En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

« Pokémon Go » augmente le risque d’accidents

Publication: 2 septembre

Partagez sur
 
Les piétons, les cyclistes et les conducteurs prennent de grands risques. On constate plusieurs accidents de la route causés par le jeu disponible sur smartphone...
 

A 50 km/h, une seconde d’inattention est équivalente à 15 mètres de conduite à l’aveugle.

DEKRA invite les usagers à rester concentrés sur la route

Lancé en France il y a un peu plus d’un mois, le jeu « Pokémon Go » a suscité un vif engouement de la part des médias et des utilisateurs de smartphones. Les joueurs sont ravis, mais l’application pose un vrai problème en termes de sécurité routière. De nombreux accidents ont par exemple déjà eu lieu aux Etats-Unis, où le jeu est sorti au début du mois de juillet. La police française et d’autres pays membres de l’UE craignent également que le jeu conduise à une augmentation du risque d’accidents. L’organisation d’experts DEKRA tient à avertir les automobilistes de la dangerosité de l’utilisation de l’application en conduisant.

D’abord disponible aux Etats-Unis (le 6 juillet), le jeu est sorti en France le dimanche 24 juillet. Depuis, le monde entier semble avoir la fièvre « Pokémon », avec des joueurs chassant ces créatures virtuelles avec leurs smartphones sur les routes, les trottoirs, les centres-villes, etc.

Mais la chasse des « Pokémon » sur la route implique de grands risques. Aux Etats-Unis, de nombreuses collisions arrière et au moins une collision grave avec un arbre dans l’État de New York ont déjà eu lieu dans le cadre de l’utilisation de l’application. Les conducteurs s’arrêtent notamment au milieu de la circulation pour attraper un Pokémon très convoité situé à proximité de leur véhicule.

Certains motocyclistes ont, eux, été arrêtés par la police pour la fixation de leur téléphone portable au guidon avec le jeu en cours d’exécution.

Le risque de distraction engendré par « Pokémon Go » sur les routes est considérable. L’application enregistre automatiquement l’emplacement des joueurs utilisant la fonction GPS de leurs smartphones.

« Si vous voulez attraper une créature, vous devez regarder votre téléphone en permanence. Par conséquent, vous arrêtez de faire attention à ce qui se passe autour de vous. Dans le pire des cas, cela peut être fatal », avertit Clemens Klinke, Membre du Directoire de DEKRA SE et Président de la Direction générale de DEKRA Automobil GmbH. « Le 25 juillet dernier, au lendemain de la sortie de l’application en France, nous comptions déjà 2 accidents de la route engendrés par le jeu », complète Nicolas Bouvier, Directeur Général de DEKRA Automotive SA..

Les experts DEKRA appellent les conducteurs, les cyclistes et les piétons à garder leur attention sur la circulation et à ne pas se laisser distraire par leur smartphone. « Beaucoup de personnes ne semblent pas réaliser l’ampleur du risque qu’ils prennent quand ils utilisent leur téléphone portable dans le trafic routier », ajoute Clemens Klinke. Par exemple, à 50 km/h les conducteurs qui regardent leur téléphone pendant cinq secondes parcourent une distance de près de 70 mètres, pendant ce temps ils sont incapables de réagir à ce qui se passe sur la route. À 50 km/h, juste une seconde d’inattention équivaut à environ 15 mètres de conduite à l’aveugle.

Avant la sortie de « Pokémon Go », DEKRA avait déjà souligné les dangers de l’utilisation des smartphones dans le trafic routier. Une enquête menée par le centre de recherche en accidentologie du groupe DEKRA au sein de six capitales européennes a mis en évidence que près de 17 % des piétons utilisent leur smartphone dans leurs déplacements urbains.

« L’Europe a très bien réussi à réduire le nombre de victimes sur les routes au cours des dernières décennies. Cependant, au cours des deux dernières années, les chiffres ont été à nouveau en hausse dans plusieurs pays et, plus récemment aussi dans l’UE dans son ensemble », explique Nicolas Bouvier. « Nous considérons le sujet de l’attention et de la distraction comme l’un des domaines de sensibilisation prioritaires pour améliorer encore la sécurité routière. »

A noter que « Pokémon Go » peut être dangereux dans d’autres domaines en dehors de la circulation routière. En effet, en Californie, deux joueurs sont tombés d’une falaise sur la côte du Pacifique qui s’élève à plus de 15 mètres au-dessus de la plage. Beaucoup d’autres chutes ont également été signalées.

http://www.dekra.de/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: