En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

5ème Smart Plastics Congress PLASTIPOLIS

Publication: 6 octobre

Partagez sur
 
Les produits plastiques intelligents sont une opportunité technologique à saisir !! Le Club Industriel "Plastiques Intelligents" consolidé dans son pragmatisme...
 

Plastiques Intelligents de Plastipolis qui a réuni 150 participants et 20 entrepreneurs experts témoins venus du monde entier à Besançon. L’occasion pour Daniel GOUJON, président de l’unique Pôle de Compétitivité français de la plasturgie de témoigner des opportunités technologiques offertes par les produits plastiques intelligents et de consolider la mission du Club industriel « Plastiques intelligents », outil pragmatique centré sur la phase de faisabilité et d’industrialisation des smarts plastics, crée par Plastipolis en décembre 2015.

« Avec les produits plastiques intelligents, nous ouvrons depuis quelques années la porte à un monde complètement nouveau où la seule limite est l’intelligence » précise Daniel GOUJON. « Il y a une chaine de valeur complète à construire. Les produits plastiques intelligents provoquent une convergence des métiers créatrice à la fois de fonctions « mélangées » et de nouvelles disciplines que Plastipolis met à portée de main des PME. »

Avec près de 40% des effectifs de Rhône-Alpes, l’Ain détient la plus forte concentration d’entreprises dans la plasturgie en Europe. Pour ce secteur qui représente dans l’Ain 900 établissements, dont 90 % de PME, 28 000 salariés soit 18% des effectifs nationaux, les produits plastiques intelligents sont une opportunité technologique à saisir ainsi qu’une nouvelle façon de travailler qui marie les technologies.

Qu’est-ce qu’un produit plastique intelligent ?

C’est un produit plastique qui a une fonction active ou de transfert d’information. Aujourd’hui, les produits plastiques doivent faire face à de nombreux défis : miniaturisation, allègement, intégration de fonctions en 3D, fiabilisation et répétabilité, communication et dispositif connecté, réduction drastique des opérations d’assemblage…

Le produit plastique intelligent résulte de la convergence des technologies de la plasturgie et de l’électronique pour fabriquer des fonctions à haute valeur ajoutée sur plastique.. Ce mariage technologique permet de combiner dans un seul sous-ensemble :

- La fonction mécanique d’usage, avec une grande liberté

- La fonction électronique, avec l’apport d’intelligence et de communication

- La fonction packaging telle que la protection, l’ergonomie et l’étanchéité.

Les plastiques intelligents sont une réalité industrielle

50% des smartphones fabriqués dans le monde sont équipés d’une antenne imprimée à l’intérieur de leur coque ! Les produits plastiques intelligents sont présents dans les domaines de l’automobile, de la santé, de l’emballage, de l’éclairage, de la robotique… : commandes de volume pour volants de voiture, antennes de toit en « aileron de requin » pour automobile, capteurs de pression d’antiblocage des freins ABS, prothèses auditives, pompe à insuline, LED, capteurs sensitifs pour doigts de robots… Dans l’agroalimentaire par exemple, l’emballage peut jouer un rôle de contenant avec une fonction active antibactérienne ou de régulation de la maturité du fromage.

Les plastiques intelligents sont vraiment une réalité industrielle qui n’en est qu’à ses débuts !

Un outil pragmatique en activité depuis décembre 2015 : le Club industriel « Plastiques Intelligents » Plastipolis.

Centré sur la phase d’industrialisation, ce nouveau format collectif ouvert aux industriels aborde des problématiques telles que investissement en R&D sur le long terme, fiabilité des pièces, normalisation des essais, établissement des modèles de coûts, identification et accès aux marchés... Avec la participation d’experts académiques et de consultants spécialisés, le Club englobe des thématiques matériaux polymères actifs, plastronique, électronique imprimée souple de grande surface… Lancé en décembre 2015, le Club industriel Plastiques Intelligent regroupe une douzaine d’industriels adhérents et non adhérents de Plastipolis.

20 entrepreneurs et experts témoignent du potentiel des Plastiques Intelligents et de leurs applications :

Le jeudi 29 septembre, la table-ronde animée par Bernard CRETIN, Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et de Microtechnique ENSMM, a travaillé à une définition des produits plastiques intelligents et montré que la convergence des technologies est une opportunité pour les PME :

- Michel MONSELLIER, Directeur Solution Expérience chez DASSAULT SYSTEMES, éditeur de logiciels spécialisé dans la conception 3D, le maquettisme numérique, et les solutions pour la gestion du cycle de vie d’un produit, basé à Vélizy-Villacoublay (78)

- Louis JOGGERST, chef de projet plastronique à S2P, plateforme de mutualisation des moyens qui permet à un industriel qui souhaite faire le pas des plastiques intelligents de rentrer sur ce créneau qui nécessite des investissements lourds à supporter pour une seule PME ou ETI et qui vise à créer une filière française de fabrication de « produits plastiques intelligents, basée à Bélignat (01).

- Cécile VENET, Chef de Projet Innovation chez SCHNEIDER ELECTRIC, spécialiste de la fabrication d’équipements de distribution électrique d’énergie sécurisée, basé à Grenoble (38) - 650 salariés.

- Didier MULLER, Directeur R&D chez SINTEX NP, leader européen de la transformation des matières plastiques et des technologies d’injection des thermoplastiques et thermodurcissables, basée à Genas (69) - 2080 salariés..

7 technologies de plastiques intelligents

Le vendredi 30, c’était au tour de 7 chercheurs, ingénieurs… de présenter les évolutions récentes en matière d’impression électronique, de présentation de la chaine de valeur des smart plastics : matériaux, procédés, intégration… Et d’introduction à plusieurs technologies de Smart Plastics développées par des PME.

- Propriétés clés d’un film polyester pour des applications plastroniques, par Holger KLIESCH, directeur R&D chez MITSUBISHI POLYESTER FILM, un des plus grands fabricants mondiaux de film polyester, basé à Wiesbaden en Allemagne.

- Encres fonctionnelles pour l’impression de film plastiques par sérigraphie, par Rémy VIÉ, ingénieur chimiste chez VFP Ink Technologies, spécialiste de la fabrication de peintures, vernis, mastics et encres, travaille sur le développement d’encres conductrices, basée à Saint-Christol-lez Alès (30) - 39 salariés.

- Matériaux actifs à base de polymères : de la conception à la commande, par Kanty RABENOROSOA, chercheur chez LABEX Action, Laboratoire d’Excellence dédié aux Systèmes intelligents intégrés dans la matière, consortium de 3 laboratoires : Institut FEMTO-ST basé à Besançon (650 personnes) - ICB basé à Dijon (280 personnes) - LNIO basé à Troyes (60 personnes).

- Le jet d’encre sera-t-il aussi omniprésent dans l’électronique imprimée que pour l’impression graphique ? par Pascal PIERRON, gérant d’ARDEJE, spécialiste en solutions de marquage et de décoration rapides et performants qui réalise pour les Industriels Européens des projets d’impression numérique via la technologie DOD (Drop On Demand), basée à Valence (26) - 7 salariés.

- Matériaux avancés pour surfaces intelligentes, par Emmanuelle VERAN, Business Development au Commissariat de l’Energie Atomique - CEA, spécialiste défense, sécurité, énergie nucléaire, recherche technologique pour l’industrie et recherche fondamentale, basé à Grenoble (38) - 2500 chercheurs.

- Industrie 4.0 : Systèmes sans fils intégrés dans des matériaux exotiques, par Christian HEDAYAT, chef de département chez Fraunhofer ENAS, institut de recherche dans les domaines des systèmes intelligents d’intégration en micro et nanotechnologies, basé à Taderborn en Allemagne - 129 salariés, 7 stagiaires et 51 assistants universitaires et étudiants..

- Production intelligente des microsystèmes basée sur la lamination de films polymères, par Markus DICKERHOF, chef de projet chez Karlsruhe Institut für Technologie, institut de recherche de pointe organisés en cinq divisions Biologie, Chimie et Génie des Procédés - Informatique, Economie et Société - ingénierie mécanique et électrique - Environnement naturel et bâti - Physique et Mathématiques, basé en Allemagne - 9400 salariés dont 6000 scientifiques.

http://www.plastipolis.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: