En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le Groupe ACTE International profite de la montée en puissance des exportations marocaines

Publication: 20 juillet

Partagez sur
 
pour s’engager dans une stratégie offensive de formation continue technique et opérationnelle, ciblant l’ensemble du Continent Africain...
 

De nouveaux secteurs industriels viennent booster l’offre exportable du Maroc, confirmant la récente mutation de ses échanges extérieurs. Ces dernières années, l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI a permis à de grands chantiers structurels d’aboutir. L’objectif est clair : dynamiser l’industrie nationale en continuant d’attirer des industriels internationaux. Le Maroc est en passe de réussir son pari avec des investissements qui semblent porter leurs fruits. Un réseau moderne d’infrastructures dédiées à la logistique a jailli de terre et maille petit à petit son territoire optimisant ses connexions autres pays du continent africain.

La présence du Groupe ACTE International au Maroc, société d’audit, expertise-conseil et formation professionnelle en Global Supply Chain Management, est directement liée à la volonté d’accompagner vers l’excellence cette supply chain naissante. La notion de compétitivité dans le commerce international passe nécessairement par une dynamique opérationnelle bâtie sur de solides connaissances. De ce fait, un centre de formation professionnelle destiné à l’ensemble des entreprises du Continent Africain ouvrira ses portes très prochainement.

Vers une chaîne logistique fluide et optimisée au sein d’environnement économique florissant

Pour accompagner ce nouveau paysage, les Administrations Publiques se sont engagées dans une dynamique de modernisation de leurs services et appuis aux entreprises. Si la dématérialisation des procédures reste la priorité stratégique, d’autres outils ont trouvé leur place, comme la promotion d’un panel de certifications nationales et internationales (catégorisation commune, Opérateur Economique Agréé (OEA), Exportateur Agréé (EA)....) destinées à fluidifier et sécuriser les échanges au départ et à destination du Maroc.

Fort de ce nouvel écosystème, priorité est donnée à l’optimisation de cette jeune supply chain, et ce, afin d’impacter nettement la compétitivité des flux du Royaume. « S’il est primordial de développer une solide interaction entre les métiers de cette chaîne logistique, il est néanmoins nécessaire d’accorder une place centrale à la formation professionnelle des différents maillons. La montée en compétences, véritable levier de croissance, permettra de fluidifier les rouages des chaînes d’approvisionnement et de distribution. Elle propulsera le Maroc à un stade de maturité lui permettant d’atteindre ses objectifs économiques et sociaux d’émergence internationale et africaine », explique Anne LE ROLLAND, Présidente du groupe ACTE International.

Le transport et la logistique, sur la route de l’emploi au Maroc Le secteur du transport et de la logistique est l’un des plus actifs en matière de création d’emplois. À en croire les chiffres avancés par Monsieur Younès TAZI, Directeur général de l’Agence Marocaine pour le Développement de la Logistique (AMDL), il a été à l’origine de la création nette de 11 800 emplois entre 2009 et 2014. Sur cette période, le secteur a vu son chiffre d’affaires enregistrer une évolution annuelle de 5,2%, qui s’accompagne d’une croissance de l’offre de formation entre 2014 et 2015 avec 7 325 étudiants, contre 2 500 étudiants en 2010. Alors, pourquoi proposer une nouvelle offre de formation ?

Une offre de formation technique et opérationnelle, dont l’objectif unique est la mise en pratique immédiate des connaissances acquises

« Collecte des besoins en formation des entreprises du secteur, actions de sensibilisation, conférences auprès des syndicats professionnels marocains... et le premier programme de formation dédié aux gestionnaires export était finalisé ! », indique Mathieu FOURCADE, Responsable des activités Maghreb / Afrique d’ACTE International (cf photo).

1ère session : Savoir déterminer la nomenclature douanière des produits, utiliser les accords préférentiels douaniers ou encore choisir l’incoterm adapté à son contrat commercial... autant de clés qu’ACTE International procurera aux professionnels pour optimiser la maîtrise des fondamentaux de l’Export.

« L’offre de formation marocaine existe, mais ne répond pas assez aux besoins des entreprises en cours d’installation sur le territoire ou en plein développement international. Les salariés doivent être en mesure de passer à la pratique sans erreur dès leur prise de poste. A ce titre, le service d’assistance technique post formation d’ACTE International est précieux, tant il rassure les collaborateurs au cours de leurs premiers pas à l’export ! Un package Formation-Accompagnement qui garantit l’autonomie rapide et fiable des futurs gestionnaires export. », poursuit Mathieu FOURCADE.

Une offre de formation continue qui n’a rien à envier aux standards internationaux

Le programme de formation d’ACTE International a été conçu à partir de l’expérience internationale du Groupe qui depuis vingt ans, forme des salariés de tous pays et tous secteurs aux pratiques du commerce international.

La force du Groupe ACTE International réside dans l’ingénierie, la pédagogie et l’efficacité vérifiée de ses formations, tout en intégrant les aspects culturels et l’environnement des affaires spécifiques à chaque pays.

Septembre 2016 : Ouverture du 1er centre de Formation en Global Supply Chain Management : un lieu stratégique, un contenu pragmatique

Le centre de formation professionnelle d’ACTE International démarrera ses activités en septembre 2016 à Tanger et Casablanca, et ciblera en phase de lancement le métier de Gestionnaire Export. A proximité des installations portuaires et logistiques du hub marocain, il associera théorie et pratique. Mathieu FOURCADE souligne : « ce nouveau programme de formation s’adresse aux cadres, techniciens et collaborateurs en charge de la gestion des flux import/export au départ de la zone Maghreb et à destination du reste du monde dont l’Afrique subsaharienne. Ce centre répondra à la demande croissante en formation professionnelle de personnes du secteur privé ou public sur l’ensemble du continent africain ».

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: