En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La croissance du tourisme international est restée supérieure à la moyenne au cours des quatre premiers mois de 2016

Publication: 25 juillet

Partagez sur
 
L’année 2016 a bien démarré pour le tourisme international...
 

D’après le dernier numéro du Baromètre OMT du tourisme mondial, les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 5 % entre janvier et avril 2016. Les résultats ont été solides dans la quasi-totalité des sous-régions et de nombreuses destinations ont connu une croissance à deux chiffres. Les perspectives pour la période allant de mai à août restent positives, sachant que quelque 500 millions de touristes devraient voyager à l’étranger pendant la haute saison touristique correspondant aux vacances d’été dans l’hémisphère Nord.

Les destinations à travers le monde ont reçu 348 millions de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit) entre janvier et avril 2016, soit environ 18 millions de plus que l’an dernier (+5,3%) pour la même période. Après la croissance de 4,6 % enregistrée en 2015, ceci pourrait faire de l’année 2016 la septième année consécutive de croissance supérieure à la moyenne, sachant que les arrivées internationales ont progressé de 4 % ou plus chaque année depuis la crise de 2009.

« Ces résultats sont l’expression d’un grand désir de voyager qui n’a cessé d’alimenter la croissance du tourisme. Les destinations continuent de bénéficier, en dépit des défis actuels, d’une demande vigoureuse toutes régions du monde confondues, ce qui montre que le tourisme est un secteur économique dynamique et résilient » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

« Cependant, malgré ces bons résultats, les événements tragiques de ces derniers mois viennent nous rappeler que la sûreté et la sécurité restent pour nous tous un défi important. Nous devons continuer de travailler en étroite collaboration pour faire face à cette menace mondiale et veiller à ce que le tourisme fasse partie intégrante des plans et des interventions en cas d’urgence aux échelons national, régional et mondial » a ajouté M. Rifai.

L’Asie-Pacifique (+9 %) est la région du monde ayant affiché la plus forte augmentation des arrivées internationales ; toutes les sous-régions d’Asie ont connu une croissance de 7 % ou plus. Des sous-régions du monde, c’est l’Afrique subsaharienne (+13 %) qui arrive en tête pour la croissance. Cet important rebond intervient après les résultats modestes des dernières années.

L’OMT prévoit une augmentation des arrivées de touristes internationaux comprise entre 3,5 % et 4,5 % sur l’ensemble de l’année 2016, en phase avec les projections à long terme de l’OMT tablant sur une croissance de 3,8 % par an pendant la période 2010-2020.

Résultats par région

L’Asie-Pacifique (+9 %) est la région du monde ayant connu la plus forte hausse des arrivées internationales au cours de la période allant de janvier à avril 2016 ; les quatre sous-régions qui la composent ont toutes affiché des résultats solides. L’Asie du Sud-Est et l’Océanie ont toutes les deux atteint 10 % de croissance tandis que les arrivées en Asie du Nord-Est ont augmenté de 8 % et en Asie du Sud de 7 %.

En Afrique (+7 %), les arrivées de touristes internationaux ont nettement rebondi en Afrique subsaharienne (+13 %) tandis qu’elles reculé de 8 % en Afrique du Nord.

Les quatre sous-régions des Amériques (+6 %) ont toutes continué de bénéficier d’une croissance vigoureuse au cours des quatre premiers mois de 2016, l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud (toutes les deux à +7 %) se plaçant en tête. Les arrivées dans les Caraïbes (+6 %) et en Amérique du Nord (+5 %) ont été alimentées par la demande de tourisme émetteur restée forte en provenance des États-Unis d’Amérique, où les dépenses touristiques ont progressé de 9 % jusqu’en mai.

En Europe (+4 %), région la plus visitée au monde, la croissance n’a rien perdu de sa vigueur de ces dernières années : l’Europe du Nord et l’Europe centrale et orientale (+6 % toutes les deux) arrivent en tête, suivies de l’Europe méridionale et méditerranéenne (+4 %) et de l’Europe occidentale (+3 %).

D’après les informations disponibles, les arrivées de touristes internationaux au Moyen-Orient auraient baissé de 7 % jusqu’en avril.

Les résultats de l’Afrique comme du Moyen-Orient sont sujets à caution, compte tenu du peu d’informations disponibles actuellement pour ces régions.

Les perspectives restent favorables

L’OMT estime qu’il y aura environ 500 millions de touristes faisant des voyages internationaux pendant la période allant de mai à août 2016, qui est la haute saison correspondant aux vacances d’été dans l’hémisphère Nord. C’est approximativement 41 % du total sur l’année des arrivées de touristes internationaux.

D’après l’Indice de confiance du tourisme établi par l’OMT, les perspectives pour la période allant de mai à août 2016 restent favorables et dans le droit fil des résultats pour la période de janvier à avril. C’est en Europe, puis dans les Amériques, que les niveaux de confiance mesurés par l’Indice sont les plus élevés.

Parmi les facteurs positifs, le Brésil se prépare à recevoir les Jeux olympiques d’été 2016 à Rio de Janeiro en août. Côté négatif, la sécurité demeure un grand sujet de préoccupation. En outre, l’issue du référendum récent au Royaume-Uni en faveur d’un retrait de l’Union européenne (« Brexit ») a créé de l’incertitude sur le marché et conduit à une dépréciation sensible de la livre sterling. Toutefois, l’OMT ne s’attend pas à ce que cela ait des effets significatifs sur les voyages internationaux à court terme.

Remarque : les résultats présentés ici reposent sur les données préliminaires communiquées à ce jour et sont susceptibles de révision.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: