En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Pirelli 2016 - Débuts en piste du pneumatique 2017

Publication: 3 août

Partagez sur
 
Le programme de tests des pneumatiques Pirelli P Zero de Formule 1, plus larges, introduits l’an prochain, débute aujourd’hui à Fiorano, en Italie...
 

Sebastian Vettel est en effet au volant d’une Ferrari SF15-T, spécialement modifiée pour simuler le nouveau règlement en matière d’aérodynamisme et pouvoir accueillir les enveloppes aux dimensions 2017. Le quadruple champion du monde sera mis à contribution tout au long de la journée, avant de céder son baquet, mardi 2 août, au pilote Haas F1 Esteban Gutierrez.

LE PROGRAMME. Après quelques tours d’installation durant la matinée avec des pneumatiques « slicks », Vettel testera les « intermédiaires » et « maxi-pluie » sur une piste artificiellement arrosée. Avec une bande de roulement 25% plus large que l’actuelle, une attention toute particulière est portée durant la phase de recherche et développement à ces deux types de gomme, capables d’évacuer toujours plus d’eau.. Le travail se poursuivra d’ailleurs sur les « intermédiaires » et « maxi-pluie », mardi, avec Gutierrez.

DIMENSIONS. Le règlement 2017 impose aux pneumatiques « slicks » les dimensions suivantes :

305/670-13 à l’avant (actuellement 245/660-13)

405/670-13 à l’arrière (actuellement 325/660-13)

Le diamètre du Cinturato « intermédiaire » sera de 675 mm, tandis que celui du Cinturato « full pluie » sera de 680 mm.

Avec 13 pouces, la taille de la roue demeure pour sa part inchangée.

TESTS DU PNEUMATIQUE SLICK. Red Bull sera la première écurie à tester les pneumatiques « slicks » 2017 de Formule 1. Ces essais sur piste sèche se dérouleront les 3 et 4 août au Mugello, en Italie, et constitueront les derniers tours de roues avant la trêve estivale. Le programme de développement reprendra ensuite au mois de septembre, lorsque Mercedes (la troisième équipe à proposer une voiture modifiée spécifiquement pour ces tests) prendra la piste, en France, sur le circuit Paul Ricard.

PROGRAMME. Chacun des trois teams (Mercedes, Ferrari et Red Bull) participera à huit journées d’essais entre ce 1er août et la fin du mois de novembre. Chacun se verra attribuer la même charge de travail autour des pneumatiques pluie et intermédiaires (deux jours), mais également des slicks (six jours). La toute dernière séance sera organisée en présence des trois équipes, à Abou Dhabi, le mardi 29 novembre, deux jours après l’arrivée du dernier Grand Prix de la saison 2016.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: