En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Amber Road publie une carte des accords préférentiels

Publication: 14 septembre

Partagez sur
 
Le leader américain des solutions de gestion du commerce international Amber Road met à disposition des entreprises françaises une carte du monde mettant en évidence les accords préférentiels existants leurs permettant de réduire leur facture de droits de douane...
 

Car selon l’éditeur, 78% d’entre elles ne bénéficient pas de ces accords et 33% paient plus de 5 millions d’euros de droits de douane par an.

Selon une étude publiée en juin par l’éditeur américain de solutions de gestion du commerce international Amber Road - réalisée sur un panel de 123 PME et grands groupes - un tiers des entreprises françaises paie plus de 5 millions d’euros de droits de douane par an. La moitié, 100.000 euros. Une facture qui s’avére lourde quand l’enquête met en perspective que seules 22% utilisent le mécanisme des accords de libre-échange pour bénéficher de droits de douane réduits.

Pour faire prendre conscience aux décideurs du manque à gagner, et des opportunités liées à ces accords préférentiels, l’éditeur américain Amber Raod publie une carte du monde réalisée d’un point de vue européen montrant la pluralité des accords préférentiels à disposition des entreprises françaises. « En regardant la carte, le premier constat visible à l’oeil nu est qu’il existe un grand nombre d’états avec lesquels les pays membres de l’Union Européenne ont des accords préférentiels. Concrètement, cela signifie pour les entreprises françaises que ce sont autant d’opportunités de réduire leur facture de droits de douane en les utilisant » explique Nicolas ETHEVENIN, consultant Amber Road. Mais au délà de réduire leur facture, la carte montre aussi les opportunités d’affaires que permettent des accords avec certains pays du monde. C’est notamment le cas de l’accord de libre-échange complet et approfondi qui est en cours de négociation avec plusieurs pays de l’Est - légendé au jaune sur la carte - qui vient d’entrer en vigueur en Ukraine depuis début 2016. « Cet accord couvre les droits de douanes, mais aussi la normalisation juridique sur la concurrence, la propriété intellectuelle, les normes environnementales, la protection et les droits sociaux des travailleurs… En somme, il facilite et normalise les relations d’affaires avec l’Europe » poursuit le consultant. Enfin, la carte rappelle les accords en cours de négociation (Etats-Unis, Brésil, Argentine…) et met aussi en évidence les risques à commercer avec certains pays du monde, des risques classés de 1 à 4 pour les états les plus instables politiquement et économiquement. « Il existe une mine d’or à porter de main des entreprises françaises. Les accords sont là et fonctionnels. Toutefois, il y a de nombreuses régles contraignantes pour avoir accès à des droits de douane réduits. C’est un travail long et lourd qui n’est pas uniquement du ressort des services logistiques, qui peut être automatisé par Amber Road » conclut Nicolas ETHEVENIN. Cette carte a été réalisée en partenariat avec la revue professionnelle suisse Supply Chain Movement à partir de la base de données digitalisée Global Knowledge d’Amber Road qui source et actualise chaque jour dans plus de 146 pays des millions de contenues réglémentaires pour le compte d’entreprises importatrices-exportatrices.

http://www.amberroad.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: