En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

L’usine de Choisy-le-Roi du SEDIF

Publication: 30 août

Partagez sur
 
Un site de référence qui produit une eau potable aux standards du XXIème siècle - communiqué de presse...
 

À l’occasion de l’inauguration de la nouvelle unité de traitement avant rejet des eaux de process de l’usine de production d’eau potable de Choisy-le-Roi, qui alimente aujourd’hui plus de 1,8 million d’usagers, le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF) présente les différents chantiers de modernisation en cours.

Ces travaux contribuent à faire de l’usine de Choisy-le-Roi un site de référence pour produire une eau potable aux standards du XXIème siècle, strictement conformes aux normes et répondant encore mieux aux attentes des usagers. Ils s’inscrivent dans le cadre du XVe Plan d’investissements du SEDIF 2016-2020, et illustrent sa capacité à innover au service d’un service public toujours plus performant et respectueux de l’environnement et des consommateurs.

3 chantiers de modernisation pour rendre l’usine de Choisy-le-Roi toujours plus performante

La première tranche de rénovation des filtres à sable de la tranche 3 :

En préparation de la rénovation générale de l’ensemble des 45 filtres à sable, 8 filtres à charbon actif sont en cours de réhabilitation et de transformation en filtres à sable :
- démolition et désamiantage des 8 fonds filtrants existants,

- réhabilitation du génie civil,

- reconstruction des fonds filtrants à dalles béton crépinées.

Montant des travaux : 4,4 M€ HT – Durée des travaux : 18 mois.

La refonte de l’unité de traitement au charbon actif en poudre (CAP)

Destinée à être utilisée en cas de crues ou de pollution, cette unité est totalement modernisée. L’objectif est de garantir, en situation de crise, une production d’eau continue et sécurisée. Pour ce faire, les travaux visent à simplifier et redimensionner l’unité (réduction de 540 m2 à 150 m2) et à pouvoir démarrer le traitement plus rapidement en toute sécurité (injection du CAP par hydro-éjecteurs et maîtrise renforcée des risques de déflagration, avec des mesures en continu de la température, de la pression, du CO dans les silos et injection de CO2 en cas de crise).

Montant des travaux : 2,08 M€ HT – Durée des travaux : 13 mois.

La rénovation de l’unité de décantation

Les 4 décanteurs couloirs (3 de 5 600 m2 et 21 de 7 000 m2), construits entre 1962 et 1968, nécessitent une modernisation complète qui s’effectue en 2 étapes :

· la rénovation des systèmes de purge, réalisée en 2011

- la rénovation d’ensemble, de 2015 à 2018

Ces travaux portent sur le génie civil, le second œuvre, les équipements hydrauliques, les installations électriques, les automatismes et la supervision.

Ils sont complétés par une installation pilote de panneaux photovoltaïques en toiture-terrasse pour réduire la consommation d’énergie de l’usine.

Montant des travaux : 18,6 M€ HT – Durée des travaux : 42 mois.

Une nouvelle unité de traitement des eaux de process, emblématique de la politique environnementale du SEDIF

Engagé depuis plusieurs années déjà dans une démarche de développement durable soutenue, le SEDIF a fait le choix d’un management environnemental particulièrement exigeant pour ses usines et son réseau. La nouvelle unité de traitement des effluents de l’usine Choisy-le-Roi, qui traite les eaux de process des décanteurs et des filtres à sable (purges, vidanges et lavages) en constitue une application concrète, qui permet de réduire encore l’impact des rejets en Seine des eaux de process, dans le strict respect de la réglementation des normes.

Inaugurée le vendredi 26 août 2016 par André Santini, Président du SEDIF, sa réalisation prend en compte les ambitions du SEDIF en matière de développement durable :

- une économie d’énergie significative : la couverture des décanteurs lamellaires qui limite les dépenses d’énergie dues à la ventilation et permet une économie d’énergie de 650 à 700 MWh/an. Dotés d’un fonctionnement automatisé, les filtres presse à plateaux consomment peu d’énergie, présentent un faible niveau d’usure et génèrent peu de bruit.

- pas d’ajouts de produits chimiques : le choix du « zéro polymère » avec l’utilisation de décanteurs lamellaires ACTIDYN® permet une décantation de type mécanique, sans ajout d’aucun produit chimique.

- la valorisation agricole des boues chaulées : grâce à l’utilisation de filtres presse à plateaux (technologie de déshydratation parfaitement maîtrisée), les boues chaulées sont valorisées en agriculture.

- un phasage complexe garantit la continuité du service pendant toute la durée des travaux : afin de garantir un service fiable et performant aux 1,8 million d’usagers alimentés par l’usine de Choisy-le-Roi, le SEDIF a programmé un phasage précis des travaux, tout au long de la déconstruction de l’ancienne unité et de la construction de la nouvelle.

Dans un environnement déjà très construit, la façade de la nouvelle unité, qui allie béton, bardage métallique, polycarbonate et acier, s’intègre de manière harmonieuse au sein des constructions existantes, et en retrait de la voirie publique. Seulement 3 300 m² sont construits, avec une hauteur maximale de 14 m.

L’environnement visuel et sonore des riverains de l’usine est également amélioré grâce aux nouvelles installations et à un meilleur positionnement sur le site : l’ancienne unité, plus bruyante et plus proche des habitations sera remplacée par 70 places de parking « verts » et des aménagements paysagers.

Pour un coût total de 19,3 millions d’euros hors taxe, cette réalisation améliore fortement les performances environnementales de l’usine.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: