En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Danfoss SER, Rapport semestriel 2016

Publication: 26 septembre

Partagez sur
 
Grâce à sa croissance, Danfoss enregistre un excellent premier semestre...
 

Le groupe Danfoss, qui avait terminé le premier trimestre sur une bonne note, a connu un deuxième trimestre encore meilleur, et a donc enregistré d’excellents résultats au premier semestre, avec des ventes et un bénéfice en net augmentation. Au premier trimestre, le chiffre d’affaires net total du groupe a augmenté, atteignant 19,4 md DKK, contre 19,2 md DKK l’an dernier à la même période, soit une croissance de 4 % dans la monnaie locale..

Le résultat d’exploitation (BAII) a augmenté de 18 %, atteignant 2,2 md DKK.« Nous sommes très satisfaits des résultats du premier semestre, au cours duquel la croissance nous a permis d’augmenter nos bénéfices. Nous commençons à voir les effets de nos initiatives de croissance ciblées, de nos investissements dans l’innovation et de l’attention constante que nous attachons à notre compétitivité, qui ont des répercussions positives sur l’évolution de notre part de marché. En outre, nous sommes ainsi en mesure d’investir davantage dans nos initiatives de croissance et en particulier dans notre transition numérique », a déclaré Niels B. Christiansen, PDG.

Ces résultats s’expliquent principalement par les progrès accomplis par Danfoss dans les plus gros marchés, comme l’Europe et la Chine, où les besoins d’efficacité énergétique et de solutions plus écologiques ont agi en moteur de la croissance des ventes. Les quatre segments d’activité du groupe Danfoss ont vu leur chiffre d’affaires net dans la monnaie locale augmenter au cours des six premiers mois de l’année. Les segments Cooling et Heating ont particulièrement dynamisé les ventes et nous ont permis d’enregistrer des bénéfices nettement meilleurs.« Nos activités sont très bien implantées sur les marchés, et nous observons des tendances positives dans certains de nos plus gros marchés. Les systèmes énergétiques intelligents et efficaces ne cessent de gagner en importance dans le monde entier, ce qui a des répercussions positives sur la demande relative aux technologies innovantes que nous proposons », a poursuivi Niels B. Christiansen. Voici les principales données financières du premier semestre 2016 :

- Le chiffre d’affaires net a atteint 19,4 md DKK, contre 19,2 md DKK l’an dernier à la même période, soit une croissance de 4 % dans la monnaie locale.

- Le résultat d’exploitation (BAII) a augmenté de 18 %, atteignant 2,2 md DKK, contre 1,9 md DKK l’an dernier à la même période, soit une croissance de 18%. La marge BAII était de 11,4 %, contre 9,7 % l’an dernier à la même période.

- Le flux de trésorerie disponible avant Fusions et acquisitions était de 976 m DKK, contre 686 m DKK l’an dernier..

Les objectifs pour 2016 sont maintenus :Nous espérons maintenir ou augmenter notre part de marché et maintenir notre marge BAII au niveau de 2015.

Danfoss : Performance de la région sudErnesto Ubieto, président région sud:Résultats semestriels de Danfoss en Europe du Sud ont été très positifs ; notre première ligne a augmenté de 9% par rapport à la même période de l’année dernière dans un développement de marché atone et incertain. La croissance a été solide dans les quatre principaux pays : l’Italie, la France, l’Espagne et le Portugal et seulement Israël et la Grèce étaient en deçà des attentes. La croissance a été fondée dans une solide proposition de valeur envers nos clients stratégiques et d’une législation favorable pour la poursuite de solutions plus économes en énergie dans le secteur climatique & Energétique. Le département Heating a été particulièrement bénéficière des nouvelles législations et de la forte demande dans le secteur de la construction pour les solutions d’efficacité énergétique. Le département Cooling : le règlement F-Gaz et l’utilisation des fluides frigorigènes à faible GWP a eu un effet positif sur la demande de chiffrage, le département export en a aussi profité. La seconde moitié de l’année reste avec des attentes positives en dépit de changement politique dans certains pays qui risque de ralentir la croissance.

http://www.danfoss.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: