En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

4 ans après leur création, les IRT affichent un bilan très positif

Publication: 19 octobre

Partagez sur
 
Durablement installés dans le paysage français de l’innovation, les 8 IRT sont en ordre de marche pour mobiliser encore davantage à leurs côtés l’ensemble des acteurs de l’innovation - des académiques aux PME...
 

French Institutes of Technology (FIT), association qui regroupe les 8 IRT créés dans le cadre des Investissements d’avenir, dresse un bilan très positif de la mise en place et des actions lancées par ces initiatives d’excellence depuis 2011-2012. Les IRT ont créé un nouveau modèle de recherche multi-partenariale intégré reposant sur un investissement équivalent de l’Etat et des partenaires privés impliqués, et assurant une diffusion rapide des résultats de recherche vers des acteurs économiques.

« Nous ne pouvons que nous réjouir de ce qui est né avec les Instituts de Recherche Technologique. Par les projets qu’ils lancent et par la collaboration qu’ils créent entre académiques, institutionnels et industriels dans le cadre de partenariats public-privé, ils accélèrent l’émergence d’innovations technologiques et leur transfert vers les entreprises. Cette contribution clé a été confirmée par les récentes évaluations du CGI et de la CDC et soulignée par différents rapports, notamment le rapport Maystadt pour France Stratégie du printemps 2016. Nul doute donc : nos structures sont durablement installées dans le paysage français de l’innovation », se félicite Vincent Marcatté, Président de l’association FIT.

Les IRT avaient pour missions de développer les collaborations entre la recherche publique et les entreprises autour de défis de recherche communs, de moyens et d’outils partagés et stimuler ainsi le transfert des connaissances grâce à des partenariats mis en place dès l’amont ; de stimuler la production de connaissances grâce au décloisonnement entre les spécialités et les disciplines ; d’atteindre l’excellence et produire des innovations dans des secteurs clés d’avenir pour lesquels la France vise une place dans le peloton de tête mondial ; de renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité et renforcer la compétitivité de filières industrielles et/ou de services afin de créer de la valeur et de l’emploi ; et de contribuer à l’insertion professionnelle des étudiants en les formant sur des plateformes de haut niveau au plus près des besoins identifiés par les entreprises. Ils ont bénéficié pour cela d’une enveloppe totale de 940 M€ partagée entre fonds consomptibles et non consomptibles.

Au 30 juin 2016, les chiffres sont au beau fixe :

- 8 thématiques concourant directement à l’innovation dans les filières d’excellence prioritaires de la politique industrielle nationale (NFI) sont couvertes par les IRT : les technologies numériques, la microbiologie et les maladies infectieuses, l’usine du futur, les matériaux, métallurgie et procédés, la nanoélectronique, les systèmes ferroviaires, l’aéronautique, espace et systèmes embarqués, et l’ingénierie numérique des systèmes.

- En matière d’émergence d’innovations, les IRT ont transféré 106 technologies vers l’industrie, déposé 155 brevets, publié 715 contributions scientifiques. Ils ont mis en place 58 plateformes ou équipements servant directement les besoins de la R&D. Ils ont été impliqués dans 25 projets européens.

- En termes d’équipes et de ressources humaines, les IRT mobilisent près de 1500 personnes : ils emploient 615 collaborateurs dont 167 doctorants qui sont rejoint par 910 collaborateurs mis à disposition chaque année par leurs partenaires. L’un des points différenciateurs et facteurs de succès des IRT étant leur choix de la co-localisation des ressources pour que l’ensemble de ces professionnels se côtoient en une unité de lieu tout au long de la conduite du projet.

- Enfin, les IRT réussissent au total 444 partenaires industriels dont la moitié sont des PME/start-up, et 100 partenaires académiques. Chaque IRT a développé une approche sur-mesure pour nouer des relations win-win avec les PME et start-up de son écosystème.

Forts de ces résultats, les IRT sont prêts à relever les défis qui leur sont posés.

Ils s’investissent d’ores et déjà sur le terrain dans le développement de collaborations entre IRT mais également avec les autres initiatives d’excellence autour de projets structurants, notamment avec les IHU, SATT ou ITE. Les IRT sont aussi très liés aux pôles de compétitivité qui ont porté les dossiers et avec lesquels ils entretiennent une relation très étroite. Leur ambition commune et partagée est de renforcer encore leurs synergies pour multiplier les partenariats gagnants, définir de nouvelles expérimentations, évangéliser à des technologies inédites, diffuser les innovations, rayonner à l’échelle internationale, etc.

En parallèle, les IRT travaillent avec les grands organismes de recherche académiques sur des partenariats stratégiques visant le déploiement de plateformes expérimentales et technologiques communes et différentiantes à dimension internationale. Cela passera entre autre par le partage et l’articulation des feuilles de route et l’identification des points de la roadmap où la mise en commun des actions permettra d’aller plus vite, de manière plus efficace et plus économique.

Enfin, le futur se conjuguera aussi avec celui des régions où sont implantés les 8 IRT. Portés et soutenus depuis le début par leurs écosystèmes territoriaux avec lesquels ils entretiennent des relations de proximité, les IRT sont aujourd’hui complètement intégrés dans les nouvelles SRI (stratégies régionales d’innovation). Ils sont un facteur clé de l’attractivité des territoires. Enfin, outre la diffusion de leurs innovations au profit des acteurs économiques locaux, ils multiplient les interactions au-delà de leur territoire et de leur filière, à la fois pour se rapprocher de potentiels partenaires et faire rayonner plus largement encore les résultats de leurs travaux de recherche.

« Les IRT ont apporté la preuve que leur modèle original et unique est une action structurante dans le paysage français de l’innovation. Engagés à satisfaire l’ensemble des besoins de leurs membres, ils sont en ordre de marche pour rendre la France encore plus compétitive sur ses filières d’excellence. Il existe une volonté commune d’avoir un impact encore plus important sur le futur de la R&D en France et à l’international, avec comme fer de lance la diffusion mondiale d’innovations nées au sein des territoires à partir de collaborations public-privé fructueuses et la multiplication de projets multi-IRT », conclut Vincent Marcatté.

http://www.associationfit.org/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: