En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Des observatoires indonésiens de tourisme durable entrent dans le Réseau de l’OMT

Publication: 9 septembre

Partagez sur
 
Trois observatoires de tourisme durable ouverts en Indonésie font leur entrée dans le Réseau international de l’OMT d’observatoires de tourisme durable (INSTO)...
 

Les observatoires, situés dans les régions de Sesaot, Senggigi Lombok Barat, Pangandaran et Sleman, seront hébergés par l’Institut de technologie de Bandung, l’université Gadjah Mada et l’université Mataram. Ces observatoires qui viennent d’ouvrir permettront d’assurer un suivi et de garantir des pratiques durables dans le secteur du tourisme desdites régions. Ils s’emploieront à réunir des exemples de décisions prises en se fondant sur des données factuelles ainsi que de mesure et de gestion en temps utile des ressources et des activités – autant de facteurs indispensables pour un développement touristique durable.

Parallèlement à l’ouverture des trois observatoires, l’Indonésie a retenu 20 régions pour mettre à l’essai des projets pilotes de tourisme durable et choisi dix destinations prioritaires pour ces projets. « Agir pour la préservation, c’est agir pour la prospérité » a déclaré le Ministre du tourisme de la République d’Indonésie, Arief Yahya. « En Indonésie, ces observatoires contribueront aux pratiques durables dans d’autres domaines » a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, s’est félicité du fort engagement de l’Indonésie en faveur du tourisme durable : « Le soutien institutionnel est essentiel si l’on veut assurer un développement durable du secteur du tourisme. La coordination de toutes les parties prenantes en Indonésie pour que ces observatoires voient le jour a été exemplaire. »

L’ouverture des trois observatoires indonésiens arrive à point nommé, à quelques mois à peine du lancement de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement en janvier 2017. La célébration de cette Année internationale mettra en avant le rôle crucial des observatoires dans le développement durable du secteur du tourisme.

Le Réseau INSTO sert de cadre pour la collecte, l’analyse et la diffusion à intervalles périodiques d’informations sur les impacts environnementaux, sociaux et économiques du tourisme dans les destinations. Il compte actuellement un total de 14 observatoires (8 en Chine, 3 en Indonésie, 1 en Grèce, 1 au Mexique et 1 au Brésil).

http://sdt.unwto.org/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: