En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

SGS vient d’ouvrir un nouveau laboratoire

Publication: 6 juillet

Partagez sur
 
Pour tester les matériaux composites...
 

Matériaux en plein essor, ils favorisent l’allègement des pièces industrielles et offrent des performances supérieures aux matériaux couramment utilisés dans les secteurs du Transport (Aéronautique & Spatial, Automobile, Ferroviaire, Maritime), du Sport et Loisirs, du Bâtiment, de la Défense et des Energies. Ils représentent une des solutions pour réduire la consommation de carburant et répondre aux contraintes de la règlementation européenne de réduire les émissions de CO2 d’ici 2020, particulièrement dans le secteur automobile

« C’est pour répondre plus finement aux besoins de nos clients que nous avons construit ce nouveau laboratoire et investit près d’1 million d’euros dans des équipements de pointe qui satisferont aux exigences normatives et du NADCAP. Nous avons également recruté 2 experts pour étoffer nos équipes et garantir une réactivité dans la réalisation de nos prestations, exigée par les cadences des industries du Transport et plus particulièrement l’Automobile et l’Aéronautique », commente Antoine Bousquet, Directeur Général de SGS SERCOVAM (laboratoire spécialisé dans les essais industriels).

Le laboratoire s’est doté d’une machine supplémentaire de 250 kN avec chambre thermique, d’un système d’alignement, d’un extensomètre vidéo dernière génération, d’outillages nécessaires pour la réalisation des essais de traction, de compression, de flexion, cisaillement, pelage et ténacité, ainsi que des dispositifs nécessaires aux analyses thermiques et physico-chimiques. Ils peuvent tous être associés aux essais tels que les vieillissements (climatique, photo-vieillissement UV et corrosion) et les tests d’émissions des matériaux (COV, odeur, fogging, recherche de molécules spécifiques....).

« Avec ce nouveau laboratoire le Groupe SGS complète son offre testing composite. En effet, nous réalisons aussi bien des essais destructifs, que des contrôles non destructifs (CND) ainsi que des analyses de défaillance dans les bassins d’activité de Bordeaux et de Nantes. Comme toutes les prestations du groupe, ces nouveaux services visent à répondre au plus près des besoins de nos clients aussi bien en termes d’expertise que de réactivité ou encore de confidentialité », souligne Antoine Bousquet.

http://www.sgsgroup.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique