environnements. Elle propose aux entreprises dans une démarche DevOps, une livraison continue en mode Agile, tout en garantissant sécurité, traçabilité, gestion de version et approbations nécessaires à la mise en production..

« Afin d’être plus concurrentiel et mettre en place notre stratégie cross-canal, nous avons dû repenser nos déploiements applicatifs dans une optique d’automatisation maximale. L’idée principale étant de pouvoir répondre rapidement aux enjeux liés à la transformation numérique du groupe », explique Thierry Leclerc, Responsable de département SI de BUT.

Un projet à long terme

Pour l’enseigne, il était important de pouvoir éviter tout impact significatif sur les activités métier. Pour cela, l’option de la méthode douce a été choisie en intégrant, au fur et à mesure de la transformation, le nouvel outillage.

En effet, le groupe possède historiquement, un ERP rigide, de moins en moins adapté à ses besoins. La DSI a donc décidé de créer un « hub » centralisé qui serait dorénavant la nouvelle colonne vertébrale de l’architecture informatique de l’entreprise. Ainsi, chaque nouvelle fonctionnalité installée dans ce nouveau système voit son équivalent être désinstallé dans l’ancien ERP. Cependant, dans cette volonté de migration, sans bouleversement, toutes les données métiers sont encore dédoublées et enregistrées dans les deux systèmes pour permettre la continuité des activités. Il faut rationaliser l’existant et l’adapter. S’il est clair que l’entreprise souhaite mettre en place une stratégie DevOps, devenir agile ne s’improvise pas. En effet, il ne s’agit pas seulement d’intégrer de nouveaux outillages, encore faut-il former et éduquer les collaborateurs habitués à l’ancien système.

« Une transformation numérique ne se décrète pas. La preuve, nous avons entamé la nôtre il y a trois ans avec l’arrivée de notre nouveau DSI qui a su partager sa vision et nous décrire comment il imaginait notre informatique demain », continue Thierry Leclerc, Responsable de Département SI. « Ce cap que nous observons depuis nous permet non seulement de répondre au rythme soutenu des mises en production, mais il vise également sur le long terme, à recentrer les équipes sur des tâches plus stratégiques. »

« Les défis auxquels font face BUT sont ceux auxquels sont confrontés de nombreuses entreprises, notamment dans la distribution : proposer la meilleure expérience à leurs clients. Dans ce contexte économique en constante mutation, il est primordial qu’elles se dotent des meilleurs outils et technologies pour pouvoir rester concurrentielles. Il ne s’agit plus seulement de se transformer pour grandir, il faut le faire pour survivre… », conclut Nicolas Combaret, Directeur Commercial Europe du Sud.

http://www.automic.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: