En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

e.l.m. leblanc connecte ses chaudières au réseau SIGFOX

Publication: 30 juin

Partagez sur
 
Après un premier essai avec le GSM, la filiale du Groupe Bosch prend le virage de l’Internet des Objets avec SIGFOX et développe une nouvelle offre de services connectés...
 

SIGFOX et e.l.m. leblanc, filiale du Groupe Bosch et acteur majeur des solutions de chauffage, annoncent un partenariat visant à connecter 100 000 chaudières au réseau SIGFOX en France. Ce contrat de connectivité permet au constructeur français de proposer à ses clients une nouvelle offre de services basés sur le pilotage à distance des installations, le diagnostic en ligne et la maintenance prédictive.

Initiée il y a quelques années, l’offre de chaudières connectées avait été mis en suspens car la connectivité haut débit était trop coûteuse pour cette application ne nécessitant le transfert que de très petites données. L’offre de SIGFOX dédié à l’Internet des Objets, sa simplicité d’utilisation et sa consommation énergétique minimale ont relancé le projet et permis aux chaudières intelligentes de voir le jour.

« Nous avons immédiatement vu le potentiel de l’Internet des Objets pour nos clients, professionnels et particuliers. Grâce à la connectivité SIGFOX, économique et disponible partout en France, notre vision a pu se concrétiser, » explique Frédéric Agar, Président d’e.l.m. leblanc. C’est un partenariat gagnant-gagnant pour les parties prenantes : les entreprises de maintenance gagnent en efficacité, les bailleurs sociaux et les particuliers maîtrisent leurs dépenses énergétiques ».

D’un point de vue technique, les thermostats des chaudières communiquent et remontent des données opérationnelles sur les installations.. Lorsqu’une anomalie est détectée, l’entreprise de maintenance est alertée en temps réel et si le défaut le permet, l’intervention s’effectue à distance ; en cas de déplacement à domicile, le dysfonctionnement est déjà identifié et l’intervention sur site est plus efficace. Les données collectées en temps réel sont également analysées afin d’identifier différents scénarios permettant de prédire les pannes avant même qu’elles ne se produisent et de proposer des solutions en amont.

Grâce à la bidirectionnalité du réseau SIGFOX, les équipements connectés permettront également :

- Aux bailleurs sociaux de paramétrer et piloter leur parc de chaudières à distance afin d’adapter le niveau de service défini dans les contrats aux besoins et au budget des occupants

- Au particulier de prendre la main sur son installation de chauffage depuis une application mobile, afin de réguler sa consommation et son budget énergétique.

“Avec ce projet, e.l.m. leblanc démontre les avantages de l’Internet des Objets : un gain de temps et d’argent pour les utilisateurs, et de nouvelles opportunités de marchés pour les industriels et leurs partenaires. », précise Stuart Lodge, vice-président exécutif de SIGFOX en charge des ventes et des partenariats mondiaux. « La nouvelle offre d’e.l.m. leblanc illustre également la simplicité de la connectivité SIGFOX : dès que la chaudière est installée, elle est automatiquement connectée au réseau, sans aucun paramétrage et de manière totalement indépendante des réseaux cellulaires ».

L’entreprise connectera 100 000 chaudières en France dès septembre 2016. Ce projet représente un cas d’école au sein du Groupe Bosch, et d’autres filiales de l’équipementier allemand pourraient décider d’intégrer le service de connectivité SIGFOX à leurs produits..

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: