En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

L’énergie « comme un service » avec Current by GE

Publication: 9 septembre

Partagez sur
 
L’énergie « comme un service » : le prochain grand changement dans les entreprises...
 

Voici le slogan qui a permis aux modèles de business basés sur le concept « comme un service » de se développer, tout d’abord en ce qui concerne le software pour entreprises (comme c’est le cas de Salesforce.com) et maintenant dans les marchés physiques, comme par exemple celui de l’automobile. De fait, Gartner prévoit que le secteur du software « comme un service » va connaître une augmentation de 20% cette année, à mesure que les fournisseurs vont redéfinir leur catalogue de produits installés sur le terrain, pour les rendre plus accessibles depuis le cloud. Il est aussi prévu que les modèles de plateformes « comme un service » connaissent une augmentation similaire.

Les solutions « comme un service » sont très attractives car elles permettent à de nombreuses technologies d’être encore plus puissantes, depuis un accès direct au cloud et à des outils d’analyse de données d’infrastructures. Il s’agit d’un modèle basé sur la simplicité : celui-ci prévoit que les tâches de maintenance et de gestion incombent au vendeur et permette d’avoir une connaissance plus importante des processus d’entreprise, au travers des services basés sur la consommation.

L’énergie « comme service » : un grand changement de mentalité

Actuellement, l’énergie est considérée comme étant un coût qu’il est difficile de contrôler, mais nécessaire, pour que l’activité fonctionne. Dans le nouveau modèle d’énergie « comme un service », les entreprises modifient leur relation avec l’énergie de 2 façons bien distinctes :

1. Les entreprises se rendent compte de la capacité qu’elles ont pour réduire, produire et contrôler l’utilisation de l’énergie, grâce à certains équipements financés, qui assurent des bénéfices immédiats dans le cash-flow.

2. Les entreprises utilisent les capteurs des systèmes d’éclairage intelligent pour équilibrer leur consommation énergétique avec les métriques de l’activité. Ces deux changements font que l’énergie cesse d’être un coût et devient un facilitateur pour l’activité.

Pourquoi maintenant ?

Selon les calculs, la consommation mondiale en énergie va augmenter de 56% entre 2010 et 2040. Les prix de leur côté augmentent de 3-5% chaque année. La confluence de ces facteurs va donc entraîner l’utilisation de modèles de distribution d’énergie (en y incluant aussi le photovoltaïque et les cycles combinés), là où les innovations technologiques feront que les coûts d’implémentation diminuent. Par ailleurs, il y a aussi une augmentation de l’utilisation de softwares de gestion énergétique, qui augmentent la productivité à moindre coût.

En même temps, le développement des technologies associées à l’Internet des Objets (appelé aussi dans le domaine industriel : l’Internet Industriel) avance rapidement. En conséquence, les calculs prévoient que près de 50 billions de machines soient connectées en ligne en 2020.

L’énergie comme service a de nombreux avantages

L’énergie « comme un service » doit être perçue comme une simplification des processus. En effet, grâce à ce concept la responsabilité de gestion des actualisations, d’évaluation et de sélection des dernières technologies revient au fournisseur. Cela permet à l’entreprise de mieux fonctionner et surtout d’économiser de l’argent.

Ce modèle est aussi clé pour débloquer d’autres bénéfices, qui vont bien au-delà de l’énergie. Par exemple, si la technologie de l’Internet Industriel est associée à l’infrastructure énergétique - comme par exemple les LED, les systèmes de stockage d’énergie, les solutions photovoltaïques ou encore les stations de recharge des véhicules électriques - non seulement il est possible d’optimiser la forme avec laquelle l’énergie est utilisée, sinon qu’il est désormais possible d’obtenir de nouveaux résultats digitaux pour stimuler les résultats de l’activité.

Un commerce intelligent en profitant de l’infrastructure d’économie d’énergie, équipée de capteurs, pourra par exemple, envoyer des messages personnalisés ou une offre spéciale, basée sur des achats précédents directement sur les téléphones de ses clients.

Dans un hôpital, les capteurs peuvent réaliser un suivi des équipements médicaux ou encore envoyer des informations au patient.

Dans les villes, les LED de l’éclairage public permettent non seulement d’économiser de l’énergie, mais aussi de guiderles conducteurs vers des places de stationnement libres (aux Etats-Unis, le coût de régulation du trafic est de 100.000 millions de dollars par an).

Une valeur qui gagne en puissance pour dynamiser les entreprises

Grâce à l’Internet Industriel, l’énergie « comme un service » permet aux entreprises d’avoir des objectifs en temps réel sur leur consommation énergétique et de la modifier si nécessaire.

Avec l’aide de l’Internet Industriel, l’énergie « comme un service » permet aux entreprises d’améliorer continuellement la gestion énergétique en ne payant qu’un forfait, basé sur l’utilisation effective, au lieu de s’engager sur le long terme avec la technologie qui pourrait, tôt ou tard devenir obsolète.

http://www.ge.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: