En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

L’OMT salue la politique d’avant-garde de l’Indonésie en matière de visas touristiques

Publication: 11 août

Partagez sur
 
L’OMT a manifesté qu’elle soutenait entièrement la décision du Gouvernement indonésien de dispenser de visa les citoyens de 169 pays...
 

Cette mesure, qui simplifie les procédures de voyage, a pour objectif d’attirer des touristes internationaux en Indonésie. Elle fait suite à des études de l’OMT et du WTTC montrant que la facilitation de l’obtention des visas dans les économies de l’ASEAN pouvait déboucher sur la création de 333 000 à 654 000 emplois en trois ans.

La politique de dispense de visas s’applique aux séjours d’une durée maximale de 30 jours. Elle n’implique aucune limitation du nombre de visites par an. Elle n’est pas prorogeable ni transformable en une quelconque autorisation de séjour. Les ressortissants des pays concernés peuvent entrer en Indonésie par l’un ou l’autre de ses 124 postes de contrôle de l’immigration.

« L’Indonésie donne l’exemple au monde entier. L’OMT salue la décision du Gouvernement indonésien qui prouve bien à quel point le pays s’efforce de développer le secteur du tourisme pour conforter sa croissance économique, l’emploi et le bien-être de son peuple » a affirmé le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

L’OMT n’a cessé de mettre en avant les avantages des voyages sûrs, sécurisés et fluides pour promouvoir le développement du tourisme et en multiplier les retombées socioéconomiques.

Le Rapport OMT/WTTC sur L’impact de la facilitation de l’obtention des visas dans les États membres de l’ASEAN soulignait que cette Association des nations du Sud-Est asiatique pouvait obtenir de 6 à 10 millions d’arrivées supplémentaires de touristes internationaux en facilitant la délivrance des visas et que les recettes additionnelles apportées par ces touristes pouvaient atteindre 7 à 12 milliards de dollars.

Des avancées ont été constatées dans le monde entier mais de nombreuses opportunités de progrès restent à saisir, notamment en utilisant au maximum les nouvelles technologies.

D’après le Rapport 2015de l’OMT sur les régimes de visa et l’ouverture au tourisme (Visa Openness Report),la part des touristes ayant besoin d’un visa avant d’entreprendre leur voyage continue de baisser et n’a jamais été à un niveau aussi bas : en 2015, 39 % de la population mondiale pouvait voyager pour raisons de tourisme sans avoir à obtenir de visa traditionnel avant le départ, contre seulement 23 % en 2008.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: