En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Rentrée des premières années sous le signe de la solidarité à Grenoble INP

Publication: 9 septembre

Partagez sur
 
Les associations étudiantes de Grenoble INP font preuve de solidarité pour la deuxième année consécutive...
 

Les 73 associations de Grenoble INP ont réalisé une belle action de solidarité en récoltant 4357,50 euros pour l’association Restaurants sans Frontière (RSF).. Son président recevra le chèque à l’occasion de la cérémonie de rentrée, le 8 septembre prochain, devant plus de 1300 étudiants de première année. Cette initiative est le fruit d’une réflexion menée conjointement par l’établissement et les étudiants afin de donner une dimension éthique à leurs activités extra scolaires.

Des projets identifiés

Au Cambodge, à Phnom Penh, un centre d’aide pour les jeunes filles en difficulté a été mis en place, afin de les aider à reprendre confiance en elles et à s’orienter dans la vie, grâce à des formations, des discussions, du yoga, de la danse... Ce centre va migrer dans des nouveaux bâtiments. RSF envisage d’affecter la somme récoltée pour financer l’équipement de la cantine de ce centre.

En 2015, c’est plus de 3 000 € qui ont été versés à l’association Frères des Hommes, association de solidarité internationale qui lutte contre la pauvreté dans le monde. A l’occasion de la cérémonie officielle de rentrée, son représentant, Thibault Simonet, était venu présenter les actions de l’association et remercier chaleureusement tous les étudiants.

Une volonté politique de Grenoble INP : former des ingénieurs créatifs, responsables, engagés pour un monde durable

Cette initiative résulte de la réflexion menée, par l’établissement, les cercles (bureaux des élèves) et les élus étudiants, pour imaginer la façon de développer une dimension éthique dans leurs activités. Lors de la campagne électorale étudiante de février 2015, conformément à la charte que les présidents étudiants des listes candidates avaient signée, chaque liste a reversé une partie de ses recettes à une association caritative d’intérêt général. Elle change chaque année.

Grenoble INP veut former « des ingénieurs créatifs, engagés pour un monde durable ». « Nous attachons une importance particulière aux activités associatives menées par les étudiants. Elles contribuent à leur formation de cadres engagés, créatifs et responsables. Malgré un budget contraint, nous maintenons notre soutien aux activités liées à la vie étudiante. Il était donc très important, au regard des valeurs portées par Grenoble INP, d’impliquer les étudiants et de satisfaire à des normes partagées par les entreprises et la société. Ainsi, Grenoble INP est un des rares établissements ayant obtenu le label responsabilité sociétale ISO 26000 qui est une reconnaissance internationale partagée par les entreprises » précise Mireille Jacomino, Vice-présidente CEVU Grenoble INP.

Quelques exemples de bonnes pratiques

- Création d’un pôle développement durable au sein du Grand Cercle (BDE)

Le « Grand Cercle », le cercle des élèves de Grenoble INP, a créé un pôle Développement Durable qui a mis en place une démarche d’éco conditionnalité pour l’attribution des subventions aux activités (réalisation obligatoire d’un Bilan Carbone pour chacune d’elles).

- Un engagement fort pour l’égalité des chances des étudiants

L’établissement mène des actions en direction des lycéens (notamment dans les quartiers en difficulté) pour la promotion des études scientifiques, et pour faire tomber les clichés sur la place des femmes dans les métiers scientifiques.

Grenoble INP mène une politique handi responsable avec un schéma directeur qui existe depuis 2012, rassemblant les étudiants et les personnels.

- Grenoble INP, école publique d’ingénieurs, diplôme 1200 ingénieurs par an soit 40 000 alumni sur les 5 continents

Grenoble INP fédère 6 écoles d’ingénieurs qui forment des étudiants en capacité de répondre aux enjeux sociétaux de demain dans les domaines de l’énergie, de la société du numérique, des micro et nanotechnologies, de l’environnement et de l’industrie du futur. Grenoble INP développe ses formations en synergie avec des laboratoires de recherche de haut niveau. Grenoble INP tisse depuis de nombreuses années des liens étroits avec le monde socio-économique qui lui permettent d’anticiper les besoins en compétences des industriels.

6 écoles d’ingénieurs :

- Ense3 (énergie, eau, environnement)

- Ensimag (informatique et mathématiques appliqués)

- Esisar (systèmes avancés et réseaux)

- Génie industriel

- Pagora (papier, communication imprimée et des biomatériaux)

- Phelma (physique, électronique, matériaux)

http://www.grenoble-inp.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: