En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Mersen accélère son plan d’Excellence Opérationnelle

Publication: 16 septembre

Partagez sur
 
Projet de réorganisation des bases industrielles adressant le marché de la chimie et certaines lignes de produits du pole Electrical Power. Baisse cumulée des coûts de 40 à 45 millions d’euros à l’horizon 2018...
 

Mersen, expert mondial des spécialités électriques et des matériaux avancés, annonce l’accélération de son plan d’Excellence Opérationnelle initié début 2016. Ce projet permettra à Mersen d’améliorer sa compétitivité, et se traduira par l’optimisation de ses processus industriels et la réduction de sa structure de coûts. A ce titre, et sous réserve de l’information/consultation des instances représentatives du personnel, le Groupe réorganisera :

- Sa base industrielle adressant le marché de la chimie pour l’adapter à son niveau d’activité. Cela se traduira par des transferts de lignes de produits et un ajustement des effectifs.

- Les lignes de produits du pôle Electrical Power qui présentent un déficit de rentabilité et de compétitivité. Cela entraînera une réorganisation industrielle avec des transferts de production et un ajustement des effectifs.

Luc Themelin, Directeur Général de Mersen a déclaré : « la décision d’accélérer notre plan d’Excellence Opérationnelle complète la série de mesures prises au cours des deux dernières années, afin de répondre aux défis de nos différents marchés : le plan Transform a permis de simplifier l’organisation industrielle de Mersen notamment en Europe ; puis nous avons réorganisé nos deux pôles afin de renforcer les synergies, l’efficacité commerciale et l’innovation ; enfin, début 2016, nous annoncions le lancement d’un plan d’Excellence Opérationnelle qui peut maintenant être accéléré dans le cadre de la nouvelle organisation. Par ailleurs, les résultats du 1er semestre ont commencé à montrer l’efficacité des mesures déjà prises et leur importance dans un environnement qui demeure complexe. Cette nouvelle étape, dont le Groupe mesure la portée sociale, est nécessaire pour permettre à Mersen de tirer le meilleur parti du potentiel de ses marchés de croissance et de rendre le Groupe plus solide. »

Ces nouvelles mesures entraîneraient la suppression d’environ 130 postes en France sur les sites de Pagny-sur-Moselle et Saint-Bonnet-de-Mure. Des mesures sociales d’accompagnement seront proposées et discutées au sein de chaque entité concernée, et ce, au regard des obligations légales et des pratiques locales. Mersen entend mener ce projet conformément à sa politique de dialogue social de qualité.

Le Plan d’Excellence Opérationnelle, qui intègre les mesures déjà annoncées au mois de mars, permettra au total une réduction de la base de coûts du Groupe de 40 à 45 millions d’euros d’ici à 2018 dont une partie était déjà prise en compte dans les objectifs 2016 fixés en début d’année. L’ensemble du plan initié depuis le début de l’année conduira à environ 300 réductions de postes dans le Groupe. Le coût global, y compris les coûts sociaux, est estimé à 35 millions d’euros (30 millions d’euros nets d’impôts), principalement en cash et sera comptabilisé en coûts non récurrents en grande majorité dans les comptes 2016 du Groupe.

Par ailleurs, dans le cadre de la gestion de son portefeuille de produits, Mersen a décidé d’engager des discussions en vue d’une cession de son activité de sectionneurs forte puissance du site de Saint-Loup-de-Naud (France), qui apporte peu de synergies avec les autres activités du pôle Electrical Power. Mersen a signé un engagement d’exclusivité avec un acteur européen spécialiste du métier, pouvant aboutir à une cession de l’activité d’ici à la fin de l’année. Conformément aux normes IFRS, cette activité sera classée en activité arrêtée dans les comptes 2016 du Groupe. L’opération aurait un impact de -5 millions d’euros sur le chiffre d’affaires et de -6 millions d’euros sur le résultat net principalement liés à la dépréciation d’actifs.

Le Groupe confirme ses objectifs pour l’année 2016, à savoir un chiffre d’affaires de l’année du même ordre de grandeur que celui de 2015 à périmètre et changes comparables et une marge opérationnelle courante[1] autour de 7,5% du chiffre d’affaires.

http://www.mersen.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: